Grande-Pologne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Grande Pologne
Wielkopolska (pl)
Blason de la région
Armoiries conférées par Casimir III de Pologne.
Image illustrative de l’article Grande-Pologne
Pays Drapeau de la Pologne Pologne : voïvodies de Grande-Pologne
voïvodie de Couïavie-Poméranie
voïvodie de Lubusz
voïvodie de Łódź
Cours d'eau Warta, Noteć
Ville(s) Poznań, Gniezno, Kalisz

La Grande-Pologne (en polonais : Wielkopolska, en allemand : Großpolen, en latin : Polonia Maior) est une région historique de la Pologne, située dans le centre-ouest du pays, comportant une grande partie du secteur irrigué par la rivière Warta et ses affluents, dont notamment la Noteć. Ses chefs-lieux sont Poznań, Kalisz et Gniezno.

La région proprement dite coïncide approximativement avec l'actuelle voïvodie de Grande-Pologne, ainsi que les parties limitrophes des voïvodies de Couïavie-Poméranie et de Lubusz.

Toponymie[modifier | modifier le code]

À la différence des concepts historiques comme la Grande Serbie ou la Grande Allemagne, le terme « Grande-Pologne » ne décrit pas une construction étatique au sens de l'irrédentisme, mais résulte de la langue officielle du Moyen Âge. Suivant une habitude polonaise, un nouveau lieu situé près d'un plus ancien prend le nom précédé du terme « petit », tandis que l'ancien étant lui-même précédé de « grand ». Les notions de Polonia maior et de Polonia minor ont donc permis de distinguer les deux régions historiques de l'État polonais : l'ancien territoire des Polanes autour de Gniezno (datant du début du Xe siècle) et la nouvelle zone autour de Cracovie. Le terme Grande-Pologne apparaît pour la première fois sous la forme latine dans les écrits de l'abbaye de Lubiń en 1257, sous le règne du duc Boleslas le Pieux.

Géographie[modifier | modifier le code]

La région s'étend le long du cours moyen et inférieur de la Warta. Elle est limitrophe de la Poméranie au nord et à la Cujavie au nord-est ; au sud, le terrain bas marécageux du fleuve Barycz constitue la frontière de la Grande-Pologne avec la Silésie. Le pays de Lebus (Lubusz) sur les rives de l'Oder à l'ouest marque la limite du territoire polonais avec l'Allemagne. Le pays possède des sols riches, comprenant de grandes zones rurales et de forêts.

Les frontières de la Grande-Pologne ont varié au cours de l'histoire : depuis le Moyen Âge, le territoire au sens strict incluait les pays de Poznań (avec Wschowa au sud-ouest) et de Kalisz (avec les Pałuki et la Krajna au nord). Au sens large, la région comprenait aussi les pays de Lubusz à l'ouest, ainsi que les pays de Sieradz et de Wieluń au sud-est. Au temps de la République des Deux Nations, les voïvodies de Poznań et de Kalisz (à partir de 1768 : Kalisz et Gniezno) représentaient la Grande-Pologne ; une Assemblée commune (Sejmik) se réunit à Środa. Suite aux partages de la Pologne au XVIIIe siècle, la Grande-Pologne a souvent été associée au grand-duché de Posen (Poznańskie) sous l'autorité prussienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Période Divisions administratives
XIIe-XIIIe Duché de Grande-Pologne
jusqu'en 1768 Voïvodie de Poznań, voïvodie de Kalisz
jusqu'en 1793 Voïvodie de Poznań, voïvodie de Kalisz, voïvodie de Gniezno (en), district de la Netze
jusqu'en 1806 Province de Prusse-Méridionale
jusqu'en 1815 Voïvodie de Poznań, voïvodie de Kalisz, département de Bydgoszcz
jusqu'en 1837/1848 Voïvodie de Kalisz, grand-duché de Posen
jusqu'en 1918 Province de Posnanie, gouvernement de Kalisz, gouvernement de Varsovie
jusqu'en 1939 Voïvodie de Poznań, voïvodie de Łódź, province de Posnanie-Prusse-Occidentale
jusqu'en 1945 Reichsgau Wartheland
jusqu'en 1975 Voïvodie de Poznań
jusqu'en 1998 Voïvodie de Poznań, voïvodie de Kalisz, voïvodie de Leszno, voïvodie de Konin, voïvodie de Piła
depuis 1996 Voïvodie de Grande-Pologne

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :