Lucilla Galeazzi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Galeazzi.
Lucilla Galeazzi
Lucilla Galeazzi-2-2.jpg
Lucilla Galeazzi 2013
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Domaine

Lucilla Galeazzi (née le à Terni, en Ombrie) est une chanteuse italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lucilla Galeazzi est une chanteuse italienne qui depuis la fin des années 1970 intreprète à la fois des airs populaires, et des compositions persionnelles[1],[2],[3].

Entre tradition et modernité, on peut la retrouver notamment aux côtés du musicien de jazz Michel Godard[2].

En 2010, Lucilla Galeazzi interprète avec Flavia Coelho la chanson Amore Di Carta du pré-générique de fin du long-métrage De vrais mensonges réalisé par Pierre Salvadori. La bande originale du film est signée Philippe Eidel, et cette chanson de pré-générique a été écrite par Philippe Eidel et Lucilla Galeazzi[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1977 Correvano coi carri (Avec Giovanna Marini)
  • 1977 La grande madre impazzita (Avec Giovanna Marini)
  • 1980 Cantate pour tous les jours 1 et 2 (Avec Giovanna Marini)
  • 1984 Pour Pier Paolo Pasolini (Avec Giovanna Marini)
  • 1986 Anninnia (Avec Paolo Damiani)
  • 1986 Il paese con le ali (Avec Ambrogio Sparagna)
  • 1987 Per Devozione (Lucilla Galeazzi et Giancarlo Schiaffini)
  • 1990 Cantata profana (Avec Giovanna Marini)
  • 1992 Il Trillo (L. Galeazzi, Ambrogio Sparagna, Carlo Rizzo)
  • 1993 Giofà il servo del re (Con Ambrogio Sparagna)
  • 1995 Invito (Avec Ambrogio Sparagna)
  • 1995 Rock’s Airs de la lune (L. Galeazzi et Claude Barthélemy Trio)
  • 1996 Mammas (Avec Philippe Eidel)
  • 1997 Cuore di terra
  • 1997 La Banda (Avec Michel Godard)
  • 1997 La via dei Romei (Avec Ambrogio Sparagna)
  • 1998 Honig und Asche (Avec Michael Riessler)
  • 1999 Ali d’oro (Avec Michel Godard)
  • 2001 Lunario
  • 2002 La Tarantella (avec Christina Pluhar et l'ensemble Arpeggiata)
  • 2002 Renaissance (Avec Philippe Eidel)
  • 2004 All’improvviso (avec Christina Pluhar et l'ensemble Arpeggiata)
  • 2004 Trio Rouge (Lucilla Galeazzi, Michel Godard, Vincent Courtois)
  • 2005 Stagioni
  • 2006 Amore e Acciaio
  • 2010 Sopra i tetti di Firenze (avec Riccardo Tesi e Maurizio Geri)
  • 2010 Ancora Bella Ciao (avec D. Polizzotto et S. Scatozza)
  • 2011 La Tarantella / Antidotum Tarantulae (avec L'Arpeggiata, Christina Pluhar and Marco Beasley)
  • 2012 Il Natale dei Semplici (avec N. Citarella, C. Bava ciaramella, G. Galfetti, C. Califano, Nora Tigges)
  • 2013 Festa Italiana (avec N. Citarella, M.Ambrosini, K.Seddiki, C.Califano, C.Rizzo, F.Turrisi, L.Teruggi, S.Napoli, A.Sparagna, A. D'Alessandro)
  • 2015 Sirena dei Mantici (avec Ascanio Celestini, Lucilla Galeazzi, Fisorchestra Fancelli, M. Gatti)
  • 2015 Bella Ciao (avec Riccardo Tesi, Andrea Salvadori, Gigi Biolcati, Elena Ledda, Ginevra Di Marco, Alessio Lega)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Patrick Labesse, « Lucilla Galeazzi, chanteuse et conteuse de l'Italie populaire », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. a et b (it) Enrico Deregibus, Dizionario completo della Canzone Italiana, Giunti Editore, (lire en ligne), « Lucilla Galeazzi », p. 211-212
  3. F.X.G., « L'émotion du folk transalpin », Ulysse,‎ (lire en ligne)
  4. Pierre Salvadori, Nathalie Baye, Sami Bouajila et Stéphanie Lagarde, Beautiful Lies, (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :