Ludwig Weber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ludwig Weber

Naissance 29 juillet 1899
Vienne, Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie
Décès 9 décembre 1974
Vienne Drapeau de l'Autriche Autriche
Activité principale Artiste lyrique
Basse
Lieux d'activité Festival de Bayreuth
Années d'activité 1920 - 1965 (chant)
Maîtres Alfred Borrotau

Ludwig Weber (né à Vienne le 29 juillet 1899 et mort à Vienne le 9 décembre 1974) est une basse autrichienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ludwig Weber étudia auprès d'Alfred Borrotau, un professeur de chant réputé, et débuta en 1920 à la Volksoper. À partir de 1933 il fut membre de la Bayerische Staatsoper de Munich, à partir de 1945 et jusqu'à sa retraite (vers 1965), il fut membre de l'Opéra d'État de Vienne. Il chantait au Festival de Bayreuth de 1951 à 1962. À partir de 1961, il enseigna le chant au Mozarteum de Salzbourg.

Ludwig Weber possédait une des plus belles voix de basse du XXe siècle : sombre et veloutée, très volumineuse et chaleureuse, et d'une grande endurance. Il a laissé des interprétations incomparables de Gurnemanz, de Sarastro, du Baron Ochs, mais aussi de Hagen, Fasolt et du Roi Marke. Son Boris Godounov, un de ses rôles de prédilection, n'est en revanche conservé au disque que sous forme d'airs isolés. Son successeur en termes de style et de qualités vocales a été Kurt Moll.

Discographie sélective[modifier | modifier le code]