La Mélancolie de Haruhi Suzumiya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Haruhi Suzumiya
涼宮ハルヒ
(Suzumiya Haruhi)
Genre Comédie, science-fiction
Light novel
Genre Male
Auteur Nagaru Tanigawa
Illustrateur Noizi Ito
Éditeur (ja) Kadokawa Shoten
(fr) Hachette
Prépublication Drapeau du Japon The Sneaker (short stories only)
Sortie initiale en cours
Volumes 11
Manga
Cible
éditoriale
Shōnen
Scénariste Nagaru Tanigawa
Dessinateur Mizuno Makoto
Éditeur (ja) Kadokawa Shoten
Prépublication Drapeau du Japon Shōnen Ace
Sortie initiale mai 2004 – décembre 2004
Volumes 1
Manga
Cible
éditoriale
Shōnen
Scénariste Nagaru Tanigawa
Dessinateur Gaku Tsugano
Éditeur (ja) Kadokawa Shoten
(fr) Pika Édition
Prépublication Drapeau du Japon Shōnen Ace
Sortie initiale novembre 2005 – 26 décembre 2013
Volumes 20
Anime japonais : La Mélancolie de Haruhi Suzumiya (2006)
Réalisateur
Studio d’animation Kyoto Animation
Licence (ja) Kadokawa Entertainment
(fr) Kazé
Chaîne Drapeau du Japon Chiba TV
1re diffusion
Épisodes 14
Anime japonais : La Mélancolie de Haruhi Suzumiya (2009)
Réalisateur
Studio d’animation Kyoto Animation
Licence (ja) Kadokawa Entertainment
(fr) Kazé
Chaîne Drapeau du Japon Chiba TV
1re diffusion
Épisodes 28 (dont 14 inédits)
Manga : La Mélancolie de Mini-Haruhi
Cible
éditoriale
Shōnen
Scénariste Nagaru Tanigawa
Dessinateur Puyo
Éditeur (ja) Kadokawa Shoten
Prépublication Drapeau du Japon Shōnen Ace, The Sneaker
Sortie initiale en cours
Volumes 10
Manga : Nyoroon, Mini Churuya !
Cible
éditoriale
Shōnen
Scénariste Nagaru Tanigawa
Dessinateur Eretto
Éditeur (ja) Kadokawa Shoten
Prépublication Drapeau du Japon Comp Ace
Sortie initiale
Volumes 1
ONA japonais : La Mélancolie de Mini-Haruhi
Studio d’animation Kyoto Animation
Licence (fr) Kazé
1re diffusion
Épisodes 25
ONA japonais : Nyoroon, Mini Churuya !
Studio d’animation Kyoto Animation
Licence (fr) Kazé
1re diffusion
Épisodes 13

Autre

Haruhi Suzumiya (涼宮ハルヒ, Suzumiya Haruhi?) est le titre général d'une série de light novels écrite par Nagaru Tanigawa et illustrée par Noizi Ito. Le premier tome de la série, La Mélancolie de Haruhi Suzumiya, est publié en juin 2003 par Kadokawa Shoten, et onze tomes sont commercialisés en mai 2011.

Une adaptation en manga dessinée par Gaku Tsugano est publiée entre 2005 et 2013 dans le magazine Shōnen Ace, et compilé en 20 tomes par Kadokawa Shoten. La version française est publiée par Pika Édition. Plusieurs mangas dérivés sont également publiés.

Une adaptation en une série d'animation produite par le studio Kyoto Animation est diffusée entre avril et juillet 2006, puis est rediffusée entre avril et septembre 2009 avec de nouveaux épisodes. En France, l'anime est diffusé sur la chaîne KZTV et sur Nolife version originale sous-titrée français lors des fêtes de fin d'année 2010[1]. Un film d'animation, La Disparition de Haruhi Suzumiya, est sorti en 2010.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Haruhi Suzumiya est une lycéenne excentrique, dont le seul but dans la vie est de rencontrer des personnes de type paranormal, tels que des extraterrestres, des voyageurs dans le temps ou des médiums. Les phénomènes surnaturels, étranges ou mystérieux l'attirent et inversement les gens normaux l'indiffèrent.

Kyon est quant à lui un jeune lycéen devenu terre à terre après avoir réalisé que tous ces phénomènes paranormaux n'existent pas.

Les deux personnages se retrouvent dans la même classe et deviennent amis malgré leurs différences. Sous l'impulsion d'Haruhi, ils créent un club, la brigade SoS, dont la finalité plus ou moins secrète est l'étude des phénomènes surnaturels. Kyon suit malgré lui Haruhi dans toutes ses fantaisies, et ils seront vite rejoints par trois autres camarades de lycée embrigadés par Haruhi. Très vite il s'avère que les trois recrues ne sont pas tout à fait là par hasard...

Personnages[modifier | modifier le code]

Haruhi Suzumiya
voix japonaise : Aya Hirano, voix française : Chantal Macé
Haruhi Suzumiya (涼宮 ハルヒ, Suzumiya Haruhi?) est une fille en première année de lycée. Elle est également l'héroïne de la série. Elle est décrite par ses camarades de classe comme excentrique, belle et explosive. Elle est très sportive, et on mentionne ses notes comme « meilleures que les autres ». Sa vie sociale est par contre inexistante, elle rejette tout papotage et est vue par ses camarades de classe comme une folle. Elle semble uniquement intéressée par les extraterrestres, les gens dotés de pouvoirs surnaturels, les voyageurs du temps et les voyageurs interdimensionnels. Elle n'a apparemment aucun intérêt pour les humains normaux. Pour ce qui est des garçons, elle ne refuse aucun rendez-vous, mais semble se défaire de son compagnon dans les 5 minutes qui suivent, en citant des raisons comme « les rendez-vous sont répétitifs » ou « le mec était stupide ». Elle considère en effet les garçons comme des légumes et n'hésite pas à se changer pour les cours de sport alors qu'ils sont encore dans la classe (les élèves doivent se changer dans des vestiaires séparés pour les deux sexes).
Haruhi est la fondatrice du club « La Brigade de Haruhi Suzumiya pour Offrir au monde des Sensations fortes », abrégé en Brigade SOS (SOS団 Sekai wo Oini moriagerutame no Suzumiya Haruhi no Dan). Le club est composé de cinq membres : Haruhi, Kyon, Mikuru, Yuki, et Itsuki.
Le but de ce club est « d'apporter plus d'excitation dans le monde », et la seule contribution connue que la Brigade SOS ait produite est un film pour le festival culturel du lycée intitulé Episode 00 : Les Aventures de Mikuru Asahina, avec Mikuru, Yuki et Itsuki en personnages principaux, filmé par Kyon et réalisé par Haruhi.
Elle est considérée comme la cause de l'incident survenu il y a 3 ans, lorsqu'il y a eu une faille dans le continuum espace-temps, qui a affecté toute vie dans l'univers, et qui a aussi donné à certaines formes de vie sélectionnées des pouvoirs surnaturels. Ceci a attiré l'attention d'extra-terrestres et des civilisations humaines futures, dotées de technologies avancées en robotique, et en voyage temporel et dimensionnel.
Kyon
voix japonaise : Tomokazu Sugita, voix française : Olivier Lambert
Kyon (キョン?) est l'un des compagnons masculins d'Haruhi. Il est décrit comme cynique et sarcastique, et est aussi la seule voix de raison de leur relation dynamique. Il est également le seul humain normal dans la Brigade SOS.
Kyon n'est pas son vrai nom ; sa grand-mère lui a donné ce petit nom, et sa sœur a participé au fait que ses camarades d'école l'appellent ainsi. Il utilise également le pseudonyme de John Smith pour cacher son identité face à Haruhi Suzumiya à deux reprises (saison 2, épisode 1 ainsi que le film : La Disparition d'Haruhi Suzumiya).
Bien que le titre de la série incite à penser que Haruhi Suzumiya en est le personnage principal, l'histoire est racontée du point de vue de Kyon, qui en est le narrateur.
Yuki Nagato
voix japonaise : Minori Chihara, voix française : Laëtitia Godès
Yuki Nagato (長門 有希, Nagato Yuki?)) était à l'origine la seule membre restante du club de littérature, mais devint ensuite membre de la Brigade SOS lorsque Haruhi prit de force la salle utilisée par le club. On la voit lire La Chute d'Hypérion, le second livre de la tétralogie de science-fiction Les Cantos d'Hypérion par Dan Simmons.
Yuki n'est en fait pas humaine, mais est une « interface humanoïde », envoyée par un groupe d'entité psychique de données pour enquêter sur la cause de « l'explosion de l'information » d'il y a 3 ans, événement qui a de loin dépassé tout ce qu'ils ont pu observer jusqu'ici.
Elle portait des lunettes, mais a oublié de les rematérialiser à la suite du combat avec Ryōko Asakura dans une sorte de dimension parallèle, au plaisir de Kyon qui la préfère sans. Elle s'est par ailleurs prise d'un intérêt certain pour l'informatique après avoir dû hacker un jeu vidéo.
Elle possède un flegme à toute épreuve, et ne semble pas être liée à quoi que ce soit.
Par exemple, lors de l'entrainement au baseball, elle ne bouge le bras que pour attraper les balles qui vont la toucher. Par contre, elle est habile et a de la force physique, comme le montre l'épisode 6, où elle fait du ski nautique en lisant.
C'est la seule membre du club non recrutée par Haruhi.
Mikuru Asahina
voix japonaise : Yūko Gotō, voix française : Isabelle Volpe
Mikuru Asahina (朝比奈 みくる, Asahina Mikuru?) est la sempai de Haruhi. Elle a été « volontairement enlevée » par Haruhi, qui cherchait des membres potentiels pour le club, et a surpris Mikuru en train de rêvasser dans une salle de classe. Mikuru a été forcée de quitter le club de calligraphie et de rejoindre la Brigade SOS.
La principale raison derrière la volonté de Haruhi d'avoir Mikuru en ses rangs est son moe-appeal c'est-à-dire son visage de petite fille un peu loli et sa forte poitrine. Haruhi pense en effet qu'un « personnage loli » comme mascotte doit être parmi eux afin que des choses extraordinaires se produisent.
Le personnage de Mikuru est mignon et elle a une certaine naïveté enfantine quand on la compare au reste du groupe, Haruhi étant la seule autre exception.
La société humaine future a envoyé Mikuru pour enquêter sur la cause de la faille dans le continuum espace-temps, qui les empêche de remonter dans le temps au delà de ce point.
Kyon rencontre à un moment une Mikuru qui vient d'encore plus loin dans le futur.
Itsuki Koizumi
voix japonaise : Daisuke Ono, voix française : Benjamin Pascal
Itsuki Koizumi (古泉 一樹, Koizumi Itsuki?) est un mystérieux étudiant qui vient d'arriver à l'école, et qui possède des pouvoirs paranormaux (c'est donc un « esper » : Extra-Sensory Perception usER).
Un membre de l'organisation secrète connu sous le nom de « L'Agence » (« 機関 ») composée d'humains ayant gagné des pouvoirs trois ans auparavant, tente de protéger activement l'humanité en combattant les Célestes (« 神人 », shinjin).
Itsuki a été envoyé pour observer et protéger Haruhi, car certains dans l'Organisation pensent qu'elle est Dieu, qu'elle a créé l'univers, et que celui-ci pourrait être détruit s'il lui arrivait quelque chose ou si elle venait à s'en lasser.
Haruhi a tenu à ce qu'il rejoigne le club à cause de son statut d'étudiant mystérieux venu d'une autre école.
Ryōko Asakura
voix japonaise : Natsuko Kuwatani
Ryōko Asakura (朝倉 涼子, Asakura Ryōko?) est la déléguée de classe de la 1-5, et s'inquiète du fait que Haruhi ne s'intègre pas au reste de la classe.
Après avoir vu que Kyon arrivait à parler avec Haruhi, elle lui demande d'être un intermédiaire entre Haruhi et le reste de la classe.
Elle est aussi la coéquipière de Yuki, et donc extra-terrestre.
Elle essaiera de tuer Kyon lors de l'épisode 10.
Dans les romans, elle fera diverses apparitions, notamment lors du tome 4.
Tsuruya-san
voix japonaise : Yuki Matsuoka, voix française : Maïa Michaud
Comme d'autres personnages, nous ne connaissons pas le prénom de Tsuruya.
C'est une fille enjouée et dynamique qui aime s'amuser avec tout le monde.
Elle s'entend bien avec la sœur de Kyon, et est très amie avec Mikuru.
Il lui arrive d'avoir des fous rires interminables.
Sa famille est riche, elle possède plusieurs maisons aux 4 coins du Japon.
Elle dispose d'un rôle assez important dans les romans.
La sœur de Kyon
voix japonaise : Sayaka Aoki
Bien sûr, si nous ne connaissons pas le prénom de Kyon dans la série, nous connaîtrons encore moins celui de sa petite sœur (qui n'est pas précisé dans le film La Disparition d'Haruhi Suzumiya).
C'est elle qui a popularisé le surnom de Kyon, après avoir entendu sa tante l'utiliser.
Elle est en CM2, a 11 ans, et un caractère espiègle, joyeuse et pleine de vie.
Elle adore s'occuper du chat de la maison, Shamisen.
Elle admire Mikuru, mais s'amuse avec Haruhi et Tsuruya.
Elle a une amie qui se nomme Miyoko Yoshimura, et qui vient souvent jouer chez elle.

Light novels[modifier | modifier le code]

Haruhi Suzumiya est une série de light novels écrite par Nagaru Tanigawa avec des illustrations de Noizi Itō, dont La Mélancolie de Suzumiya Haruhi est le premier tome publié par Kadokawa Shoten. Hachette Livre a publié le premier tome en version française[2].

# Titre en français Titre en japonais Date de publication Édition française
1 La Mélancolie de Haruhi Suzumiya 涼宮ハルヒの憂鬱 6 juin 2003[3] 19 août 2009
2 Les Soupirs de Haruhi Suzumiya 涼宮ハルヒの溜息 30 septembre 2003[4] -
3 L'Ennui de Haruhi Suzumiya 涼宮ハルヒの退屈 27 décembre 2003[5] -
4 La Disparition de Haruhi Suzumiya 涼宮ハルヒの消失 31 juillet 2004[6] -
5 Le Saccage de Haruhi Suzumiya 涼宮ハルヒの暴走 30 septembre 2004[7] -
6 Les Tremblements de Haruhi Suzumiya 涼宮ハルヒの動揺 31 mars 2005[8] -
7 Les Intrigues de Haruhi Suzumiya 涼宮ハルヒの陰謀 31 août 2005[9] -
8 L'Indignation de Haruhi Suzumiya 涼宮ハルヒの憤慨 28 avril 2006[10] -
9 La Scission de Haruhi Suzumiya 涼宮ハルヒの分裂 31 mars 2007[11] -
10 La Surprise de Haruhi Suzumiya (première partie) 涼宮ハルヒの驚愕 (前) 25 mai 2011[12]
15 juin 2011[13]
-
11 La Surprise de Haruhi Suzumiya (seconde partie) 涼宮ハルヒの驚愕 (後) 25 mai 2011[12]
15 juin 2011[14]
-

Deux courtes histoires, nommées Le Théâtre d'Haruhi (ハルヒ劇場, Haruhi gekijō?) acte 1 et acte 2, publiées respectivement en août 2004 et juin 2007, ne sont pas compilés en volumes reliés.

Manga[modifier | modifier le code]

La série de light novels a donné lieu à plusieurs adaptations en manga.

La première adaptation, dessinée par Makoto Mizuno, est prépubliée dans le magazine Shōnen Ace entre mai et décembre 2004 mais est interrompue après la parution du premier volume par Kadokawa Shoten. Les raisons de cet arrêt proviendraient de la trop grande différence entre les romans et le manga, de peu d'implication de l'écrivain dans ce dernier et du fait que Makoto Mizuno réalisait dans le même temps des dōjinshi hentai, son créneau habituel jusqu'alors, ce qui dérangea la maison d'édition.
Une seconde adaptation, dessinée par Tsugano Gaku, est publiée en 20 volumes reliés entre et par Kadokawa Shoten[15]. La version française est éditée par Pika Édition depuis [16].

Deux mangas parodiques sont également publiés. Le premier, La Mélancolie de Mini-Haruhi dessiné par Puyo, à partir de 2007 dans le magazines Shōnen Ace et The Sneaker ; le premier volume relié est publié le 22 mai 2008[17] et dix tomes sont commercialisés au 26 mars 2015[18]. Le second, Nyoroon, Mini Churuya ! dessiné par Eretto, est publié entre 2008 et 2009 et compilé en un unique volume relié le 24 septembre 2009[19].

Un manga dérivé, Nagato Yuki-chan no shōshitsu, également dessiné par Puyo, est publié à partir de juillet 2009 dans le magazine Young Ace. L'histoire se déroule dans une chronologie alternative au quatrième light novel, La Disparition de Haruhi Suzumiya. Le premier volume relié est publié le 2 février 2010[20] et huit tomes sont commercialisés au 26 mars 2015[21]. Un autre manga dérivé par Puyo, Koizumi Itsuki no inbō, est publié à partir du 18 avril 2012 dans le magazine Altima Ace[22].

Liste des volumes[modifier | modifier le code]

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 [ja 1] ISBN 978-4-04-713811-8-C0979[ja 1] [fr 1] ISBN 978-2-8116-0088-4[fr 1]
2 [ja 2] ISBN 978-4-04-713831-2-C0979[ja 2] [fr 2] ISBN 978-2-8116-0119-5[fr 2]
3 [ja 3] ISBN 978-4-04-713885-1-C0979[ja 3] [fr 3] ISBN 978-2-8116-0150-8[fr 3]
4 [ja 4] ISBN 978-4-04-713923-7-C0979[ja 4] [fr 4] ISBN 978-2-8116-0213-0[fr 4]
5 [ja 5] ISBN 978-4-04-713981-7-C0979[ja 5] [fr 5] ISBN 978-2-8116-0242-0[fr 5]
6 [ja 6] ISBN 978-4-04-715061-4-C0979[ja 6] [fr 6] ISBN 978-2-8116-0276-5[fr 6]
7 [ja 7] ISBN 978-4-04-715148-2-C0979[ja 7] [fr 7] ISBN 978-2-8116-0309-0[fr 7]
8 [ja 8] ISBN 978-4-04-715208-3-C0979[ja 8] [fr 8] ISBN 978-2-8116-0341-0[fr 8]
9 [ja 9] ISBN 978-4-04-715269-4-C0979[ja 9] [fr 9] ISBN 978-2-8116-0408-0[fr 9]
10 [ja 10] ISBN 978-4-04-715302-8-C0979[ja 10] [fr 10] ISBN 978-2-8116-0466-0[fr 10]
11 [ja 11] ISBN 978-4-04-715429-2-C0979[ja 11] [fr 11] ISBN 978-2-8116-0641-1[fr 11]
12 [ja 12] ISBN 978-4-04-715544-2-C0979[ja 12] [fr 12] ISBN 978-2-8116-1044-9[fr 12]
13 [ja 13] ISBN 978-4-04-715656-2-C0979[ja 13] [fr 13] ISBN 978-2-8116-1425-6[fr 13]
14 [ja 14] ISBN 978-4-04-715698-2-C0979[ja 14] [fr 14] ISBN 978-2-8116-1826-1[fr 14]
15 [ja 15] ISBN 978-4-04-715804-7-C0979[ja 15] [fr 15] ISBN 978-2-8116-2329-6[fr 15]
16 [ja 16] ISBN 978-4-04-120185-5-C0979[ja 16]  
17 [ja 17] ISBN 978-4-04-120459-7-C0979[ja 17]  
18 [ja 18] ISBN 978-4-04-120644-7-C0979[ja 18]  
19 [ja 19] ISBN 978-4-04-120741-3-C0979[ja 19]  
20 [ja 20] ISBN 978-4-04-120956-1-C0979[ja 20]  

Anime[modifier | modifier le code]

L'adaptation en anime est réalisée par le studio Kyoto Animation sous la direction d'Hiroshi Yamamoto, et diffusée sur plusieurs chaînes de télévision japonaises du au . Une rediffusion est diffusée du au . Elle est composée de 28 épisodes, dont 14 épisodes inédits qui sont ajoutés aux 14 déjà existants de la première diffusion[23],[24].

Deux séries d'original net animation sont également produites. Elles sont basées sur les mangas parodiques La Mélancolie de Mini-Haruhi et Nyoroon, Mini Churuya ![25]. Les épisodes sont diffusés sur Internet du 13 février au 15 mai 2009[26].

Un film d'animation, La Disparition de Haruhi Suzumiya, est sorti [27]. Il est centré sur le quatrième tome de la série et disponible à l'import depuis le , date importante dans l'univers de Haruhi[28].

Le manga dérivé Nagato Yuki-chan no shōshitsu est ensuite adapté en anime en 2015.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Les épisodes de l'anime ont un système de numérotation inhabituel et la plupart d'entre eux n'ont pas été diffusés dans l'ordre chronologique. Le premier exemple est l'épisode 2, qui est généralement considéré comme le véritable premier épisode.

À la fin de chaque épisode, lors de la présentation de celui qui sera diffusé par la suite, deux numéros sont toujours donnés : le premier par Haruhi, qui numérote les épisodes selon leur ordre chronologique dans l'intrigue, le second par Kyon, corrigeant Haruhi et qui les liste dans l'ordre où ils sont diffusés. Pour les DVD français distribués par KAZÉ, les épisodes sont diffusés dans l'ordre chronologique (mis à part "l'épisode 00") avec l'annonciation du numéro et du titre de l'épisode prochain par la voix de Yuki.

L'ordre de diffusion en 2009 correspond à l'ordre chronologique de la série, alors que l'ordre de diffusion en 2006 correspond à la numérotation (de la saison 1). Cependant en se basant sur l'ordre des light novels, les "Soupirs de Suzumiya Haruhi" se déroulent juste avant "L'Ennui de Suzumiya Haruhi". Par ailleurs, toujours en se basant sur les tomes des light novels, le film "La Disparition de Haruhi Suzumiya" se déroule juste avant "Endless eight"

Ordre de diffusion originale
(Saison 1 seulement)
Ordre chronologique
(Saisons 1 uniquement)
Ordre de diffusion 2009
(Saisons 1 et 2)
Titre en français
Titre en japonais
Date de
diffusion 2006
Date de
diffusion 2009
2 1 1 La Mélancolie de Suzumiya Haruhi 1 涼宮ハルヒの憂鬱1 9 avril 2006 2 avril 2009
3 2 2 La Mélancolie de Suzumiya Haruhi 2 涼宮ハルヒの憂鬱2 16 avril 2006 9 avril 2009
5 3 3 La Mélancolie de Suzumiya Haruhi 3 涼宮ハルヒの憂鬱3 30 avril 2006 16 avril 2009
10 4 4 La Mélancolie de Suzumiya Haruhi 4 涼宮ハルヒの憂鬱4 4 juin 2006 23 avril 2009
13 5 5 La Mélancolie de Suzumiya Haruhi 5 涼宮ハルヒの憂鬱5 25 juin 2006 30 avril 2009
14 6 6 La Mélancolie de Suzumiya Haruhi 6 涼宮ハルヒの憂鬱6 2 juillet 2006 7 mai 2009
4 7 7 L'Ennui de Suzumiya Haruhi 涼宮ハルヒの退屈 23 avril 2006 14 mai 2009
8 Rapsodie en feuilles de bambou 笹の葉ラプソディ / 21 mai 2009
7 8 9 Mysteric sign ミステリックサイン 14 mai 2006 28 mai 2009
6 9 10 Syndrome d'île solitaire (1re partie) 孤島症候群(前編) 7 mai 2006 4 juin 2009
8 10 11 Syndrome d'île solitaire (2e partie) 孤島症候群(後編) 21 mai 2006 11 juin 2009
12 Endless eight エンドレスエイト / 18 juin 2009
13 Endless eight エンドレスエイト / 25 juin 2009
14 Endless eight エンドレスエイト / 2 juillet 2009
15 Endless eight エンドレスエイト / 9 juillet 2009
16 Endless eight エンドレスエイト / 16 juillet 2009
17 Endless eight エンドレスエイト / 23 juillet 2009
18 Endless eight エンドレスエイト / 30 juillet 2009
19 Endless eight エンドレスエイト / 6 août 2009
20 Les Soupirs de Suzumiya Haruhi 1 涼宮ハルヒの溜息1 / 13 août 2009
21 Les Soupirs de Suzumiya Haruhi 2 涼宮ハルヒの溜息2 / 20 août 2009
22 Les Soupirs de Suzumiya Haruhi 3 涼宮ハルヒの溜息3 / 27 août 2009
23 Les Soupirs de Suzumiya Haruhi 4 涼宮ハルヒの溜息4 / 3 septembre 2009
24 Les Soupirs de Suzumiya Haruhi 5 涼宮ハルヒの溜息5 / 10 septembre 2009
1 11 25 Épisode 00 - Les Aventures d'Asahina Mikuru 朝比奈ミクルの冒険Episode00 2 avril 2006 17 septembre 2009
12 12 26 Live, Alive ライブアライブ 18 juin 2006 24 septembre 2009
11 13 27 Le Jour du Sagittaire 射手座の日 11 juin 2006 1er octobre 2009
9 14 28 Someday in the Rain サムデイ イン ザ レイン 28 mai 2006 8 octobre 2009

Remarques : Les épisodes de la saison 2 sont en fait des ajouts à la saison 1, ils sont numérotés dans l'ordre chronologique mais ne se suivent pas directement, dans le tableau ci-dessus, il s'agit de ceux n'ayant été diffusés qu'en 2009.

Les épisodes 12 à 19 ont le même titre et présentent des intrigues similaires, cependant ils s'agit bien d'épisodes différents, les plans, les dialogues et les vêtements des personnages étant au moins en partie différents d'un épisode à l'autre. La répétition fait partie intégrante du scénario de cet arc de la série. On peut noter également que la diffusion des épisodes 12 à 19 au Japon s'est déroulée pendant les vacances d'été des Japonais (milieu de l'année scolaire pour eux), information qui permet de mieux comprendre la conclusion de cet arc.

Musique[modifier | modifier le code]

O.S.T. : Original SoundTrack (l'équivalent d'une Bande Originale de Film)
op : opening theme (générique de début)
ed : ending theme (générique de fin)
single : équivalent d'un "CD 2 titres"

Bōken desho desho? (op single)
  1. Bōken desho desho? (「冒険でしょでしょ?」, C'est une aventure, n'est ce pas ? n'est ce pas ? ) (Opening)
  2. Kaze Yomi Ribbon (「風読みリボン」)
  3. Bōken desho desho? (off vocal)
  4. Kaze Yomi Ribbon (off vocal)
Hare hare yukai (ed single)
  1. Hare hare yukai (「ハレ晴レユカイ」, Amusement ensoleillé ensoleillé ) (Ending)
  2. Uerukamu Unknown (「うえるかむ Unknown」, Bienvenue inconnue )
  3. Hare hare yukai (off vocal)
  4. Uerukamu Unknown (off vocal)
Suzumiya haruhi no tsumeawase (gekichu kashu single)
1. God knows... (Épisode 12)
2. Lost my music (Épisode 12)
3. Koi no Mikuru densetsu ( 「恋のミクル伝説」, la légende de l'amour de Mikuru ) (Opening de l'épisode 01 : "Épisode 00 - Les aventures d'Asahina Mikuru")
Super Driver (op single saison 2)
  1. Super Driver (Opening)
  2. Ai shite (「アイシテ」, Aime)
  3. Super Driver (off vocal)
  4. Ai shite (off vocal)

Références culturelles[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

O.D. : numéro de l'épisode par ordre de diffusion

  • Épisode 2 (O.D.) : Shuffle! : Haruhi, pour expliquer le terme « Moe », montre 2 magazines dont l'un a Shuffle! en couverture et l'autre une illustration par Navel, la société qui a créé Shuffle!
  • Épisode 4 (O.D): Théo ou la Batte de la victoire : Lorsque les personnages jouent au baseball, la musique utilisée est une référence au célèbre opening de la série animée Théo ou la Batte de la victoire.
  • Épisode 6 (O.D): Les Enquêtes de Kindaichi : L'intrigue policière est assez similaire à celles que l'on retrouve dans l'anime policière Les Enquêtes de Kindaichi. De plus, le système de présentation des personnages impliqués dans l'affaire est similaire (des sous-titres indiquent leurs noms et profession).
  • Épisode 7 (O.D.) : Fullmetal Panic! : les attaques d'Itsuki : Fumoffu et Second Raid ainsi que le Lambda Driver de Yuki.
  • Épisode 7 (O.D.) : Higurashi no Naku Koro ni : à la fin, l'aperçu du prochain épisode imite le style graphique de Higurashi no Naku Koro ni.
  • Épisode 8 (O.D.) : Phoenix Wright: Ace Attorney jeu sur Nintendo DS : lorsque Haruhi révèle la vérité à tout le monde, elle imite les poses de Phoenix Wright, Itsuki ceux de Benjamin Hunter et Mikuru ceux de Maya Fey. De plus, la date à laquelle l'épisode a été diffusé, le 22 mai, correspond à l'anniversaire de Sir Arthur Conan Doyle, le « père » du célébrissime détective Sherlock Holmes.
  • Épisode 11 (O.D.) : Gundam : Haruhi dit : « Envoyez le Gun*** » avec comme image un Gundam mosaïqué.
  • Épisode 11 (O.D.) : Macross 7 : À la fin de la preview les personnages disent « Ecoutez ma chanson » et « Bomber », ce que dit tout le temps le héros de Macross 7.
  • Épisode 11 (O.D.) : Yamato : Le chef du club d'informatique porte le costume de Desler, le méchant de Uchuu Senkan Yamato
  • Épisode 11 (O.D.) : Ginga Eiyû Densetsu : La bataille entre vaisseaux spatiaux est une parodie de celles que l'on trouve dans Ginga Eiyû Densetsu.
  • Épisode 12 (O.D.) : Lamune : La bouteille de limonade que tient le camarade de Kyon (3:17 environ) est une référence aux bouteilles de limonade du shôjo, Lamune (limonade).
  • Épisode 12 (O.D.) : Hard Gay : Le célèbre personnage joué par Masaki Sumitani apparait dans cet épisode.
  • Épisode 12 (O.D.) : Detroit Metal City : Référence probable au manga, (l'anime n'existait pas à l'époque), le groupe de 'hard rock' comporte exactement 4 membres masqués ce qui correspond parfaitement aux membres du dit groupe.
  • Épisode 12 (O.D.) : ZONE : Le groupe ENOZ, dans lequel Haruhi et Yuki ont joué les remplaçantes, est repris du vrai groupe japonais ZONE, un groupe composé uniquement de 4 filles avec une batteuse, une bassiste, une guitariste et une guitariste-chanteuse. (La différence est que dans le vrai groupe ZONE, toutes les filles chantent). Outre le nom du groupe, il s'agit aussi d'une parodie d'une scène d'un film japonais "Paranmaum", où le groupe joue dans un gymnase devant les élèves, détail amusant Haruhi a exactement le même modèle de guitare que la guitariste dans le film.
  • Épisode 1, deuxième saison: à la fin de l'épisode, Kyon signale à Nagato une incohérence dans le voyage dans le temps qu'il a effectué: certains de ses actes dans le passé ont eu une influence sur le présent, alors que cela lui avait été décrit comme impossible. Nagato explique alors cette apparente contradiction par une reformulation du théorème de Gödel.
  • Générique de fin (Hare Hare Yukai) : Il a été supposé que la chorégraphie du générique de fin, Hare hare yukai, était une parodie de celle de Jyōu no kyōshitsu, une sitcom japonaise. Celle-ci est toutefois plus complexe.

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

De nombreux jeux vidéo sont commercialisés au Japon :

  • Suzumiya Haruhi no yakusoku, sorti en 2007 sur PlayStation Portable ;
  • Suzumiya Haruhi no tomadoi, sorti en 2008 sur PlayStation 2 ;
  • Suzumiya Haruhi no gekidō, sorti en 2009 sur Wii ;
  • Suzumiya Haruhi no heiretsu, sorti en 2009 sur Wii ;
  • Suzumiya Haruhi no chokuretsu, sorti en 2009 sur Nintendo DS ;
  • Day of Sagittarius III, sorti en 2010 sur iOS ;
  • Suzumiya Haruhi no tsuisō, sorti en 2011 sur PlayStation 3 et PlayStation Portable ;
  • Suzumiya Haruhi-chan no mahjong, sorti en 2011 sur PlayStation Portable.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Actualité sur le site de Nolife »
  2. « Hachette suspend le roman Haruhi Suzumiya. », sur champdenavet.free.fr,‎ (consulté le 14 juillet 2015).
  3. (ja) « 涼宮ハルヒの憂鬱 », sur kadokawa.co.jp (consulté le 14 juillet 2015).
  4. (ja) « 涼宮ハルヒの溜息 », sur kadokawa.co.jp (consulté le 14 juillet 2015).
  5. (ja) « 涼宮ハルヒの退屈 », sur kadokawa.co.jp (consulté le 14 juillet 2015).
  6. (ja) « 涼宮ハルヒの消失 », sur kadokawa.co.jp (consulté le 14 juillet 2015).
  7. (ja) « 涼宮ハルヒの暴走 », sur kadokawa.co.jp (consulté le 14 juillet 2015).
  8. (ja) « 涼宮ハルヒの動揺 », sur kadokawa.co.jp (consulté le 14 juillet 2015).
  9. (ja) « 涼宮ハルヒの陰謀 », sur kadokawa.co.jp (consulté le 14 juillet 2015).
  10. (ja) « 涼宮ハルヒの憤慨 », sur kadokawa.co.jp (consulté le 14 juillet 2015).
  11. (ja) « 涼宮ハルヒの分裂 », sur kadokawa.co.jp (consulté le 14 juillet 2015).
  12. a et b (ja) « 涼宮ハルヒの驚愕 初回限定版 », sur kadokawa.co.jp (consulté le 14 juillet 2015).
  13. (ja) « 涼宮ハルヒの驚愕 (前) », sur kadokawa.co.jp (consulté le 14 juillet 2015).
  14. (ja) « 涼宮ハルヒの驚愕 (後) », sur kadokawa.co.jp (consulté le 14 juillet 2015).
  15. « La Mélancolie de Haruhi Suzumiya - Editions/parutions », sur manga-sanctuary.com (consulté le 12 juin 2014)
  16. « Mélancolie de Haruhi - Brigade S.O.S (la) », sur www.manga-news.com (consulté le 12 juin 2014)
  17. (ja) « 涼宮ハルヒちゃんの憂鬱 (1) », sur kadokawa.co.jp (consulté le 14 juillet 2015).
  18. (ja) « 涼宮ハルヒちゃんの憂鬱 (10) », sur kadokawa.co.jp (consulté le 14 juillet 2015).
  19. (ja) « にょろーん ちゅるやさん », sur kadokawa.co.jp (consulté le 14 juillet 2015).
  20. (ja) « 長門有希ちゃんの消失 (1) », sur kadokawa.co.jp (consulté le 14 juillet 2015).
  21. (ja) « 長門有希ちゃんの消失 (8) », sur kadokawa.co.jp (consulté le 14 juillet 2015).
  22. (en) « Haruhi-chan's Puyo to Launch Itsuki Koizumi Spinoff Manga », sur Anime News Network,‎ (consulté le 14 juillet 2015).
  23. (en) « 2006 Haruhi's 1st Episode is Listed as 1st of 2009 Run », sur Anime News Network,‎ (consulté le 14 juillet 2015)
  24. (en) « Gigazine & J-Cast: 2009 Haruhi Will Be 28 Episodes Long », sur Anime News Network,‎ (consulté le 14 juillet 2015)
  25. (en) « Haruhi-chan, Churuya-san Parody Manga Get Anime Shorts », sur Anime News Network,‎ (consulté le 14 juillet 2015)
  26. (en) « Haruhi-chan, Churuya-san Anime to Debut on February 13 », sur Anime News Network,‎ (consulté le 14 juillet 2015).
  27. (en) « News: Gintama, Haruhi Suzumiya Films' Dates Listed in 2010 (Updated) », sur Anime News Network,‎ (consulté le 14 juillet 2015)
  28. Les évènements racontés dans ce quatrième tome et ce film sont situés dans la semaine entre le 19 et le 23 décembre. Le titre de ces deux supports est explicite quant aux évènements en question.

Édition japonaise[modifier | modifier le code]

Kadokawa

  1. a et b (ja) « Tome 1 »
  2. a et b (ja) « Tome 2 »
  3. a et b (ja) « Tome 3 »
  4. a et b (ja) « Tome 4 »
  5. a et b (ja) « Tome 5 »
  6. a et b (ja) « Tome 6 »
  7. a et b (ja) « Tome 7 »
  8. a et b (ja) « Tome 8 »
  9. a et b (ja) « Tome 9 »
  10. a et b (ja) « Tome 10 »
  11. a et b (ja) « Tome 11 »
  12. a et b (ja) « Tome 12 »
  13. a et b (ja) « Tome 13 »
  14. a et b (ja) « Tome 14 »
  15. a et b (ja) « Tome 15 »
  16. a et b (ja) « Tome 16 »
  17. a et b (ja) « Tome 17 »
  18. a et b (ja) « Tome 18 »
  19. a et b (ja) « Tome 19 »
  20. a et b (ja) « Tome 20 »

Édition française[modifier | modifier le code]

Pika

  1. a et b (fr) « Tome 1 »
  2. a et b (fr) « Tome 2 »
  3. a et b (fr) « Tome 3 »
  4. a et b (fr) « Tome 4 »
  5. a et b (fr) « Tome 5 »
  6. a et b (fr) « Tome 6 »
  7. a et b (fr) « Tome 7 »
  8. a et b (fr) « Tome 8 »
  9. a et b (fr) « Tome 9 »
  10. a et b (fr) « Tome 10 »
  11. a et b (fr) « Tome 11 »
  12. a et b (fr) « Tome 12 »
  13. a et b (fr) « Tome 13 »
  14. a et b (fr) « Tome 14 »
  15. a et b (fr) « Tome 15 »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]