Jos Le Corre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jos Le Corre
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nom de naissance
Joseph Le Corre
Nationalité
Activités
Autres activités
Formation
Maître
Robert Paulo Villard, Paul Colin, Fernand Léger
Élève

Joseph Le Corre, dit Jos Le Corre, né à Baud (Morbihan) le , et mort à Quimper (Finistère) en 1979, est un peintre et céramiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études à Lorient, il s'établit à Paris pour suivre les cours de dessin dispensés par l'affichiste Paul Colin (1892-1985) dans son école du boulevard Malesherbes, puis fréquente l'atelier de Fernand Léger.

De retour en Bretagne, il s'inscrit à l'école régionale des beaux-arts de Quimper dans l'atelier de Robert Paulo Villard. Il deviendra professeur dans cette école de 1952 à 1979 en qualité de professeur d'art graphique.

Il réalise des affiches. Puis se lance dans la conception des pièces en céramique chez Henriot où il fait la connaissance du peintre sicilien et céramiste Giovanni Léonardi (1876-1956). Son style ne correspondant pas à l'esprit de la maison, il entre à la Faïencerie Keraluc comme créateur libre. Il y réalisera de nombreuses pièces jusqu'en 1959 en qualité de peintre-décorateur.

Dans ses créations nous retrouvons le monde végétal, les oiseaux reviennent fréquemment, et les personnages sont variés.

En 1959, il ouvre son Atelier du Steïr, en compagnie de son condisciple de l'école des beaux-arts de Quimper, Georges Connan. Il y travaille à une technique de décoration florale pouvant s'adapter à différentes formes.

Le fruit de ses recherches sera diffusé par la Faïencerie Keraluc, sur des pièces uniques ou à petits tirages lorsqu'il collabore à nouveau avec cette faïencerie de 1966 à 1976. C'est à cette même époque qu'il va proposer cinq décors pour le grès qui remporte un vif succès.

Son fils Yves Marie Le Corre, est le petit-fils d'Henri Rodallec.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Affiches[modifier | modifier le code]

  • Dans les années 1950, Jos Le Corre réalise des affiches pour les grandes fêtes de Cornouaille à Quimper. Celle de 1955 va attirer l'attention du muséologue Georges-Henri Rivière (1897-1985).

Salons[modifier | modifier le code]

  • 1949 : Salon des céramistes d'art de France, à Paris organisé par la chambre syndicale du 19 au 25 septembre. Expose avec la Faïencerie Keraluc : Daniel dans la fosse aux lions, récompensé par la chambre syndicale.

Expositions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1949 : prix au Salon des céramiste d'art de France

Élèves[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Antoine Lucas, La céramique artistique de Quimper, 2003, éd. Palantines, 142.p., (ISBN 978-2911434310)
  • Pierre Quiniou, Jos Le Corre, plaquette de l'exposition au Musée des beaux-arts de Quimper, éd Musée des beaux-arts, Quimper, 1981, non paginé.
  • Collectif, Encyclopédie des Céramiques de Quimper, t.V, p. 17 à 25.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]