Éditions Kontre Kulture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Kontre Kulture)
Aller à : navigation, rechercher
Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 2011
Fondée par Alain Soral
Fiche d’identité
Forme juridique SARL
Slogan « Insoumission et produits subversifs en tous genres »
Siège social Saint-Denis  (France)
Dirigée par Julien Limes
Spécialités Vente à distance sur catalogues spécialisés
Collections Les Infrékentables
Langues de publication français
Société mère SARL Culture pour tous
Site web http://www.kontrekulture.com/

Kontre Kulture est l'enseigne (dénomination commerciale) de la SARL « Culture pour tous », une entreprise fondée par l'essayiste et écrivain Alain Soral, dirigée par Julien Limes (en sa qualité de gérant) et immatriculée le [1].

Description des activités[modifier | modifier le code]

Entre autres activités[n 1], Kontre Kulture édite les œuvres d'auteurs contemporains et propose la réédition d'ouvrages passés dans le domaine public[2],[3]. Les ouvrages sont diffusés dans quelques librairies d'extrême droite et surtout commercialisés en ligne, via un site web dédié[2]. Kontre Kulture profite cependant de la couverture d’Égalité et Réconciliation, association (fondée en juin 2007) dont le but est la « promotion des idées de l'essayiste Alain Soral sur la « réconciliation de la Gauche du Travail et de la Droite des Valeurs », au sein de laquelle s'effectue la promotion des ouvrages qui sont envisagés comme des outils conceptuels destinés à la formation politique des militants de l'association.

Elle publie et réédite notamment des textes traitant du judaïsme et du sionisme, dont certains sont antisémites[4],[5],[6]. D'après StreetPress, en 2015, 21 ouvrages du catalogue sont consacrés au judaïsme[7]. La journaliste Ellen Selvi indique en 2016 qu'« une grande partie du catalogue de Kontre Kulture est consacrée à [l']obsession principale [d'Alain Soral] (les Juifs), mais le confusionnisme entretenu par Soral lui fait éditer des auteurs phares de la pensée marxiste ou libertaire, comme David Thoreau (sic) ou Mikhaïl Bakounine »[2].

Il existe trois catalogues supplémentaires de vente en ligne qui appartiennent à la même SARL, il s'agit de : « Sanguis Terrae » (produits viticoles), « Prenons le maquis » (matériels survivalistes) et « Au bon sens » (alimentation).

Principaux auteurs publiés[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

En juin 2013, la LICRA saisit le tribunal de Bobigny en référé afin d'obtenir l'interdiction de la publication de cinq ouvrages réédités par Kontre Kulture. Alain Soral et la SARL « Culture pour tous » sont ainsi assignés en justice[8]. Le juge des référés se prononce en faveur de la prohibition de l'ouvrage Anthologie des propos contre les juifs, le judaïsme et le sionisme de Paul-Eric Blanrue qui doit être retiré de la vente à compter du [9]. Pour les quatre autres ouvrages, La France juive d'Édouard Drumont, Le Salut par les juifs de Léon Bloy, Le Juif international d'Henry Ford et La Controverse de Sion de Douglas Reed, le tribunal de Bobigny enjoint à l'éditeur de censurer partiellement le contenu des ouvrages[10],[11]. Dans la décision, en appel, du 2 décembre 2014 portant sur l'ouvrage de Paul-Éric Blanrue, la cour note que « l'auteur tient des propos tendancieux pour certaines entrées, que l'on pourrait assimiler comme des clins-d'œil à l'usage d'un certain type de lecteurs », mais considère qu'il n'y a pas infraction à l'article 10 de la Convention européenne des droits de l'homme (CEDH). Le TGI déboute la LICRA, Soral et « Culture pour tous » de leurs demandes respectives[12]. Le Figaro relève que l'interdiction pour antisémitisme de l'ouvrage de Paul-Éric Blanrue est « une décision rare »[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'entreprise est enregistrée sous le code NAF 4791B : Vente à distance sur catalogue spécialisé.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Greffe du Tribunal de Commerce de Bobigny (SIRET 530 761 311)
  2. a, b et c Ellen Salvi, « La droite extrême à l'assaut du livre », Revue du crieur, no 4,‎ , p. 124
  3. Alain Soral, petit idéologue et grand épicier, Article 11, 15 novembre 2013
  4. « Alain Soral tisse sa Toile. Les embrouilles idéologiques de l'extrême droite », monde-diplomatique.fr, 13 octobre 2013.
  5. « Égalité et Réconciliation, le site de Soral et aussi de votre voisin », rue89.nouvelobs.com, 5 décembre 2013.
  6. « Défense de Léon Bloy », lefigaro.fr, 27 novembre 2013.
  7. « Soral a rajeuni une frange de l’extrême droite », (consulté le 4 septembre 2015)
  8. « Antisémitisme : la Licra attaque 5 livres », lefigaro.fr (avec AFP), 27 septembre 2013.
  9. « Cinq livres édités par Alain Soral interdits ou censurés pour antisémitisme », lemonde.fr (avec AFP), 13 novembre 2013.
  10. « Antisémitisme : des livres édités par Soral censurés », Europe1.fr (avec AFP), 13 novembre 2013.
  11. « Cinq livres édités par Alain Soral interdits ou censurés partiellement pour antisémitisme », bfmtv.com, 13 novembre 2013.
  12. « première victoire juridique contre la LICRA », sur E&R, nil
  13. Le Figaro.fr avec AFP, « 5 livres édités par Alain Soral interdits/censurés », sur lefigaro.fr, (consulté le 19 juillet 2017).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]