Jeux de la solidarité islamique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Jeux de la solidarité islamique sont un événement sportif multinational organisé par la Fédération sportive pour la solidarité islamique sous l'égide de l'Organisation de la coopération islamique. Les premières éditions se sont tenues à La Mecque en 2005 et à Palembang en 2013. La dernière édition s'est tenue à Bakou du 12 au 22 mai 2017.

Éditions[modifier | modifier le code]

Année Jeux Pays Ville Date Nations Compétiteurs Sports Épreuves
2005
I
Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite La Mecque 8–20 avril
55
6000
15
108
2010
II
Drapeau de l'Iran Iran Téhéran Annulé
2013
III
Drapeau de l'Indonésie Indonésie Palembang 22 septembre – 1er octobre
44
1769
13
183
2017
IV
Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan Bakou 12–22 mai
54
21
2021
V
Drapeau de la Turquie Turquie Istanbul A déterminer À venir

Bakou 2017[modifier | modifier le code]

Bakou 2017 est la 4e édition des Jeux de la solidarité islamique. Cette édition se déroule du 12 au 22 mai 2017 à Bakou, avec la participation de 57 pays membres de l’OCI[1]. 22 disciplines sont attendues dans la programmation de cette édition. Les organisateurs ont réservé 300 médailles pour l’ensemble des vainqueurs potentiels. Les médailles mesurent 80 mm de diamètre et 9 mm d’épaisseur. Elles sont fabriquées par Azersouvenir en collaboration avec COJSIA[2].

Durant cette édition, les athlètes sont hébergés dans un village olympique, contrairement à l’édition 2013. Les jeux de la solidarité islamique, encouragent les échanges culturels et sportives entre les jeunes musulmans venant des quatre continents. Les mascottes de cette édition sont les chevaux Karabagh, une richesse nationale à l’Azerbaïdjan[3].

Hikmet Hadjiyev, le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères à Azerbaïdjan a annoncé que les participants et les journalistes accrédités peuvent venir au pays sans visas[4].

Les organisateurs attendent environ 500 000 spectateurs curieux pour découvrir cette édition[2]. Cette édition est accompagnée par un nombre de partenaire comme : Red Bull, Nestlé, Milla, Fresco et les partenaires officiels comme Air Azerbaïdjan, BP, SOCAR, Microplus et Kapital Bank parmi d’autres[5].

Les disciplines [modifier | modifier le code]

L’athlétisme, la natation, la plongée, le basket-ball, le volley-ball, le hand-ball, le taekwondo, le karaté, le wushu, la gymnastique artistique, la gymnastique rythmique, la lutte, le tennis, le tennis de table, le football, le water-polo, la boxe, le tir sportif, l'haltérophilie et deux disciplines handisport (judo visuel et athlétisme) et le Zurkhaneh (sport local réservé aux hommes seulement).

Les pays participants [modifier | modifier le code]

  • Côte d’Ivoire participe dans 9 disciplines sportives (athlétisme, Basket (3x3), boxe, lutte libre, judo, karaté, wushu, handball, taekwondo et les sports paralympiques)1.
  • Iran participe avec 300 athlètes dans 16 disciplines sportives
  • Sénégal participe dans 7 disciplines avec 7 athlètes
  • Jordanie est engagée dans 11 disciplines
  • Azerbaïdjan (pays hôte)
  • Cameroun
  • Arabie saoudite
  • Maroc
  • Algérie participe dans 17 disciplines
  • Turquie                      
  • Oman
  • Palestine
  • Gabon

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Plus d’un milliard de téléspectateurs pour les IVes Jeux de la solidarité islamique », AGENCE D’INFORMATION D’ETAT DE L’AZERBAÏDJAN,‎ (lire en ligne)
  2. a et b « Bakou dévoile les médailles des Jeux de la solidarité islamique », AGENCE D’INFORMATION D’ETAT DE L’AZERBAÏDJAN,‎ (lire en ligne)
  3. « Les mascottes de la 4e édition des Jeux de la solidarité islamique Bakou-2017 dévoilées », AGENCE D’INFORMATION D’ETAT DE L’AZERBAÏDJAN,‎ (lire en ligne)
  4. « Les participants de Bakou 2017 et les représentants des médias accrédités pourront venir en Azerbaïdjan sans visa », AGENCE D’INFORMATION D’ETAT DE L’AZERBAÏDJAN,‎ (lire en ligne)
  5. « Bakou-2017 : le nombre de partenaires ne cesse de s’accroître », http://azertag.az/fr/xeber/france-1050201,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]