La Danseuse (film, 2016)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Danseuse.
La Danseuse
Réalisation Stéphanie Di Giusto
Scénario Stéphanie Di Giusto
Sarah Thibau
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre biographie
Durée 107 minutes
Sortie 2016

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Danseuse est un film français réalisé par Stéphanie Di Giusto, présenté au Festival de Cannes 2016 (sélection Un certain regard)[1]. Annonçant « d'après une histoire vraie », ce film est librement inspiré du roman Loïe Fuller, danseuse de la Belle Époque de Giovanni Lista, un historien et critique d’art spécialiste de la culture artistique des années 1920.

Nommé six fois aux César, le film reçoit celui des meilleurs costumes.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Loïe Fuller (Soko) est une jeune Américaine vivant seule avec son père dont le seul horizon est celui des ranchs et les seules relations des cowboys frustes. Elle dessine ses rêves d'une autre vie. La mort brutale de son père la décide à changer le cours de sa sordide existence. Après un séjour houleux auprès de sa mère dans une institution religieuse, elle part à Paris et invente un nouveau style de danse réinventant l'utilisation du costume dans la chorégraphie. Elle fait un parcours éblouissant, mais sa rencontre avec Isadora Duncan (Lily-Rose Depp) va bouleverser sa vie. Elle éprouve pour celle-ci une attirance passionnée et va la propulser sur le devant de la scène, au détriment de sa propre carrière.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage s'est déroulé à l'opéra de Vichy et dans les Alpes en région Auvergne-Rhône-Alpes[2].

Critique[modifier | modifier le code]

Loïe Fuller ayant été exclusivement entourée de femmes dans sa vie réelle, on reprocha au film l'épisode amoureux avec le comte Louis d'Orsay. Stéphanie Di Giusto s'en expliqua en déclarant qu'il avait été important pour elle que l'homosexualité de Loïe ne deviennent pas le sujet du film.

Bande originale[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent du générique de l'œuvre audiovisuelle présentée ici. Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distinctions[modifier | modifier le code]

L'acteur François Damiens aux Césars 2016.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bruno Icher, « Lily-Rose Depp et Soko, comme une évidence dans « La Danseuse » », Télérama,‎ (lire en ligne, consulté le 15 mai 2016)
  2. « Film France : Ca s'est tourné près de chez vous », sur www.filmfrance.net (consulté le 20 mars 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]