La Bostella (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Bostella (homonymie).

La Bostella est un film français d'Édouard Baer, sorti en 2000. Il tire son nom d'une chanson (de) des années 1960, signée Honoré Bostel, qui servait de générique au Centre de visionnage, l'émission télévisée servant de support au film.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Édouard, entouré d'une bande de copains, anime une dans une émission une rubrique de trois minutes. En raison de son succès, il se voit proposer par une grande chaîne nationale d'animer un magazine quotidien de 26 minutes. Édouard réunit alors sa bande pendant l'été, dans une villa en Camargue, pour concevoir sa nouvelle émission prévue pour la rentrée. Mais l'animateur est confronté à une panne d'inspiration, tandis que ses complices sont divisés par des conflits d'ego. Hésitant entre ses responsabilités et un désir effréné de fuguer, Édouard parviendra-t-il à maintenir la cohésion du groupe et à préparer son émission ?

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Tout est fait pour que le spectateur croie assister au making-of du travail préparatoire de la suite du Centre de visionnage, qui terminait un temps l'émission Nulle part ailleurs sur Canal+.

Le film n'est pas à proprement à parler une comédie, malgré des séquences qui empruntent au genre. Il a en effet un ton plutôt mélancolique, certains critiques ayant salué une variation subtile et anti-conventionnelle autour du thème de la page blanche.

La musique est signée par Julien Baer, frère d'Édouard.

Liens externes[modifier | modifier le code]