Jeux africains

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jeux africains
Description de cette image, également commentée ci-après
Emblème de l'ACNOA
Généralités
Sport Multisports
Création 1965
Autre(s) nom(s) Jeux de toute l'Afrique
Jeux Panafricains
Organisateur(s) Union africaine (UA)
Association des Comités Nationaux Olympiques d'Afrique (ACNOA)
Union des Confédérations Sportives Africaines (UCSA)[1]
Éditions 12
Périodicité 4 ans
Disciplines 35

Palmarès
Tenant du titre Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud
Plus titré(s) Drapeau de l'Égypte Égypte
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition en cours voir :
Jeux africains de 2019

Les Jeux africains (nom officiel), appelés aussi les Jeux de toute l'Afrique ou alors les Jeux panafricains, sont une compétition multisports disputée tous les quatre ans à l'échelle du continent africain. Son organisation est sous la responsabilité de l'Union africaine (UA), l'Association des comités nationaux olympiques d'Afrique (ACNOA), et l'Union des Confédérations Sportives Africaines (UCSA).

La première édition s'est tenue en 1965 à Brazzaville. Pierre de Coubertin, fondateur des Jeux olympiques, en avait proposé l'idée, mais elle était restée lettre morte jusqu'à l'indépendance des années 1960. Prenant le relais des Jeux de l'Amitié ayant impliqués les pays francophones, les premiers Jeux sont organisés à Brazzaville en 1965 et immédiatement reconnus par le Comité international olympique.

Les 53 membres affiliés à l'Association des Comités Nationaux Olympiques d'Afrique (ANOCA) sont éligibles pour participer aux Jeux. Dans l'histoire, les 53 Comités Nationaux Olympiques (CNO) ont envoyé des concurrents aux Jeux.

L'Afrique du Sud a été interdite depuis le début des jeux aux Jeux panafricains de 1965 jusqu'aux Jeux panafricains de 1991, car l'apartheid a officiellement pris fin lorsqu'elle a été invitée pour la première fois à participer aux Jeux.

Le Maroc a été banni des Jeux des Jeux panafricains de 1987 aux Jeux africains de 2015 en raison d'un différend politique sur le Sahara occidental. Le Maroc revendique le territoire comme ses "provinces du Sud" et en contrôle 80% tandis que la République arabe sahraouie démocratique, qui prétend être un État souverain, contrôle les 20% restants comme la "zone franche". En 2018, après que le gouvernement marocain a signé son traité de retour à l'Union africaine, le pays s'est également engagé à revenir aux Jeux africains. Rabat, au Maroc, accueillera les Jeux africains de 2019.

Éditions[modifier | modifier le code]

Lieux et dates des Jeux africains
Édition Année Ville Pays Dates
I 1965 Brazzaville Drapeau de la république du Congo République du Congo 18 -
1969 Bamako Drapeau du Mali Mali Édition annulée
II 1973 Lagos Drapeau du Nigeria Nigeria 7 -
III 1978 Alger Drapeau de l'Algérie Algérie 13 -
IV 1987 Nairobi Drapeau du Kenya Kenya 1er -
V 1991 Le Caire Drapeau de l'Égypte Égypte 20 sept. -
VI 1995 Harare Drapeau du Zimbabwe Zimbabwe 13 -
VII 1999 Johannesbourg Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 10 -
VIII 2003 Abuja Drapeau du Nigeria Nigeria 5 -
IX 2007 Alger Drapeau de l'Algérie Algérie 11 -
X 2011 Maputo Drapeau du Mozambique Mozambique 3 -
XI 2015 Brazzaville Drapeau de la république du Congo République du Congo 4 -
XII 2019 Rabat Drapeau du Maroc Maroc 19 août -

Médailles[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Présentation des 12èmes Jeux Africains Jeux Africains Rabat 2019

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Jeux africains.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]