Les Nuits de Moscou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Nuits de Moscou (en russe : Подмосковные Вечера, Podmoskovnyïé Vetchera) est une chanson russe populaire, composée en 1955 par Vassili Soloviov-Sedoï (musique) et Mikhaïl Matoussovski (paroles)[1].

Les débuts en Russie[modifier | modifier le code]

Les Nuits de Moscou est considérée comme traditionnelle et est depuis longtemps utilisée comme générique musical par la radio russe Radio Moscou. Vassili Soloviov-Sedoï étant natif de Leningrad, voulait au départ que la chanson s'intitulât Ленинградскиe вечера (« Les nuits de Leningrad »), mais à la demande du ministère soviétique de la culture, la chanson s'est intitulée Подмосковные вечера, avec les changements correspondants dans les paroles.

Elle fut interprétée par Vladimir Trochine, un jeune acteur du Théâtre d'art de Moscou pour un documentaire sur les Spartakiades de la RSFSR. Si elle n'avait pas une importance capitale dans le film, elle connut toutefois par ce biais une popularité qui la fit diffuser sur les stations de radios.

Notoriété internationale[modifier | modifier le code]

C'est en 1957 que la chanson Les Nuits de Moscou connut une notoriété internationale, après avoir été primée au Festival mondial de la jeunesse et des étudiants qui eut lieu cette année à Moscou. Elle fut particulièrement populaire en République populaire de Chine. L'interprétation au piano du célèbre pianiste américain Van Cliburn contribua à cette popularité. Il joua par la suite ce morceau à la Maison-Blanche en 1989 à l'occasion de la visite de Mikhaïl Gorbatchev.

En France, elle a fait l’objet en 1959, d’une interprétation par Francis Lemarque sous le titre Le Temps du muguet (il s’agit d’une libre interprétation et non d'une traduction littérale).

Interprétations[modifier | modifier le code]

La chanson a fait l'objet de très nombreuses versions et interprétations comme :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Elena Polyudova, Soviet War Songs in the Context of Russian Culture, Cambridge Scholars Publishing, (ISBN 9781443889742, lire en ligne), p. 168
  2. Version des Chœurs de l'armée rouge (1957) avec le ténor Ivan Boukreev.

Lien externe[modifier | modifier le code]