Jeunesse sportive madinet Skikda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
JSM Skikda
Logo du JSM Skikda
Généralités
Nom complet Jeunesse sportive madinet Skikda
Surnoms JSM Philippeville
Fondation 1936
Statut professionnel Société par actions (S.P.A)
Couleurs noir et blanc
Stade Stade du 20-août-1955 (Skikda)
(30 000 places)
Siège Skikda
Championnat actuel Ligue 2
Président Drapeau : Algérie Djamel guettari
Entraîneur Drapeau : Algérie samir HouHou
Site web http://www.jsmskikda.com

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

La Jeunesse sportive madinet Skikda est un club de football algérien basé à Skikda, fondé en 1936.

Histoire[modifier | modifier le code]

Écrire l'histoire d'un club comme celui de la JSMS ou encore la JSMP (Jeunesse Sportive Musulmane de Phillippeville) l'ancienne dénomination du club à sa date de création 1936. Le club des V noirs a été créé par un groupe de personnes bien connues dans la ville à cette époque, à l'instar de Dr Kessous, Ahmed Benslimane, Hadjeriou Moha ou encore Boukahla pour ne citer que ceux-là. Les couleurs du club à sa création étaient le vert et blanc, dans un contexte un peu particulier avec cette présence de la France coloniale, d'où l'esprit du nationalisme qui commençait à germer au sein de la population. Le vert et le blanc sont encore les couleurs de l'emblème national.

Tous les athlètes qui portaient le maillot du club avaient pour seul désir : réaliser de grandes performances, surtout face aux équipes européennes de l'époque. L'amour de la patrie était plus fort que tout.

La Jeunesse sportive madinet Skikda (ou Jeunesse sportive de Philippeville lors de la période coloniale) joue en première division Algérienne pendant 3 saisons, en 1965-1966, 1967-1968 et 1987-1988. Dans cette division, le club gagne 24 matchs, perd 37 matchs et réalise 25 matchs nuls.

Le club atteint la finale de la coupe d’Algérie en 1967, le perdant contre l'ES Sétif (1-0).

Le club évolue pour la saison 2012-2013 en 2e division amateur Algérienne.

Les performances du club[modifier | modifier le code]

Même si le club ne possèdait pas un palmarès éloquent, il réussira à former des talents qui feront les beaux jours de grandes équipes à l'instar du MC Alger, l'USM Alger, le CS Constantine, le NAHD.... Un exploit retentissant réussi par la JSMP sous les couleurs noires et blanches frappées de la lettre ( V signe de victoire alors que la couleur noire était celle du deuil suite aux Massacre de Sétif, Guelma et Kherrata en mai 1945). Sous le maillot du V noir, l'équipe réussit l'exploit retentissant de remporter le championnat d'Afrique du nord dans les années 1947-1949 en battant la grande équipe du l'époque l'OHD (Hussein Dey) sur le score de 1 but à 0, but inscrit par un grand joueur qui avait pour nom Laidi Bouchache.Celui-ci sera transporté jusqu'au quartier du Faubourg sur les épaules des fervents supporters qui avaient pour noms: Mohamed Lhachmi, Boudjenah l'homme à tout faire dans le club (dirigeant, soigneur, financier, etc.). Une autre personne bien connue de l'époque est Ahmed Baliouz, président du club dans les débuts, sans oublier Aâmi Allaoua dit Granadoz celui qui a fourni des générations de joueurs talentueux.

La belle anecdote à raconter dans l'histoire du club est celle de l'épouse d'un ancien joueur. Bien connu en la personne de Guergouz, elle aura à chaque fois, le maillot des joueurs avec le "V" chez elle, à la maison sise HBM.

Noms des joueurs 1947-1948 (l'équipe qui a remporté le championnat d'Afrique du nord): Silini (dit Bouba), Guezouz, Balaska, Med Bechiri, Salah Louahem, Ahcene Guergouz, Laidi Bouchache, Mokrane Oudjani, Abdallah Lazreg, Zeguer.

Palmarès[modifier | modifier le code]

époque coloniale

Palmarès des jeunes[modifier | modifier le code]

Junior

Entraîneurs du passé étranger[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]