Thé aromatisé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le thé aromatisé (à ne pas confondre avec le thé parfumé) est un thé dont la saveur a été modifiée par l'adjonction d'arômes comme le jasmin, la bergamote, la chrysanthème, etc. Tous les thés (blancs, verts, jaunes, Oolong, noirs, ou post-fermentés) peuvent être aromatisés. Les feuilles de thé sont très perméables aux saveurs et odeurs étrangères. C'est pour cette même raison que les connaisseurs déconseillent de conserver le thé dans la cuisine.

Attention, ce que les chinois appellent le thé de chrysanthème (菊花茶, júhuāchá) n'est pas un thé aromatisé, mais une infusion de fleur de chrysanthème. Le terme thé (, chá) est utilisé pour les infusion en général en Chine et pas seulement pour les infusions de feuilles de théier (茶叶, cháyè).

Fabrication[modifier | modifier le code]

Il existe deux méthodes de fabrication du thé aromatisé :

  • pulvériser des huiles essentielles ou des arômes (naturels ou artificiels);
  • ajouter des morceaux de pétales ou de fruits séchés, ou encore des épices (ce procédé est parfois désigné yaourtisation en allusion aux morceaux de fruits ajoutés dans les yaourts).

La deuxième méthode est souvent perçue comme plus « authentique » par les consommateurs mais l'introduction d'ingrédients qui n'ont pas la même stabilité ni la même durée de vie que le thé pose des problèmes de conservation.

Variétés et applications[modifier | modifier le code]

Le thé aromatisé le plus répandu est probablement le Earl Grey, mélange aromatisé la bergamote. Le thé vert à la rose ou le thé vert au jasmin sont également appréciés. Le thé à la menthe se trouve également en mélange aromatisé.

Il est possible et facile d'aromatiser soi-même son thé ; par exemple :

Thé noir (ex: Assam) : cardamome, poivre rose, cacao, vanille, gingembre, cannelle, nougat, riz soufflé, etc.

Thé vert (ex: Sencha de Chine) : fruits divers, menthe, citronnelle, etc.

Rooibos (ex: Rooibos rouge naturel) : épices, gingembre, menthe, maté, etc.

  • En guise de fruits, il est conseillé d'utiliser des fruits confits qui se conservent mieux et diffusent mieux leur saveur. Les raisins secs sont très efficaces, de même que les bananes séchées en rondelles, les abricots secs découpés en petits cubes, les canneberges (cranberries), etc.
  • Pour les herbes et épices : Cannelle, girofle, thym, muscade, gousse de vanille, etc.
  • Les fleurs et feuilles utilisables : Camomille, lavande, pétales de fleurs comestibles, safran, menthe, basilic, feuilles d’argousier, jasmin, etc.
  • Il est également possible d'aromatiser son thé avec du cacao, des morceaux de caramel (salé ou non) ou de bonbons au miel concassés.

Les variations et quantités dépendent des goût personnels ; à chacun d'expérimenter. Une bonne base consiste en 1/4 de fruits confits ou d’épices pour 3/4 de thé.

  • Il est également possible d'ajouter de l’huile essentielle à votre préparation (lavande, citron, vanille, amande douce…) : verser 2 à 3 gouttes d’huile essentielle dans le fond d’un récipient, ajouter le thé par-dessus et remuer de façon souple mais ferme pendant 1 à 2 minutes.

Attention : Les huiles essentielles sont très concentrées, quelques gouttes suffisent ! Respecter également la posologie et indications de chaque huile, certains principes sont très actifs à forte dose.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :