Jean Picart Le Doux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Picart le Doux.
Jean Picart Le Doux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
VeniseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Conjoint

Charles Marcel Jean Picart Le Doux, né le dans le 6e arrondissement de Paris, et, mort le à Venise[1], est un artiste peintre et tapissier français du renouveau de la tapisserie contemporaine.

Il est le fils du peintre Charles Picart Le Doux (1881-1959).

Biographie[modifier | modifier le code]

Sans formation professionnelle spécialisée, Jean Picart Le Doux fait ses débuts dans la reliure et l'édition, puis il s'oriente vers la publicité et les arts graphiques et publie ses premières œuvres en 1935. Ses premiers cartons de tapisserie datent de 1943 après avoir remporté le grand prix de l’affiche de théâtre au Salon de l'imagerie.

Il est le secrétaire général de la revue Plans[2].

Il rencontre Jean Lurçat et, avec Marc Saint-Saëns, ils fondent l’Association des peintres-cartonniers de tapisserie en 1947.

En 1950, Picart Le Doux rencontre deux graphistes français, Jean Colin et Jacques Nathan, et deux graphistes suisses, Fritz Bühler et Donald Brun, à l'occasion d'une exposition de leurs travaux à Bâle. Il projette alors l'idée d'une Alliance graphique internationale (AGI). Celle-ci est fondée officiellement le 22 novembre 1952 et Picart Le Doux en sera le premier président.

Picart Le Doux est un grand maître de la tapisserie d'Aubusson, qui a produit plus de quatre cents tapisseries originales. Plusieurs de ses œuvres sont sélectionnées pour la décoration du paquebot France, dont la tapisserie monumentale Les Phases du temps du fumoir de première classe[3].

Il a exposé, entre autres, au château de Vascœuil, en Normandie en 1974.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (87e division, case 10753).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Cartons de tapisserie d'Aubusson[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2014)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • L'Homme de la mer, 244 cm × 373 cm
  • Champ de neige, 195 cm × 280 cm
  • Soleil orange, 150 cm × 278 cm
  • Les Poissons, 103 cm × 155 cm
  • Concerto, 155 cm × 133 cm
  • Musique de chambre, 105 cm × 150 cm
  • Oiseaux et papillons, 100 cm × 145 cm
  • Vin clairet, 105 cm × 108 cm
  • Amazonie, 1962, 200 cm x 296 cm
  • Sirène, pour la mairie de Givors
  • La Nuit, anciennement dans la salle des mariages de la mairie du Blanc-Mesnil, décroché sur décision du maire UMP Thierry Meignen
  • Les Moissons
  • La Grappe
  • La Treille, 105 cm × 182 cm
  • Liberté j'écris ton nom

Illustrations[modifier | modifier le code]

  • Jean Cocteau, Les Veines de la Terre
  • Paul Éric, La Mort de l'aigle
  • L'Enfant et les Sortilèges, illustration du livret de présentation de la fantaisie lyrique en deux parties par Colette et musique de Maurice Ravel, édition de la Radiodiffusion française
  • Une porte de l'Europe, Nantes, pour le Rotary-Club, imp. Beuchet et Vanden Brugge, 83 planches illustrées en couleurs dont six de Jean Picard Le Doux, 1951
  • Guillaume Apollinaire, Le Bestiaire ou cortège d'Orphée, illustré de lithographies en couleurs pour Les Bibliophiles de France, 1962
  • Jean de La Fontaine, Fables, « Le Lièvre et la Tortue », éd. Jaspard, Polus et Cie
  • Logotype de la Semeuse pour les éditions Larousse, utilisé entre 1955 et 1970
  • Ptolémée "Tetrabiblos", sérigraphies originales pour le club du livre, édité à 300 exemplaires en 1972
  • La vaisselle première classe d'Air France qu'il a signée a été utilisée jusqu'en 2008 à bord des avions en Espace Affaires et Espace Première[4].
  • Paul Vaillant-Couturier, Jean sans pain, une histoire pour tous les enfants, 1921 (réédité par les Editions sociales internationales en 1933)[5].

Lithographies[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2014)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • Splendeur marine
  • La Place de la Concorde tirée sur les presses de L. Détruit

Dessins de timbre-poste[modifier | modifier le code]

Hommage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de Paris 6e, acte de naissance no 352, année 1902 (avec mention marginale de décès)
  2. Jean-Louis Loubet Del Bayle, Les non-conformistes des années 30. Une tentative de renouvellement de la pensée politique française, Paris, Seuil, 1969, p. 103 (Points Histoire, 2001, H295)
  3. Armelle Bouchet Mazas, Le Paquebot « France », Norma Éditions, (présentation en ligne)
  4. Michel Fraile, Air France, objets du ciel, éditions Ouest-France, 2003.
  5. « Vendue aux enchères via Catawiki: Enfantina - Vaillant-Couturier (Paul), Picart Le Doux Jean sans pain. 1921 », sur Catawiki (consulté le 18 mars 2016)
  6. Images des 24 timbres, sur le site Phil-Ouest.
  7. Le timbre sur le site Phil-Ouest.

Liens externes[modifier | modifier le code]