Jocelyne Saab

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une réalisatrice image illustrant libanais
Cet article est une ébauche concernant une réalisatrice libanaise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques. Pour plus d’informations, voyez le projet Cinéma.

Jocelyne Saab
Jocelyne saab.jpg

Jocelyne Saab au Festival de Vesoul

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (68 ans)
BeyrouthVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Jocelyne Saab, ou Jocelyn Saab, est une réalisatrice libanaise, née à Beyrouth le . Elle est l'une des cinéastes du nouveau cinéma libanais, et vit aujourd'hui entre Paris et Beyrouth.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de sciences économiques à Paris, elle devient journaliste puis reporter de guerre en 1973. Elle réalise plus de vingt films documentaires pour la télévision au Moyen-Orient, puis réalise ses documentaires en tant que réalisatrice indépendante à partir de 1975. Elle passe pour la première fois à la fiction en 1985, et réalisera quatre longs-métrages de fiction[1].

En 2007, à la suite de la sortie de son film Dunia, elle s'intéresse à l'art contemporain et à la photographie. Elle expose son travail Strange Games and Bridges sur la guerre de 2006 à Singapour en 2009 et ses séries de photographies Sense, Icons and Sensitivity sont exposées dans plusieurs pays.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Documentaires[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mathilde Rouxel, Jocelyne Saab, la mémoire indomptée (1970-2015), Beyrouth, Dar An-Nahar, , 296 p. (ISBN 9953744211)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :