Kyle Cumiskey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kyle Cumiskey (né le 2 décembre 1986 à Abbotsford dans la province de la Colombie-Britannique au Canada) est un joueur professionnel de hockey sur glace canadien[1]. Il évolue au poste de défenseur[2]. Son frère Clayton Cumiskey joue dans la Ligue de hockey de l'Ouest.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière junior[modifier | modifier le code]

Photographie couleur de Card
Mike Card (9) a débuté le hockey sur glace avec Cumiskey.

Kyle est le fils de Leslie et Cliff Cumiskey. Il joue son hockey mineur avec les Hawks d'Abbotsford dans sa ville natale. Il cite l'entraîneur Brad Bowen comme une des principales personnes qui ont eu une influence sur la suite de sa carrière[3]. Il débute sa carrière en junior avec les Panthers de Penticton dans la Ligue de hockey de la Colombie-Britannique en 2002. Il score dix buts et onze assistances en cinquante neuf matchs. Les Panthers se classent sixième de la Conférence Intérieure et s'inclinent lors du tour préliminaire des séries éliminatoires de la Coupe Fred Page.

Après une saison dans cette ligue de niveau junior A, il participe au camp d'entraînement Rockets de Kelowna dans la Ligue de hockey de l'Ouest et parvient à intégrer l'équipe. Il y retrouve son ami Mike Card ce qui lui permet de s'intégrer plus facilement dans sa nouvelle formation. Les Rockets dirigés par Marc Habscheid sont compétitifs et décrochent le Trophée Scotty Munro remis au vainqueur de la saison régulière. Cumiskey marque deux buts et sept assistances. Lors des séries éliminatoires, ils battent l'Ice de Kootenay en quatre matchs secs puis les Americans de Tri-City en six matchs. Finalement, ce sont les Silvertips d'Everett qui se mettent en travers de leur chemin lors des demi-finales. Les Silvertips entraînés par Kevin Constantine s'imposent en sept matchs. Cependant la saison des Rockets se poursuit puisqu'ils organisent la Coupe Memorial 2004. Devant leur public de la Prospera Place, les Rockets remportent le tournoi. Justin Keller marque le but victorieux face aux Olympiques de Gatineau lors de la finale remportée 2-1. Cumiskey ne dispute qu'une partie dans cette épreuve, celle contre les Olympiques lors du tour préliminaire.

Photographie couleur de Shea Weber
Shea Weber et Cumiskey sont coéquipiers aux Rockets de Kelowna.

En 2004-2005, son rôle dans l'équipe s'accroit. Il est le deuxième passeur des Rockets à égalité avec Tyler Mosienko avec trente-six assistances derrière Tyler Spurgeon (quarante-deux assistances). Il y ajoute quatre buts en soixante-douze matchs. L'Ice de Kootenay possède le meilleur bilan de la saison régulière devant les Rockets de Kelowna, mais avec le même nombre de points. Lors des séries éliminatoires, les Rockets prennent le dessus face aux Giants de Vancouver quatre victoires à deux, puis les Thunderbirds de Seattle quatre victoires à trois. Comme lors de la saison précédente, la finale de la conférence Ouest est le duel Kootenay-Kelowna. Il tourne cette fois ci en faveur des Rockets en six matches. Les Rockets soulèvent la Coupe Ed Chynoweth en l'emportant quatre succès à un sur les Wheat Kings de Brandon emmenés par l'attaquant Eric Fehr. Le coéquipier de Cumiskey, Shea Weber est nommé meilleur joueur des séries. Cumiskey sert treize aides en vingt-quatre matchs. Il est, ex-aequo avec Troy Bodie, le deuxième passeur de l'équipe à une longueur de Moisenko. L'équipe au logo représentant l'Ogopogo gagne le droit de représenter la Ligue de hockey de l'Ouest à la Coupe Memorial 2005 et donc de défendre son titre. Le tournoi revient aux Knights de London alors que Kelowna prend la quatrième et dernière place. Cumiskey délivre une assistance en trois matchs.

Le défenseur est choisi au cours du repêchage d'entrée dans la Ligue nationale de hockey par l'Avalanche du Colorado en septième ronde, en deux cent vingt-deuxième position.

Lors de la saison 2005-2006, il forme une paire défensive des Rockets avec Luke Schenn. Au classement de la conférence Ouest, les Giants de Vancouver devancent les Rockets. Cumiskey marque six buts, soit autant que depuis lors de ses deux saisons précédentes dans la LHOu, pour un total de trente points et un différentiel +/- de +15 en cinquante et un matchs. Il manque les vingt premiers matchs du début de saison en raison d'un mal de dos récurrent depuis les séries éliminatoires précédentes et qui a empiré durant l'été. Cinq matchs plus tard, il est victime d'une commotion cérébrale qui l'écarte à nouveau. En quart de finale, son équipe est éliminée quatre victoires à deux par les Silvertips d'Everett après avoir évincé au tour précédent l'Ice de Kootenay sur le même score. Cumiskey est présent sur six passes décisives.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Photographie couleur de Cumiskey
Cumiskey avec l'Avalanche du Colorado.

En 2006-2007, il passe professionnel avec les River Rats d'Albany, club ferme de l'Avalanche dans la Ligue américaine de hockey. Son premier match à se niveau se déroule le 6 octobre 2006 chez les Americans de Rochester. Il marque sa première assistances, le 14 octobre face aux Bulldogs de Hamilton et son premier but le 4 novembre 2006 contre les Bruins de Providence. Le 1er janvier 2007, il joue son premier match dans la LNH avec l'Avalanche du Colorado chez les Predators de Nashville. Il marque son premier but lors de son troisième match chez le Wild du Minnesota lors d'une victoire 2-1 en fusillade le 6 janvier. Il dispute neuf matchs dans cette saison de LNH pour deux points. L'Avalanche termine neuvième de la conférence Ouest et ne se qualifie pas pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Avec les River Rats, il inscrit trente points dont sept buts, ce qui fait de lui le défenseur de l'équipe avec le plus de points. Son différentiel +/- est de négatif avec -10. Quatrièmes de la Division Est, les River Rats participent aux séries éliminatoires de la Coupe Calder. Les Bears de Hershey éliminent la franchise d'Albany en cinq matchs lors du premier tour. Cumiskey offre deux aides.

En 2007-2008, l'Avalanche s'affilie avec les Monsters du lac Érié qui font leur entrée dans la LAH. Cumiskey débute avec les Monsters au cours du mois d'octobre. Il rend une fiche d'un but, une assistance et un différentiel de -10 en à peine cinq matchs. Les coéquipiers du capitaine Mark Rycroft terminent leur saison inaugurale à la quatorzième place de la conférence Ouest. Cumiskey est rappelé par l'Avalanche. En janvier 2008, il se blesse à l'aine[4]. Il ne dispute que trente-huit parties de saison régulière assistant cinq buts. La franchise du Colorado participe aux séries éliminatoires grâce à une sixième place dans la conférence Ouest. Elle élimine le Wild du Minnesota en six matchs mais est impuissante face aux Red Wings de Détroit qui l'emportent en quatre matchs secs. Cumiskey est laissé en réserve et ne fait aucune apparition lors de ces dix matchs.

En 2009, il réalise un début de saison prometteur avec les Monsters. En vingt-huit matchs, le rapide défenseur score cinq buts et douze assistances. Il est sélectionné pour le Match des étoiles de la LAH avec l'équipe Canada. Les étoiles canadiennes s'inclinent 14-11 face à l'équipe étoile PlanetUSA. Cumiskey inscrit un but et une assistances et un +/- de +6[5]. Quelques jours plus tard, il se blesse à l'épaule. Il est opéré et sa saison est terminée. Il a joué six matchs avec l'Avalanche qui termine dernière de la Conférence Ouest. En LAH, les Monsters terminent quatorzièmes sur les quinze équipes de la conférence Ouest.

Photographie couleur de Matt Duchene
Matt Duchene et Cumiskey participent au mondial 2010 avec l'Canada.

Cumiskey intègre pour la première fois l'effectif de l'Avalanche dès l'entame de la saison 2009-2010 notamment parce que trois défenseurs sont blessés Tom Preissing, Rouslan Saleï et John-Michael Liles[6]. Joe Sacco et son assistant Sylvain Lefebvre sont les nouveaux entraîneurs de la franchise après avoir dirigé les Monsters lors des deux dernières saison. Le défenseur manque seize matchs en raison d'une blessure au pied. Le 18 janvier 2010, il score son premier doublé face aux Oilers d'Edmonton. Il marque son premier but victorieux le 10 février 2011 face aux Thrashers d'Atlanta. Il entre en zone offensive, s'infiltre entre quatre joueurs adverses et déjoue leur gardien Johan Hedberg dans les neuf premières secondes de la prolongation pour un succès 4-3[7]. Il rate à nouveau cinq rencontres en raison d'une commotion cérébrale. Finalement, il est l'auteur de sept buts, le plus haut total des défenseurs de l'Avalanche, et treize aides en soixante-et-un matchs. Il est le deuxième joueur de son équipe pour les tirs bloqués (143) les mises en échec (115). Les coéquipiers du capitaine Adam Foote retrouve les séries éliminatoires en décrochant le huitième et dernier billet de la Conférence Ouest. Ils sont éliminés lors du premier tour en six matchs par les Sharks de San José. Cumiskey marque deux points dont un but. Il est le défenseur de l'équipe ayant le plus de temps de glace en séries comme en saison régulière.

Il représente l'équipe du Canada au niveau international. Il est sélectionné pour le Championnat du monde 2010 en compagnie de son coéquipier Matt Duchene. Le 8 mai 2010, il honore sa première sélection face à l'Italie au cours d'une victoire 5-1 où il assiste un but de Steven Stamkos[8]. Le Canada est éliminé en quart de finale par la Russie 5-2. Cumiskey est nommé meilleur joueur canadien de la rencontre durant laquelle il offre une assistance à Matt Duchene[9].

La campagne 2010-2011 est une nouvelle fois difficile pour le défenseur. Il subit en débute de saison deux blessures : une à l'aine et surtout une commotion cérébrale qui l'écarte de l'équipe pendant trente cinq matchs. En février, il est touché à la tête et rate les vingt-huit derniers matchs de la saison régulière. Il ne joue que dix-huit matchs pour huit points. L'Avalanche, quatorzième sur quinze à l'Ouest ne remporte que trente matchs sur quatre-vingt-deux.

Le 9 septembre 2011, il signe un contrat d'un an avec l'Avalanche[10]. Le 8 octobre 2011, il est échangé aux Ducks d'Anaheim en retour de Jake Newton et d'un choix de septième tour au repêchage 2013[11].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Kyle Cumiskey est un patineur mobile possédant des qualités d'accélération et de vitesse. Il a de bonnes mains et sait lire le jeu[12]. Doté d'un petit gabarit, il est souvent sujet aux blessures.

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Ligue américaine de hockey[modifier | modifier le code]

  • 2009 : sélectionné pour le Match des étoiles avec l'équipe Canada.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[13]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun +/- PJ  B   A  Pts Pun +/-
2002-2003 Panthers de Penticton LHCB 59 10 11 21 36 - - - - - -
2003-2004 Rockets de Kelowna LHOu 54 2 7 9 20 +3 17 0 0 0 0 0
2004 Rockets de Kelowna Coupe Memorial - - - - - - 1 0 0 0 0 0
2004-2005 Rockets de Kelowna LHOu 72 4 36 40 47 +4 24 0 13 13 12 +3
2005 Rockets de Kelowna Coupe Memorial - - - - - - 3 0 1 1 2 -1
2005-2006 Rockets de Kelowna LHOu 51 6 24 30 52 +15 12 0 6 6 8 -2
2006-2007 River Rats d'Albany LAH 63 7 26 33 32 -10 5 0 2 2 6 -1
2006-2007 Avalanche du Colorado LNH 9 1 1 2 2 0 - - - - - -
2007-2008 Monsters du lac Érié LAH 5 1 1 2 4 -10 - - - - - -
2007-2008 Avalanche du Colorado LNH 38 0 5 5 16 -3 - - - - - -
2008-2009 Monsters du lac Érié LAH 28 5 12 17 16 +7 - - - - - -
2008-09 Avalanche du Colorado LNH 6 0 0 0 0 -2 - - - - - -
2009-2010 Avalanche du Colorado LNH 61 7 13 20 20 0 6 1 1 2 2 -7
2010-2011 Avalanche du Colorado LNH 18 1 7 8 10 -3 - - - - - -
2011-2012 Crunch de Syracuse LAH 57 6 23 29 44 +1 4 0 1 1 0 0
2012-2013 MODO Hockey Elitserien 46 7 25 32 30 -4 5 1 4 5 0 -4
2013-2014 MODO Hockey SHL 45 4 24 28 16 -4 2 0 0 0 0 -2
2014-2015 IceHogs de Rockford LAH
2014-2015 Blackhawks de Chicago LNH
Totaux LNH 132 9 29 35 48 -8 6 1 1 2 2 -7

Au niveau international[modifier | modifier le code]

Statistiques par compétition
Année Compétition PJ  B   A  Pts Pun +/- Résultat
2010 Championnat du monde 7 0 3 3 0 -1 Septième place

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de carrière sur eliteprospects.com
  2. (en) Fiche de carrière sur www.eurohockey.com
  3. (en) « Q&A with Kyle Cumiskey », sur www.hockeysfuture.com (consulté le 1er juillet 2011).
  4. (en) « Fiche de Kyle Cumiskey », sur thehockeynews.com (consulté le 2 juillet 2011).
  5. (en) « Match des étoiles LAH 2009 », sur www.theahl.com (consulté le 2 juillet 2011).
  6. (en) « Colorado Avalanche Injuries Provide Opportunity for Kyle Cumiskey, Ryan Wilson », sur bleacherreport.com (consulté le 2 juillet 2011).
  7. (en) « Avalanche 4, Thrashers 3, OT », sur www.nhl.com (consulté le 2 juillet 2011).
  8. (fr) « Canada - Italie (Mondiaux 2010, groupe B, 1re journée) », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 1er juillet 2011).
  9. (fr) « Russie - Canada (Mondiaux 2010, quart de finale) », sur www.hockeyarchives.com (consulté le 1er juillet 2011).
  10. (en) « Avalanche Signs Cumiskey To One-Year Deal », sur avalanche.nhl.com (consulté le 10 septembre 2011).
  11. (en) « Ducks Acquire Cumiskey from Colorado », sur http://ducks.nhl.com (consulté le 9 septembre 2011).
  12. (en) « Player's Profile », sur www.hockeysfuture.com (consulté le 2 juillet 2011).
  13. (en) « Kyle Cumiskey hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.