Dynastie Piast

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Piast
Description de cette image, également commentée ci-après

Armoiries des Piast

Type Maison
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau de la Bohême Bohême
Titres Roi de Pologne
Duc de Pologne
Duc de Cracovie
Duc de Cujavie
Duc de Mazovie
Duc de Sandomierz
Duc de Grande-Pologne
Duc de Silésie
Fondation 960
Piast le Charron
Déposition Casimir III de Pologne dans le Royaume de Pologne
Georges Guillaume de Legnica dans le Duché de Silésie
Dissolution 1370 dans le Royaume de Pologne
1675 dans le Duché de Silésie

La dynastie Piast est une lignée de rois et de ducs qui ont gouverné la Pologne depuis son apparition en tant qu’État indépendant jusqu’en 1370. Les descendants des Piast ont continué à régner sur les différents duchés provenant de la fragmentation du territoire polonais, en Mazovie jusqu’en 1526 et en Silésie jusqu’en 1675.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Piast est l’ancêtre légendaire de ces nobles. Son nom est mentionné pour la première fois dans la Chronique des ducs polonais (pl) de Gallus Anonymus, écrite vers 1113. Bien que très tôt dans l’histoire, les ducs et les rois se considèrent eux-mêmes comme les descendants de Piast, ce sont des historiens du XVIIe siècle, travaillant pour les souverains des duchés de Silésie, qui parlent les premiers de dynastie Piast.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers Piast, probablement originaires des Polanes[1], apparaissent autour de 940 sur le territoire de Grande-Pologne à la forteresse de Giecz. Peu de temps après, ils relocalisent leur résidence à Gniezno, où le prince Mieszko Ier de Pologne régne sur la Civitas Schinesghe vers l'an 960. Les Piast régnent également temporairement sur la Poméranie, Bohême et la Lusace, ainsi que la Ruthénie et la région de Spiš, dans l'actuelle Slovaquie. Suivant leur position, les souverains portaient le titre de duc ou de roi.

La monarchie polonaise doit faire face à la politique expansionniste de l'Empire romain germanique à l'ouest. Les souverains Piast comme Mieszko Ier, Casimir Ier le Restaurateur ou Ladislas Ier Herman tentent de protéger l'État polonais par des traités, des serments d'allégeance et par des mariages avec les dynasties ottoniennes et saliennes. Les Přemyslides de Bohême, les Árpád de Hongrie et leurs successeurs Anjou, les Rus' de Kiev et plus tard l'État monastique des chevaliers teutoniques et le Grand-Duché de Lituanie sont de puissants voisins.

La position des Piast s'affaiblie considérablement, avec la mort de Boleslas III (1138). Pendant près de 150 ans, la Pologne se fragmente en plusieurs duchés qui se fragmentent à leur tour. Les ducs Piast luttent alors pour s'emparer du trône de Cracovie, capitale de la Petite-Pologne et appanage du duc princep de Pologne. De nombreux ducs comme Mieszko III le Vieux, Ladislas III ou Lech le Blanc ne sont courronnés que pour être aussitôt renversés. Au XIVe siècle, la branche aînée des Piast de Silésie, descendant de Boleslas III Bouche-Torse se sépare de la Pologne et fait allégance à la Couronne de Bohême.

En 1370, la branche cadette des Piast disparait et avec elle la lignée royale. La couronne polonaise échoie à Louis Ier, roi de Hongrie, fils d'Élisabeth Piast. La branche des Piast de Mazovie disparait avec la mort de Janusz III, en 1526. Georges Guillaume de Legnica est le dernier des Piast de Silésie à régner. Il s'éteind en 1675. Son oncle, le comte Auguste de Legnica (en), le dernier mâle de la dynastie Piast, meur en 1679. La dernier héritière légitime, la duchesse Caroline de Legnica-Brieg (en) s'éteind en 1707. Elle est inhumée dans l'abbaye de Trzebnica. De nombreuses familles, comme celles des descendants illégitimes du duc de Silesie, Venceslas de Cieszyn, lient encore leur généalogie à la dynastie Piast.

Armoirie de la Dynastie Piast[modifier | modifier le code]

Ducs des Polanes[modifier | modifier le code]

  • Chościsko (pl), IXe siècle
  • Piast le Charron IXe siècle, fils de Chościsko, souverain légendaire des Polanes, fondateur de la dynastie Piast
  • Siemovit IXe siècle, fils de Piast le Charron et de Rzepicha (pl), souverain légendaire des Polanes.
  • Lestko IXe siècle - Xe siècle, fils de Siemovit, souverain légendaire des Polanes.
  • Siemomysł Xe siècle, fils de Lestko, souverain légendaire des Polanes.

Ducs et rois de Pologne[modifier | modifier le code]

Grands ducs de Pologne[modifier | modifier le code]

Rois de Pologne[modifier | modifier le code]

Reines et princesses consorts[modifier | modifier le code]

Archevêques[modifier | modifier le code]

Évêques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le nom Polani, qui vient du slave: pole et signifie champ, n'apparait pas avant 1015

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]