Léa Mazé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Léa Mazé
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (32 ans)
CrozonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Site web
Distinction

Léa Mazé est une autrice de bande dessinée française, née le à Crozon (Finistère). Ses travaux s'adressent plutôt à un public jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Léa Mazé est originaire de Crozon, où elle naît en 1990[1] d'une mère réunionnaise. À l'âge de 16 ans, elle participe à des concours de bande dessinée[2],[3], comme celui des jeunes talents à Quai des bulles, où elle obtient le prix « jeune espoir »[1]. Elle étudie au lycée Vauban de Brest dans la section arts appliqués avant d'intégrer, en 2009, l'école Estienne, en filière cinéma d’animation, dont elle sort en 2011[1]. Elle fait ensuite des études de bande dessinée au lycée Auguste-Renoir[4] de Paris entre 2011 et 2013[1]. Elle obtient son diplôme en 2013[5]. Elle s'installe un temps à Paris[4] puis, en 2017, à Rennes[1].

En 2015, les éditions de la Gouttière publient sa première bande dessinée, Nora, imaginée initialement dans le cadre d'un projet d'études[4]. La narration porte sur une petite fille qui, envoyée à la campagne, plonge dans une quête initiatique avec des questions existentielles « vers la découverte de la vie, de la mort et de l’amour »[6]. L'album lui vaut un prix littéraire en 2016 au Salon régional du livre pour la jeunesse de Troyes[7]. En parallèle, Mazé illustre le blog où son compagnon publie des articles de vulgarisation en sociologie[4].

En 2017, elle illustre La Porte des pluies, un texte de Jérémie Semet[5]. Mazé s'associe avec Ingrid Chabbert, qui écrit le scénario de la série Elma, une vie d'ours, qui met en scène « la vie d’une gamine insouciante élevée par un ours »[1]. L'album peut rappeler Le Livre de la jungle[8].

En 2018, elle entame en solo la trilogie Les Croques, dont le premier volume, Tuer le temps remporte le grand prix de la critique dans la catégorie jeunesse[9]. Pour cette œuvre construite comme un thriller, Mazé met en scène des jumeaux : Céline et Colin, dont les parents tiennent une maison de pompes funèbres, ce qui attire aux enfants de nombreuses railleries à l'école ; ils découvrent ensuite sur une tombe des symboles mystérieux[10] ; elle s'inspire des thèmes des pompes funèbres et du harcèlement en milieu scolaire et aborde les problèmes de communication entre enfants et adultes[9].

Style[modifier | modifier le code]

L'autrice se dit influencée par Le Combat ordinaire de Manu Larcenet et les travaux d'Alfred[9], ainsi que par Harry Potter[1]. Ses récits s'adressent à un lectorat jeunesse[1]. Selon Laurent Beauvallet dans Ouest-France, son style est « à la fois rond, tendre et incisif »[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  1. Tuer le temps, septembre 2018 (ISBN 979-1-09-211179-8) (BNF 45570425)
  2. Oiseaux de malheur, septembre 2019 (ISBN 979-1-09-211193-4) (BNF 45812476)
  3. Bouquet Final, octobre 2020 (ISBN 2357960183)
  1. Le Grand Voyage, septembre 2018 (ISBN 978-2-205-07793-3) (BNF 45590591)
  2. Derrière la montagne, avril 2019 (ISBN 978-2-205-07934-0) (BNF 45713758)

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2016 : prix BD de l'Aube-prix Tibet pour Nora[5] ;
  • 2018 : grand prix de la critique dans la catégorie jeunesse pour Les Croques, tome 1 : Tuer le temps[9] ;
  • 2019 : prix Du vent dans les BD dans la catégorie jeunesse pour Les Croques, tome 1 : Tuer le temps[11].
  • 2020 : Prix Livrentête[12], catégorie BD Junior, pour Les Croques, tome 1 : Tuer le temps
  • 2021 : Sélection au Prix Artémisia[13] pour Les Croques, tome 3 : Bouquet Final

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h et i Laurent Beauvallet, « Léa Mazé, 28 ans et déjà trois albums BD », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  2. « Jean-Moulin : deux « nominés » avant le bac », Le Télégramme,‎ .
  3. « Léa Mazé au festival de la BD à Angoulême », Le Télégramme,‎ .
  4. a b c et d « BD. Nora, premier ouvrage de Léa Mazé », Le Télégramme,‎ (lire en ligne).
  5. a b et c « Léa Mazé, la révélation du salon », L'Est-Éclair,‎ .
  6. Romain Gallissot, « Nora », sur BoDoï,
  7. A.CH., « Prix littéraires : trois albums aux styles très différents récompensés », L'Est-Éclair,‎ .
  8. Benjamin Roure, « BD pour enfants : de poils et de griffes, quatre albums animaliers à lire en famille », Télérama,‎ (lire en ligne).
  9. a b c et d Léa Mazé (interviewée) et Alice Develey, « Léa Mazé, prix jeunesse ACBD pour sa bande dessinée Les Croques », Le Figaro,‎ (lire en ligne).
  10. Benjamin Roure, « Tuer le temps, Léa Mazé », Télérama,‎ (lire en ligne).
  11. « Remise du prix littéraire Du vent dans les BD », Ouest-France,‎ .
  12. Lauréats du prix Livrentête, sur le site ricochet-jeunes.org.
  13. Sélection officielle du prix Artémisia 2021, sur le site officiel.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]