Louis Cosme Demaille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louis Cosme Demaille
Image dans Infobox.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Maîtres

Louis Cosme Demaille, né à Gigondas (Vaucluse) le et mort à Paris le , est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Cosme Demaille est l'élève du sculpteur Augustin Dumont et du peintre Émile Vernet-Lecomte à l'École des beaux-arts de Paris. Il expose régulièrement au Salon des artistes français de 1863 à sa mort. Il y obtient une médaille de 3e classe en 1866 pour un Jeune Savoyard faisant danser sa marmotte, et une de 2e classe en 1885 pour Protection. À l'Exposition universelle de 1900, il obtient une mention honorable.

Il meurt le en son domicile au no 141 Rue de la Croix-Nivert dans le 15e arrondissement de Paris[1], et, il est inhumé au cimetière du Montparnasse (10e division)[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Monument à Alphonse Gent (1896), Avignon, cimetière de Saint-Véran.

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

°°Château de Versailles: "Les décors extérieurs sculptés" ,par Béatrix Saule, Conservateur au Château de Versailles. Sphinges assis ,à figures féminines .Le Belvédère ,Petit Trianon.

Œuvres dans des collections particulières référencées[modifier | modifier le code]

  • Femme africaine à la cruche, terre cuite[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]