Louis Josserand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Josserand.
Louis Josserand
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
Nationalité
Formation
Activité

Étienne Louis Josserand, né en 1868 et décédé en 1941, est un juriste français, coauteur du projet de code des obligations et des contrats libanais. Il fut le doyen de la faculté de droit de Lyon.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il fut doyen honoraire de la faculté de droit de Lyon de 1913 à 1935, conseiller à la Cour de cassation française en 1938[1]. Il fut aussi le président de la Société de législation comparée en 1938[2].

Doctrine[modifier | modifier le code]

Il a vivement critiqué la notion de quasi-contrat, parlé le premier de « forçage du contrat »[réf. nécessaire].

Josserand a proposé une conception plus extensive[3] de l'abus de droit, c'est-à-dire qu'il y aurait abus de droit chaque fois qu'un droit n'est pas utilisé dans le but qui lui est socialement assigné. À cette fin, Josserand distingue plusieurs catégories de droits. Ainsi il y a abus de droit que si ce droit a été exercé dans l'intention exclusive de nuire.

Josserand est surtout à l'initiative de la théorie du risque avec Raymond Saleilles, un des fondements de la responsabilité délictuelle. Ils eurent l'idée d'ériger en principe général la responsabilité du fait des choses de l'article 1242, alinéa 1er du Code civil français.

Il a par ailleurs critiqué l'évolution du droit privé français après la première guerre mondiale qui selon lui en s'écartant du droit commun créait un "droit de classe" devant conduire à "la guerre civile"[4]. Josserand établit un lien entre cette reconstitution d'un droit de classe qui serait une traduction juridique de la "lutte des classe" [5], et "l'élaboration du droit syndical en 1884" [6].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Professeur D. Deroussin, Josserand, le Code civil et le Code libanais des obligations et des contrats
  2. Les Présidents et les Secrétaires généraux de la Société de législation comparée, http://www.legiscompare.com/
  3. Droit des obligations de Rémy Cabrillac 7e édition, Dalloz p 191
  4. L. Josserand, sur la reconstitution d'un droit de classe, DH 1937, chron. p.1
  5. précité, p.4
  6. L. Josserand, La renaissance des droits "civils", DH 1937, chron. p.70

Citations[modifier | modifier le code]

« La liberté est la souche commune des droits et des devoirs ; elle est une possibilité, une virtualité de droits, rien de moins et rien de plus » passage à sourcer[citation nécessaire]