Ménas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’hagiographie chrétienne image illustrant les Chrétiens d'Orient
Cet article est une ébauche concernant l’hagiographie chrétienne et les Chrétiens d'Orient.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) .

Ménas
Image illustrative de l'article Ménas
Saint Ménas à la droite du Christ
Saint
Naissance 285 apr. J.-C.
Nikiou, Égypte
Décès 309 apr. J.-C.  (env. 24 ans)
Phrygie
Nationalité romain
Vénéré par Église copte orthodoxe
Église orthodoxe
Églises des trois conciles
Église catholique romaine
Fête 11 novembre (calendrier julien, Églises catholique romaine, orthodoxe et orthodoxes orientales)
15 Hathor (Église copte orthodoxe)
Attributs homme aux mains coupées et aux yeux arrachés, homme avec deux chameaux
Saint patron personnes accusées à tort, colporteurs, marchands ambulants

Saint Ménas (également Minas, Mina, Mena, Mennas) (285 – c. 309), martyr et thaumaturge originaire du delta du Nil, près de Memphis en Égypte, est un soldat romain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il quitta l'armée pour vivre en ermite, et mourut finalement en martyr. Sa fête est le 15 Hathor dans le calendrier copte, le 11 novembre dans le calendrier julien. Son nom est l'anagramme du mot amen[1].

Recueilli par des fidèles, le corps de Ménas fut chargé sur des chameaux qui, parvenus à un certain point, refusèrent d'aller plus loin. Y voyant un signe de Dieu, on décida d'enterrer Ménas à cet endroit. Le lieu, situé à 45 kilomètres au sud-ouest d'Alexandrie, aujourd'hui nommé Abou Mena d'après le nom du saint, devint un très important centre de pèlerinage à partir du Ve siècle. De nombreuses ampoules à eulogies représentant Ménas entre deux chameaux, distribuées aux pèlerins et parvenues jusqu'à nous témoignent de la vigueur de ce culte.

Iconographie et représentation[modifier | modifier le code]

Ampoule à eulogies figurant Ménas entre deux chameaux (Paris, Louvre)
 Type d' amphores Saint- Ménas , circulaire très plat , exvasada bouche et deux poignées . Argile jaunâtre. L' ère chrétienne . Conservé à la Bibliothèque du Musée Víctor Balaguer , Vilanova i la Geltrú
Type d' amphores Saint- Ménas , circulaire très plat , exvasada bouche et deux poignées . Argile jaunâtre. L' ère chrétienne . Conservé à la Bibliothèque du Musée Víctor Balaguer , Vilanova i la Geltrú

Une représentation typique de l'abbé Ménas le représente en prière à côté de deux chameaux. Cette représentation se retrouve fréquemment sur les ampoules à eulogies[1]. On peut aussi la voir sur une peinture murale de l'ermitage des Kellia, où les chameaux ont disparu, conservée au Louvre [2].

Contrairement à ce que l'on peut fréquemment voir, l’icône du monastère de Baouit conservée au Louvre sous le numéro d'inventaire E 11565 représente le Christ et l'abbé Ména, et non pas saint Ménas [3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Alfredo Tradigo, Icônes et saints d'orient, p. 285
  2. « Peinture au saint Ménas | Musée du Louvre | Paris », sur www.louvre.fr (consulté le 2 avril 2016)
  3. « Le Christ et l'abbé Ména | Musée du Louvre | Paris », sur www.louvre.fr (consulté le 2 avril 2016)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :