Piotr Stanislas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Piotr Stanislas
Description de l'image Defaut.svg.
Alias
Piatre Stanislas, Ivan Slave, Piotr Zielinski, Stanislas Piotre, Stanislas Piotr, Pjotr Stanislas Cielinski, Pjotr Cielinski, Stan Piotr, Piotr, Ivan Slav, Piotr Slave, Pjotr Slave, Yvan Slave, Pjotr Stanislas, Piotr Stanislas Zielinski, Piotr-stanislas Zielinski, Stan, Pjotr Malikoff, Stanislas Pietrosky[1]
Naissance [2]
Drapeau de la Pologne Pologne[2]
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
Carrière
Années d’activité depuis 1975

Piotr Stanislas, dit également Stan Piotr, ou encore Piotr Slave, né en 1952, est un acteur pornographique français d'origine polonaise, ayant tourné principalement dans les années 1970 et 80.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en Pologne, Piotr Stanislas s'installe en France dans les années 1970. Il commence sa carrière d'acteur pornographique en 1975 sous la direction des pionniers du genre, comme Gérard Kikoïne, Frédéric Lansac et Francis Leroi. Il est, en France, le premier « hardeur » à revendiquer sans gêne sa bisexualité dès la fin des années 1970, et à apparaître ensuite aussi bien dans des films hétérosexuels que dans des films gay.

Parallèlement, Piotr Stanislas apparaît à l'occasion dans des films non pornographiques. Il tient notamment l'un des rôles principaux, celui d'un soldat allemand homosexuel, dans Nous étions un seul homme de Philippe Vallois. On le voit au fil des années dans des longs métrages comme Charlie Bravo, Le Retour des bidasses en folie ou Aldo et Junior. En 1979, il apparaît dans le documentaire militant Race d'Ep, réalisé par Guy Hocquenghem et Lionel Soukaz.

Dans les années 1990, il continue d'apparaître dans des films X, comme Les Visiteuses d'Alain Payet (1994), mais il se retire progressivement du porno pour s'occuper de la gestion d'un sex-shop de la rue Saint-Denis à Paris. Il continue cependant de tourner pour le plaisir : en 2004, il tient ainsi un rôle secondaire dans le film gay Ti'touch, réalisé par Titof.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Pornographique[modifier | modifier le code]

Non pornographique[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]