L'An 01 (bande dessinée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'An un.

L'An 01 est une bande dessinée publiée de 1970 à 1974 sous forme de série dans Politique hebdo, puis dans Charlie Mensuel et Charlie-Hebdo. Elle a été créée par Gébé puis enrichie par les propositions des lecteurs.

Avec L'An 01, le mouvement libertaire et utopique de Mai 68 prend corps, l'humour et la poésie en sus[1].

Description[modifier | modifier le code]

Sous-titrée « On arrête tout, on réfléchit, et c'est pas triste », elle narre un abandon utopique, consensuel et festif de l'économie de marché et du productivisme. La population décide d'un certain nombre de résolutions dont la première est « On arrête tout » et la deuxième « Après un temps d'arrêt total, ne seront ranimés - avec réticence - que les services et les productions dont le manque se révélera intolérable. Probablement : l'eau pour boire, l'électricité pour lire le soir, la T.S.F. pour dire " Ce n'est pas la fin du monde, c'est l'An 01, et maintenant une page de Mécanique céleste " ». L'entrée en vigueur de ces résolutions correspond au premier jour d'une ère nouvelle, l'An 01.

L'An 01 est emblématique de la contestation des années 1970 et aborde des thèmes aussi variés que l'écologie, la négation de l'autorité, l'amour libre, la vie en communauté, le rejet de la propriété privée et du travail.

La bande dessinée a été adaptée sous forme de film, sorti en salle en février 1973.

La bande dessinée a été rééditée en 2000 par L'Association sélectionnée et avec un avant-propos de Jean-Christophe Menu, dans la collection Éperluette. Une réédition a été publiée par L'Association en novembre 2014, avec une présentation de Frédéric Pajak, incluant le DVD du film.

Prix[modifier | modifier le code]

2001 : Prix Tournesol spécial pour le nouveau millénaire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Documentation[modifier | modifier le code]

  • Jacques Doillon, De la BD au film, interview en complément du DVD du film réalisé par MK2 en 2008.
  • Gébé, Pour finir et continuer, postface à l'édition de 2000 chez L'Association.
  • Jean-Christophe Menu, Avant-Propos à l'édition de 2000 chez L'Association.
  • Pacôme Thiellement, Le Geste de Gébé, in L'Éprouvette, n°2, juin 2006, pages 48-67.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nelly Feuerhahn, « Gébé (1929-2004) », Encyclopædia Universalis, lire en ligne.