Léonard de Goritz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Leonardo di Gorizia)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Léonard de Goritz
Illustration.
Léonard et son épouse Paola Gonzague, fresque dans le château de Bruck à Lienz (XVe siècle).
Fonctions
Comte de Goritz
Prédécesseur Henri VI
Successeur Maximilien Ier du Saint-Empire
Biographie
Dynastie Maison de Goritz
Date de naissance
Lieu de naissance Lienz
Date de décès
Lieu de décès Lienz
Père Henri VI de Goritz
Mère Catherine Garai
Conjoint Paola Gonzague

Léonard de Goritz

Léonard de Goritz (en allemand : Leonhard von Görz), né en 1444 à Lienz et mort le , est le dernier prince de la noble famille des comtes de Goritz (Meinhardiner). Confronté à l'extinction de sa dynastie, il a inauguré la transition de ses pays à la monarchie des Habsbourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Léonard, fils cadet d'Henri VI de Goritz (1376-1454) et de sa deuxième épouse, Catherine, une fille de Miklós Garai, hérita du comté au décès de son père en 1454. Il régna tout d'abord conjointement avec ses frères Jean II († 1462) et Louis († 1457). Les domaines de sa famille, Goritz dans l'ancien Patriarcat d'Aquilée et la région autour de Lienz entre Tyrol et Carinthie, connurent un grand déclin déjà sous le règne de leur pére. Le comté était soumis à la pression de ses puissants voisins : les Habsbourg en Carinthie, Tyrol et Carniole, ainsi que la république de Venise et le comte Ulric de Cilley. Depuis 1434, Venise était ainsi entièrement maîtresse du Frioul.

Après l'assassiantion de Ulric de Cilley en 1456, une lutte interminable s'engagea à propos de son patrimoine et l’empereur Frédéric III envahit les territoires des Goritz. Le , ils aient eu à se soumettre aux revendications territoriales : la région à l'est du val Pusteria avec la résidence de Lienz est abandonné, ainsi que plusieurs parties de la Carinthie. En échange, les comtes s'allièrent avec le frère hostile de l'empereur, Albert VI d'Autriche. À partir de 1462, Léonard devient seul responsable du gouvernement de ses terres après la mort de ses frères et réussit à reprendre la ville de Lienz.

Sans héritier, il établit à la fin de sa vie des alliances avec les Habsbourg et Venise. Avant sa mort en 1500, Léonard signe un contrat d'héritage avec le roi des Romains, Maximilien Ier, pour inclure ses territoires dans ceux des Habsbourg. Il est inhumé à Lienz. Son cénotaphe se situe dans la cathédrale de Gorizia.

Famille[modifier | modifier le code]

En Léonard épouse en première noce une fille de Nikola Iločki, roi de Bosnie; puis, en 1478 à Bolzano, Paola Gonzague ("Paolina"; 1463-1497), fille du marquis Louis III de Mantoue et de Barbara de Brandebourg-Culmbach, mais n'a aucune descendance.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]