Les Visiteuses

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Visiteuses
Réalisation Alain Payet
Acteurs principaux
Sociétés de production Colmax
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Film pornographique
Sortie 1994
Durée 90 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Visiteuses est un film pornographique français réalisé par Alain Payet et sorti en 1994. Il parodie le film Les Visiteurs de Jean-Marie Poiré, sorti l'année précédente.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le comte de Monplaisyr, aidé de son fidèle serviteur Finouille le Craspouille, exerce consciencieusement son devoir seigneurial consistant à déflorer les pucelles du comté lorsque survient une grosse femme qui demande également à bénéficier de ses services. Effrayés, le comte et son complice s’enfuient à toutes jambes et arrivent dans l’antre d’un magicien où, à la suite d’une maladresse, ils se retrouvent projetés dans le futur. Ils débarquent en plein milieu d’une orgie débridée ayant lieu entre membres distingués de la haute bourgeoisie.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Les Visiteuses, tourné en costumes et dans des décors médiévaux, bénéficie d'un budget relativement élevé par rapport à la moyenne des films pornographiques français[1]. Parodiant une comédie à succès, il joue également la carte de l'humour mais, à l’inverse de l’œuvre de Jean-Marie Poiré, aucune comparaison comique ne peut ici être établie avec la rusticité des mœurs du passé puisque la paillardise et la grivoiserie sont indifféremment le fait des deux époques.
  • Il s'agit du dernier film pornographique de Tabatha Cash qui n'a pas vraiment de scène « hard » puisque sa seule apparition, située vers le milieu du film, consiste à danser nue, avec un serpent enroulé autour du cou, devant Roberto Malone. Par la suite, après s'être masturbée avec une pomme, elle se retourne vers Roberto Malone qu'elle masturbe avec une orange.
  • Alain L'Yle présente par ailleurs une forte ressemblance avec Robin Williams, au point qu'il est par la suite devenu, après avoir pris sa retraite du X, sosie professionnel de l'acteur américain[2]. Cette version porno des Visiteurs propose par conséquent le spectacle du rôle de Christian Clavier parodié par un sosie de Robin Williams.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Philippe Rouyer, in Le Cinéma X, La Musardine, 2012, page 152
  2. Robin Williams’s Suicide to Be Recreated By A Porn Star in Tasteless TV Documentary , The Daily Beast, 18 février 2015

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]