Ladislas Odonic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ladislas Odonic
Titre
Duc de Kalisz
Prédécesseur Ladislas III aux Jambes Grêles
Successeur Ladislas III aux Jambes Grêles
Duc d’Ujście
Successeur incorporé à la Grande-Pologne
Duc de Grande-Pologne
Prédécesseur Ladislas III aux Jambes Grêles
Successeur Henri Ier le Barbu
duc de Poznań et de Kalisz
Duc de Gniezno
Successeur Henri II le Pieux
Biographie
Date de naissance v.1190
Lieu de naissance Poznań
Date de décès
Père Odon de Poznań
Mère Viacheslava
Conjoint Edwige
Enfants

Ladislas Odonic (en polonais Władysław Odonic ou Plwacz) (v.1190Poznań, ) était duc de Grande-Pologne. Fils d’Odon de Poznań, père de Przemysl Ier et de Boleslas le Pieux, il appartient à la dynastie Piast.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sceau de Władysław Odonic, daté de 1231

En 1206, le jeune Ladislas Odonic n’accepte pas de voir une partie de ses terres quitter la Grande-Pologne et entre en conflit avec son oncle et tuteur Ladislas III aux Jambes Grêles. En effet, celui-ci a cédé la région de Kalisz (qui devait revenir à Ladislas Odonic) à la Silésie. Ladislas rallie à sa cause une partie de la noblesse de Grande-Pologne ainsi que l’archevêque de Gniezno, Henri Kietlicz. La tentative de renverser Ladislas III est un échec malgré l’anathème lancé par Henri Kietlicz contre le duc de Grande-Pologne.

Ladislas Odonic se réfugie à la cour d’Henri Ier le Barbu de Silésie qui lui offre le trône de Kalisz en 1208. En 1210, à Borzykowa, Ladislas Odonic, Lech le Blanc et Conrad Ier de Mazovie confirment les nombreux privilèges obtenus par l’Église à Łęczyca en 1180. Elle obtient le privilège d’immunité (elle pourra avoir ses propres tribunaux).

En 1218, Ladislas Odonic est chassé par son oncle Ladislas III aux Jambes Grêles et se réfugie chez Świętopełk II de Poméranie. À partir de 1223, soutenu par Świętopełk II, il entame la conquête de la Grande-Pologne qu’il achève en 1229. Le , à l’occasion d’une assemblée des ducs Piasts à Gąsawa, Lech le Blanc a été tué dans un guet-apens monté par Świętopełk II de Poméranie et Ladislas Odonic. Henri Ier le Barbu a été gravement blessé. Au printemps 1231, Henri Ier le Barbu lance une offensive contre la Grande-Pologne dans le but de renverser Ladislas Odonic et de remettre Ladislas III aux Jambes Grêles au pouvoir. Cette attaque se solde par un échec.

Ladislas Odonic accorde d’importants privilèges à l’évêché et au chapitre de Poznań qui provoquent l’ire de la chevalerie de Grande-Pologne qui se révolte en 1233. Henri Ier le Barbu profite de l’affaiblissement du pouvoir de Ladislas pour s’emparer d’une partie de la Grande-Pologne. Il terminera la conquête de la Grande-Pologne en 1239, à l’exception d’Ujście et de Nakło conquises par Henri II le Pieux.

Ladislas Odonic est inhumé dans la cathédrale de Poznań.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Entre 1218 et 1220 Ladislas épouse Edwige (morte le 29 décembre 1249) (aux origines incertaines). Ils eurent 6 enfants:

  1. Edwige (née en 1218/20 - morte le 8 janvier après 1234), mariée vers 1233 au duc Casimir Ier de Cujavie
  2. Przemysł Ier (/ - )
  3. Boleslas le Pieux (1224/27 - )
  4. Salomé (en) (v. 1225 - avril 1267 ?) mariée en 1249 au duc Conrad II de Głogów
  5. Ziemomysł (né 1228/32 - mort en 1235/36)
  6. Euphémie (en) (v. 1230 - 15 février après 1281), mariée en 1251 au duc Ladislas d’Opole.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]