Méthode CTC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CTC.

La méthode CTC (de l'anglais crushing-tearing-curling) désigne un procédé particulier de récolte et de manufacture du thé destiné au thé en sachet. Suivant cette méthode, la récolte se fait en découpant les théiers à la machine. Les feuilles et les morceaux de branches sont flétris, hâchés puis roulées. Cette méthode, mise au point dans les années 1930 par l'Empire Britannique à Assam et destiné à valoriser les feuilles de mauvaise qualité, s'est étendu à une grande partie de la culture du thé noir dans les colonies anglo-saxonnes[1]. Depuis peu, des usines de Chine produisent du Pu-erh en CTC[1].

Ce procédé est peu onéreux car entièrement automatisable, au détriment des qualités gustatives.

La méthode CTC s'oppose à la méthode orthodoxe, où seules les premières feuilles du théier sont cueillies à la main et où elles sont roulées sans être brisées.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Christine Barbaste, François-Xavier Delmas et Mathias Minet, Le guide de dégustation de l'amateur de thé, Paris, Éditions du Chêne, , 247 p. (ISBN 978-2-81231-012-6, notice BnF no FRBNF44302217)Voir et modifier les données sur Wikidata