Louis Gardiol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Louis Gardiol
Fonction
Député
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
RiezVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Louis Gardiol est un homme politique français né le à Comps (Var) et décédé le à Riez (Basses-Alpes)

Médecin à Riez à partir de 1904, il devient rapidement maire de cette ville, puis conseiller général des Basses-Alpes, sous l'étiquette radicale-socialiste.

Il participe à la première guerre mondiale comme médecin militaire, et en ressort pacifiste convaincu.

Il adhère alors, en 1919, à la SFIO, puis, après le congrès de Tours, suit sa fédération départementale qui rejoint le Parti communiste. Il en est cependant exclu, avec une bonne partie des adhérents de son département, début 1924, et participe à la reconstruction de la SFIO.

Il est élu député en août 1924, lors d'une partielle organisée suite au décès de Frédéric Aillaud. Il bat à cette occasion Paul Reynaud qui tente de retrouver son siège perdu lors des élections générales.

Il sera ensuite réélu à chaque élection jusqu'à la fin de la troisième république.

Pour avoir voté pour les pleins-pouvoirs au Maréchal Pétain en 1940, il est exclu de la SFIO à la Libération et cesse toute vie politique.

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Louis Gardiol », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]