Jean de Schwarzenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Johann von Schwarzenberg)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Johann zu Schwarzenberg

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne Jean Ier de Schwarzenberg. Pour les autres membres de famille de Schwarzenberg à avoir porté ce nom, voir Maison de Schwarzenberg.

Jean de Schwarzenberg
Image illustrative de l’article Jean de Schwarzenberg

Titre Prince de Schwarzenberg
Prédécesseur Joseph Ier de Schwarzenberg
Successeur Joseph II de Schwarzenberg
Biographie
Nom de naissance Johann zu Schwarzenberg
Naissance
Postelberg (Bohême)
Décès
Frauenberg (Bohême)
Père Joseph de Schwarzenberg
Mère Marie-Thérèse de Liechtenstein
Conjoint Marie Éléonore d'Oettingen-Wallerstein
Enfants Joseph († 1833)
Charles († 1820)
François († 1789)
Ernest († 1821)
Frédéric († 1795)
Caroline († 1816)
Marie-Thérèse († 1870)
Éléonore († 1846)

Jean Ier de Schwarzenberg (1742-1789), 5e prince de Schwarzenberg, était un aristocrate autrichien de Bohême du XVIIIe siècle, issue de la prestigieuse famille de Schwarzenberg, au service des Habsbourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Népomucène Antoine Joseph Joachim Procope de Schwarzenberg[1] est né le à Postelberg, alors en Bohême habsbourgeoise, actuelle République tchèque. Il est le premier fils du prince Joseph de Schwarzenberg et Marie-Thérèse de Liechtenstein, fille du prince Joseph de Liechtenstein.

En décembre 1746, son père avait obtenu de l'empereur François Ier l'immédiateté impériale, faisant des Schwarzenberg des princes du Saint-Empire. Il obtint également le statut de prince de Bohême. Les Schwarzenberg gagnèrent ainsi en prestige, devenant l'une des premières familles de l'aristocratie tchèque.

Devenu prince de Schwarzenberg et du Saint-Empire à la mort de son père en 1782, Jean se consacra naturellement à l'administration des biens de la famille de Schwarzenberg et de sa conséquente fortune. Contrairement à son père et à son grand-père, il vécut retiré dans ses châteaux. On ne le vit que très peu à la cour de l'empereur à Vienne. Il porta beaucoup d'intérêt à l'amélioration de l'agriculture et de la sylviculture. Ainsi, il employa de nouvelles méthodes plus efficaces pour le labourage, cultivant le trèfle ou la luzerne. Il soutint le développement sylvicole dans la forêt de Bohême. Il débuta aussi la construction du Schwarzenbergschen Schwemmkanals d'après les projets de Joseph Rosenauer.

Il meurt le dans son château de Frauenberg à l'âge de 47 ans. Il est enterré à Wittingau (aujourd'hui Třeboň).

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Le il se maria au palais de Schönbrunn, à Vienne, avec la comtesse Marie-Éléonore d'Oettingen-Wallerstein (22 mai 1747-25 décembre 1797). Ils eurent treize enfants :

  1. Joseph Jean Népomucène Antoine Charles (1769-1833), 6e prince de Schwarzenberg, duc de Krumau, marié à Pauline Caroline d'Arenberg (1774-1810) (dont postérité) ;
  2. Jean Népomucène Joseph Charles Urbain (1770-1779) ;
  3. Charles Philippe Jean Népomucène Joseph (1771-1820), prince de Schwarzenberg (2d majorat), feld-maréchal d'Autriche ; marié à Marie Anne de Hohenfeld (dont postérité) ;
  4. Antoine Jean Népomucène Joseph Sigismond Florin (1772-1775) ;
  5. François de Paule Joseph Jean Népomucène (1773-1789), chanoine à Cologne ;
  6. Ernest Joseph Jean Népomucène François de Paule Maxime (1773-1821), évêque de Raab ;
  7. Frédéric Johann Népomucène Joseph Auguste (1774-1795), chevalier de l'ordre de Malte ;
  8. Jean Népomucène Joseph Fürchtegott Bernard (1782-1783) ;
  9. Marie Caroline Thérèse Regina (1775-1816), mariée au prince Joseph-François de Lobkowitz (dont postérité) ;
  10. Éléonore Caroline Thérèse (1777-1782) ;
  11. Marie Élise Thérèse Caroline Éléonore (1778-1791) ;
  12. Marie-Thérèse Éléonore Charlotte Walburga (1780-1870), mariée au comte Frédéric-Charles de Fürstenberg-Weitra.

Honneurs[modifier | modifier le code]

En tant que prince du Saint-Empire, le prince de Schwarzenberg jouissait du prédicat d'altesse sérénissime (Durchlaucht en allemand).

Titres[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Ruban de l'ordre de la Toison d'or

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En allemand Johann Nepomuk Anton Joseph Joachim Prokop zu Schwarzenberg.