Liste des camps annexes d'Auschwitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La liste suivante reprend l'ensemble des camps annexes (en) dépendant de l'administration et du commandement nazis du camp de concentration-souche d'Auschwitz durant la Seconde Guerre mondiale. La liste a été établie par le Musée national Auschwitz-Birkenau[1]

Les camps annexes étaient désignés sous les vocables d' Aussenlager (camp extérieur), de Nebenlager (sous-camp) ou d' Arbeitslager (camp de travail)[2]. Outre IG-Farben, de nombreuses autres industries allemandes comme Krupp et Siemens construisaient des usines dotées de camps annexes[3]. Autour du camp-souche d'Auschwitz gravitaient ainsi 45 camps satellites dont 28 servaient l'industrie de l'armement. La population de ces camps allait de quelques douzaines à plusieurs milliers[4]. La plupart était distant de moins de dix kilomètres d'Auschwitz. Des camps furent construits à Blechhammer, Fürstengrube, Jawischowitz (de), Jaworzno, Lagisze, Mysłowice, Trzebinia, et d'autres centres plus distants comme le Protectorat de Bohême-Moravie et Reichsgau Sudetenland[5],[6],[7]. Les déportés étaient employés dans différents secteurs d'activités. Ils se voyaient ainsi confier des travaux dans les mines, ceux relatifs à l'armement, dans les fonderies ou d'autres industries métallurgiques, dans les industries chimiques ainsi que des travaux forestiers ou liés à l'agriculture[5],[1].

Camps annexes du KL Auschwitz[modifier | modifier le code]

Gardés par la division SS-Totenkopfverbände (division à tête de mort), la liste des camps annexes s'établit comme suit[8]:

# Nom du camp annexe Situation Période Nbre de prisonniers Bénéficiaires
Camps annexes liés à l'élevage et à l'agriculture
1. Harmense (élevage de volailles) Harmęże - ~150 prisonniers pour les besoins du KL Auschwitz
2. Budy (Ferme) Brzeszcze - 700-800 prisonniers pour les besoins du KL Auschwitz
3. Babitz (Ferme) Babice près d'Oświęcim - ~340 prisonniers pour les besoins du KL Auschwitz
4. Birkenau (Ferme) Brzezinka près d'Oświęcim 1943- plus de 200 prisonniers pour les besoins du KL Auschwitz
5. Rajsko (Pépinière) Rajsko - ~300 femmes prisonnières pour les besoins du KL Auschwitz et la recherche SS
6. Plawy (Ferme) Pławy - ~200 prisonniers pour les besoins du KL Auschwitz
Camps annexes liés à l'industrie
7. Golleschau Goleszów - ~1000 prisonniers Ostdeutsche Baustoffwerke GmbH
8. Jawischowitz Jawiszowice - plus de 2500 prisonniers Herman Göring Werke
9. Chelmek (Aussenkommando) Chełmek - ~150 prisonniers Ota Schlesische Schuhwerke ("Bata")
10. Monowitz-Buna [9] Monowice près d'Oświęcim - de 4000 à 11000 prisonniers[Note 1] IG Farben
11. Eintrachthütte Świętochłowice - 1374 prisonniers Berghütte
12. Neu-Dachs Jaworzno - plus de 3500 prisonniers Alimentation énergétique de la Haute-Silésie (EVO)
13. Fürstengrube Wesoła près de Mysłowice - 700 à 1200 prisonniers IG Farben
14. Janinagrube (Gute Hoffnung) Libiąż - 877 prisonniers IG Farben
15. Lagischa Łagisza - ~1000 prisonniers Alimentation énergétique de la Haute-Silésie (AG)
16. Günthergrube Lędziny - 300-600 prisonniers IG Farben
17. Gleiwitz I Gliwice - ~1300 prisonniers Ateliers de réparation de la Reichsbahn
18. Laurahütte Siemianowice Śląskie - 1000 prisonniers Rheenmetall Borsig AG
19. Blechhammer Sławięcice près de Blachownia Śląska - 609 prisonniers O/S Hydrierwerke AG
20. Bobrek Bobrek près d'Oświęcim - ~50-213 prisonniers et 50 femmes Siemens-Schuckert
21. Gleiwitz II Gliwice - plus de 1000 prisonniers Deutsche Gasrusswerke
22. Sosnowitz II Sosnowiec [10]. - ~900 prisonniers Ost Maschinenbau GmbH (Berghüte)
23. Gleiwitz III Gliwice - 450-600 prisonniers Zieleniewski - Maschinen und Waggonbau GmbH - Krakau
24. Hindenburg Zabrze - ~400-500 femmes prisonnières et 70 prisonniers Vereinigte Oberschlesische Hüttenwerke AG (Oberhütten)
25. Trzebinia Trzebionka près de Trzebinia - 600-800 prisonniers Erdölrafinerie Trzebinia GmbH
26. Tschechowitz (Bombensucherkommando) Czechowice-Dziedzice - ~100 prisonniers Reichsbahn
27. Althammer Stara Kuźnia, aujourd'hui Ruda Śląska - ~500 prisonniers
28. Bismarckhütte Chorzów - ~200 prisonniers Berghütte
29. Charlottengrube Rydułtowy - ~1000 prisonniers Hermann Göring Werke
30. Neustadt Prudnik - ~400 femmes prisonnières Schlesische Feinweberei AG
31. Tschechowitz-Vacuum Czechowice-Dziedzice - ~600 prisonniers
32. Hubertushütte Łagiewniki - 200 prisonniers Berghütte-Königs und Birmarckhütte AG
33. Freudenthal Bruntál 1944- ~300 femmes prisonnières Emmerich Machold
34. Lichtewerden Světlá (Lichvard) - ~300 femmes prisonnières G.A. Buhl und Sohn
Camps annexes dans d'autres secteurs
35. Sosnitz Sośnica près de Gliwice - ~300 prisonniers pour les besoins du KL Auschwitz
36. Porombka (SS-Hütte) Międzybrodzie Bialskie - ~50 prisonniers et ~10 femmes pour les besoins de la SS
37. Altdorf Stara Wieś près de Pszczyna -1943 ~20 prisonniers Oberforestamt Pless
38. Radostowitz Radostowice près de Pszczyna 1942-1943 ~20 prisonniers Oberforestamt Pless
39. Kobier (Aussenkommando) Kobiór 1942- ~150 prisonniers Oberforestamt Pless
40. Brünn Brno - 150-250 prisonniers pour les besoins de la SS
41. Sosnowitz (I) Sosnowiec - ~100 prisonniers
42. Gleiwitz IV Gliwice - ~500 prisonniers pour les besoins de la SS
43. Kattowitz (Sonderkommando) Katowice - 10 prisonniers pour les besoins de la Gestapo
44. Bauzug (2 SS) Karlsruhe, puis Stuttgart - ~500 prisonniers vivant dans un train SS-WVHA

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le nombre de victimes parmi les prisonniers ayant travaillé sur les trois implantations d'IG Farben est estimé à 80 000 - source:John F. Ptak, « Distinguishing Oświęcim (town), Auschwitz I, II, & III, and the Buna Werke », From the “Pamphlet Collection” of the Library of Congress, Ptak Science Books, (consulté le 18 juillet 2014)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Auschwitz-Birkenau State Museum (2014), Podobozy KL Auschwitz (Subcamps of KL Auschwitz). Consulté le 6 juin 2014.
  2. Gutman 1994, p. 17.
  3. Steinbacher 2005, p. 57.
  4. Gutman 1994, p. 17-18.
  5. a et b Gutman 1994, p. 18.
  6. Piper 1994, p. 45.
  7. Steinbacher 2005, p. 58.
  8. J Mayer, « Subcamps from KL Auschwitz », Der Ort des Terrors - Geschichte der nationalsozialistischen Konzentrationslager. Band 5, Axis History, 20 feb 2011 (consulté le 17 juillet 2014)
  9. John F. Ptak (September 23, 2008), Distinguishing Oświęcim (town), Auschwitz I, II, & III, and the Buna Werke. From the “Pamphlet Collection” of the Library of Congress.
  10. Prof. Stuart Stein: "Affidavit of Dieter Wisliceny", from Nazi Conspiracy and Aggression, Volume VIII. USGPO, Washington, 1946, pages 606–619. Note: SS-Hauptsturmführer Dieter Wisliceny dans son témoignage préliminaire au Procès de Nuremberg identifie erronément, le , Sosnowitz comme étant le camp d'Auschwitz alors qu'il n'en était qu'un des nombreux camp annexe

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Yisrael Gutman, « Auschwitz—An Overview », dans Yisrael Gutman et Michael Berenbaum, Anatomy of the Auschwitz Death Camp, Bloomington, Indiana University Press, (ISBN 0-253-32684-2), p. 5–33
  • (en) Sybille Steinbacher, Auschwitz: A History, Munich, Verlag C. H. Beck, (1re éd. 2004) (ISBN 0-06-082581-2)
  • (en) Franciszek Piper, « The System of Prisoner Exploitation », dans Yisrael Gutman et Michael Berenbaum, Anatomy of the Auschwitz Death Camp, Bloomington, Indiana University Press, (ISBN 0-253-32684-2), p. 34–49