La Bergère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La Bergère
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Chanson, folk, world music, musiques actuelles
Années actives Vers 2001 - aujourd'hui
Labels Le Roseau
Composition du groupe
Membres
Sylvie Berger (chant)
Julien Biget (guitare, bouzouki, claviers, chant)
Emmanuel Pariselle (accordéon diatonique, flûte, chant)

La Bergère est un trio de chanson et de musique traditionnelles constitué de Sylvie Berger (chant), Emmanuel Pariselle (accordéon diatonique, concertina, chant) et Julien Biget (guitare, bouzouki, chant).

Historique[modifier | modifier le code]

Les débuts et les premières années du trio : collaboration avec Gabriel Yacoub[modifier | modifier le code]

Formation du trio[modifier | modifier le code]

Après plusieurs années passées à collaborer à différentes formations folk (Roulez fillettes, Tradmania, Les Puces) et à participer aux projets d'artistes d'horizons divers (Alix Quoniam, Éric Montbel, Marc Robine), Sylvie Berger envisage au début des années 2000 de faire un disque solo. Sa rencontre avec Gabriel Yacoub constitue « une chance inouie » en cela qu'il la met en confiance et en valeur. Un trio appelé La Bergère se met en place quand Sylvie quitte Lyon pour la région parisienne : elle se retrouve alors « sans personne avec qui jouer, tous ses copains étant à Lyon ». Sylvie se rappelle avoir rencontré Emmanuel Pariselle à l'occasion du projet Anthologie de la chanson traditionnelle et Julien Biget quelques années plus tôt en jouant à Lille et en Belgique avec Nikki Matheson à l'époque de leur duo Les Puces ; les deux musiciens multi-instrumentistes et chanteurs acceptent la proposition de Sylvie de former avec elle le trio La Bergère, véhicule à la fois léger et complet, idéal pour porter son premier projet musical personnel qui consiste à mêler aux chansons traditionnelles des œuvres originales.

2002 : Le premier album Ouvarosa[modifier | modifier le code]

Fidèle à sa proposition formulée quelques années auparavant de « produire un disque avec [Sylvie] », Gabriel Yacoub écrit la plupart des chansons de ce premier album du trio intitulé Ouvarosa. Publié en 2002 par Le Roseau, le label de Gabriel Yacoub, le disque présente ainsi des textes très sensibles, très personnels, d'une grande profondeur et d'une grande sensibilité. Outre les compositions et textes de Gabriel Yacoub, on trouve des textes littéraires (Paul Fort, Victor Hugo) plutôt que des textes de chansons traditionnelles. Sylvie explique cela : « Je voulais mettre deux ou trois textes traditionnels dans le disque au départ, et en fait on s'est aperçus qu'on n'était pas arrivés à faire avec ces textes quelque chose de cohérent au niveau des arrangements, qui soit exactement dans le même esprit. C'est en projet, je n'abandonne pas les chansons traditionnelles, ce serait quand même dommage. Ce qui m'intéresse, c'est vraiment de chanter des chansons, qu'elles soient traditionnelles ou pas. Pour moi, c'est essentiel. C'est l'émotion qu'on ressent en les chantant ou en les écoutant qui est importante, ce n'est pas d'où elles viennent. » et ajoute « Ce disque est lié à l'enfance, aux souvenirs, à la mémoire, à l'eau, à des choses qui passent comme ça, sans que je sache pourquoi. »

2006 : le deuxième album Fi de l'eau[modifier | modifier le code]

Fi de l'eau, le second album (studio) de La Bergère sort en 2006, également sur le label Le Roseau.

Devenue la compagne de Gabriel Yacoub, Sylvie Berger cosigne deux titres de son dernier album en date De la nature des choses sorti en 2008, Le feu et La bougie, dont elle signe la musique et Gabriel le texte.

Nouveau départ du trio[modifier | modifier le code]

Le trio La Bergère met ensuite fin à sa collaboration avec Gabriel Yacoub et le label Le Roseau.

2012 : le "quatre titres" La Bergère[modifier | modifier le code]

Le , le trio sort La Bergère au titre curieusement éponyme, un EP "quatre titres" studio en prémices à la sortie de son troisième album prévue courant 2014.

Le jeudi , le trio donne un concert à l'estaminet Les Damoiselles à Nieppe.

2014 : Étreintes, le nouvel album de La Bergère[modifier | modifier le code]

Le , La Bergère sort son troisième album Étreintes[1][source insuffisante] aux Éditions AEPEM (Association d'Étude, de Promotion et d'Enseignement des Musiques Traditionnelles des Pays de France) et publie un nouveau site web en accompagnement de la sortie du nouvel album. À l'instar des deux premiers albums du trio, Étreintes a été enregistré (en 5 jours) à Liège en Belgique au studio Homerecords de Michel Van Achter[2][source insuffisante].

Julien Biget en a assuré la direction artistique (notamment le mixage) et a réalisé tous les arrangements des chansons. Le trio a invité à jouer sur deux titres deux musiciens du Trio Gabriel Yacoub, Gilles Chabenat (vielle à roue) et Yannick Hardouin (basse) « pour rajouter un peu de rock 'n' roll »[2][source insuffisante].

En soutien au nouvel album, le trio annonce une tournée de concerts pour le printemps et l'été 2014 passant par Paris, Lyon et alentours (Couzon-au-Mont-d'Or), Loon-Plage, Château-sur-Allier mais aussi la Belgique à Belsele.

Le trio est en couverture du N°151 de mars- du bimestriel Trad Magazine[réf. nécessaire].

Le , La Bergère donne un concert à Avermes dans l'Allier (le pays de Sylvie Berger) à la Salle Isléa dans le cadre de la "Nuit des musiques trad' en Bourbonnais", Cyril Roche remplaçant pour l'occasion Emmanuel Pariselle à l'accordéon[3],[4].

Par la suite, La Bergère donne trois concerts à Pierrefitte-sur-Sauldre, Lille et Lourouer-Saint-Laurent au Château d'Ars.

Le , La Bergère donne son premier concert en deux ans et demi à Poitiers au Théâtre Au Clain (TAC)[5].

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Membres permanents (membres fondateurs du trio)[modifier | modifier le code]

Membres occasionnels[modifier | modifier le code]

  • Cyril Roche : ponctuellement (en remplacement d'Emmanuel Pariselle)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

  • 2012 : La Bergère (quatre titres en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. labergere.bandcamp.com
  2. a et b D'après Sylvie Berger interviewée dans l'émission radiophonique des Musiques Traditionnelles du Monde "T'Radio-Monde" du 19 mars 2014 animée par Dominique Forges.
  3. Trad Magazine N°154 Sept.-Oct. 2014, rubrique "Vous y serez" (p74).
  4. a et b La feuille AmtA / Annonce de la Nuit des musiques trad' en Bourbonnais le 18 octobre 2014 à Avermes et de la participation à 21h de La Bergère
  5. la bergère Post Facebook "Quelques nouvelles en attendant un nouveau projet du trio La Bergère" du 15/04/2018, 12:01

Liens externes[modifier | modifier le code]