Novembre 1789

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Novembre 1789
Nombre de jours 30
Premier jour Dimanche 1er novembre 1789
7e jour de la semaine 44
Dernier jour Lundi 30 novembre 1789
1er jour de la semaine 49

Calendrier
novembre 1789
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
44             1er
45 2 3 4 5 6 7 8
46 9 10 11 12 13 14 15
47 16 17 18 19 20 21 22 
48 23 24 25 26 27 28 29 
49 30  
1789Années 1780XVIIIe siècle

Mois précédent et suivant
Novembre précédent et suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Événements[modifier | modifier le code]

Portrait de John Carroll, premier évêque catholique aux États-Unis
13 novembre : combat dans les rues de Gand.
  • 2 novembre, France : nationalisation des biens du clergé catholique, mis à la disposition de la Nation[1]..
  • 6 novembre  : John Carroll est confirmé comme le premier évêque catholique aux États-Unis après avoir été élu par le clergé local en avril de cette même année. Il sera ordonné évêque le 15 août 1790, il est chargé du diocèse de Baltimore.
  • 7 novembre, France : interdiction aux députés de devenir ministre.
  • 10 novembre : Cobourg occupe Bucarest[2].
  • 13 novembre : les Patriotes brabançons entrent à Gand où la population se soulève ; les troupes autrichiennes du général d’Arberg évacuent la citadelle la nuit du 16 au 17 novembre[3].
  • 14 novembre : Potemkine prend Bender[4].
  • 20 novembre, États-Unis : le New Jersey est le premier état à ratifier la Déclaration des Droits.
  • 21 novembre :
  • 24 novembre : formation en Pologne d’une union des villes sur l’initiative de Jean Dekert (en), le maire de Varsovie, réunissant 141 villes royales[5].
  • 25 novembre, Australie : le gouverneur de Nouvelle-Galles du Sud Arthur Phillip capture deux survivants aborigènes de l’épidémie de variole, Bennelong et Colbee, pour entrer en contact amical avec eux. Bennelong sera emmené en Grande-Bretagne en 1793[6].
    • Les aborigènes s’étonnent de l’attitude des colons, qui dédaignent le poisson frais pour manger de la morue salée importée, se refusent à manger du kangourou, importent des renards de Grande-Bretagne pour les chasser sans l’intention de les manger. Ils sont horrifiés par la brutalité avec laquelle les Blancs se traitent les uns les autres à Port Jackson et par leur mépris de l’environnement. Même s’ils ne s’intéressent pas au commerce, ils convoitent vite certains objets (couteaux et haches en acier) et denrées (tabac, farine, thé, sucre, alcool), qui vont bouleverser leurs structures sociales traditionnelles. Les aborigènes pensent tout d’abord que ces hommes à peau blanche sont leurs ancêtres venus leur rendre visite, mais ils se rendent vite compte des intentions des envahisseurs, qui veulent leur prendre leurs meilleures terres. Les colons ne comprennent pas leurs valeurs et leur organisation sociale complexe.
  • 26 novembre : on observe un jour national de Thanksgiving aux États-Unis.
  • 28 novembre, France : le docteur Joseph Guillotin présente aux députés de l'Assemblée Constituante une nouvelle machine servant à exécuter les condamnés à mort. L'engin, mis au point en collaboration avec le chirurgien Antoine Louis, est selon ses inventeurs le moyen « le plus sûr, le plus rapide et le moins barbare » pour réaliser une exécution capitale. Il sera d'abord appelé « Louison » ou « Louisette » (en référence au prénom du roi), mais très vite les parlementaires et les journalistes lui donneront le nom de « guillotine » en souvenir du nom de son créateur.
  • 30 novembre : la Corse est définitivement rattachée à la France.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nonna Mayer, Sociologie des comportements politiques, Armand Colin, (ISBN 9782200270421, présentation en ligne)
  2. Mihail Kogălniceanu, Histoire de la Valachie, de la Moldavie et des Valaques transdanubiens, vol. 1, B. Behr, (présentation en ligne)
  3. Jean H. Janssens, Histoire des Pays-Bas, depuis les temps anciens jusqu'à la création du Royaume des Pays-Bas, en 1815, vol. 3, Riga, (présentation en ligne), p. 30-80
  4. Christophe Guillaume Koch et Maximilien Samson Frédéric Schoell, Histoire abrégée des traites de paix, entre les puissances de l'Europe, depuis la paix de Westphalie, vol. 29, Gide, (présentation en ligne)
  5. Ambroise Jobert, La Commission d'éducation nationale en Pologne (1773-1794), Droz, (présentation en ligne)
  6. W. E. H. Stanner, The Dreaming Other Essays, Black Inc., (ISBN 9781863955171, présentation en ligne)

Sur les autres projets Wikimedia :