Jean Monribot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Monribot
Description de cette image, également commentée ci-après
Jean Monribot en 2013.
Fiche d'identité
Naissance (32 ans)
à Lalinde (France)
Taille 1,84 m
Poste troisième ligne
Carrière en junior
PériodeÉquipe 

????-2005
US Lalinde
SU Agen
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2005-2013
2013-2017
2017-2019
2019-
SU Agen
Aviron bayonnais
RC Toulon
Aviron bayonnais
142 (95)[1]
88 (60)[1]
29 (5)[1]
0 (0)[1]


a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
Dernière mise à jour le 6 juillet 2019.

Jean Monribot, né le à Lalinde, est un joueur français de rugby à XV évoluant au poste de troisième ligne. Il évolue depuis 2019 à l'Aviron bayonnais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est originaire de Couze-et-Saint-Front, village de Dordogne à côté de Lalinde. Il rejoint le club du SU Agen en 2002 en cadets B après avoir joué au club de l'US Lalinde. Il est à 20 ans le capitaine du SU Agen.

En juin 2011, il participe à la tournée des Barbarians français en Argentine pour jouer deux matchs contre les Pumas. Les Baa-Baas s'inclinent 23 à 19 à Buenos Aires[2] puis l'emportent 18 à 21 à Resistencia[3].

En décembre 2012, les entraîneurs du SUA décident de lui retirer le capitanat[4]. En 2013, il quitte le SU Agen pour rejoindre l'Aviron bayonnais. Il y retrouve les entraîneurs Christian Lanta et Christophe Deylaud qu'il a côtoyé à Agen de 2008 à 2012.

Pour la clôture de la saison 2015-2016, avec l'Aviron bayonnais, il remporte la finale d'accession de Pro D2 contre le Stade aurillacois (21-16) au stade Ernest-Wallon de Toulouse et décrochent leur ticket pour l'élite du rugby français.

En novembre 2016, il est sélectionné dans l'équipe des Barbarians français pour affronter une sélection australienne au Stade Chaban-Delmas de Bordeaux[5]. Les Baa-Baas parviennent à s'imposer 19 à 11 grâce à un essai de Raphaël Lakafia à la 77e minute[6].

Le 29 avril 2017, il annonce qu'il quitte l'Aviron bayonnais pour rejoindre le Rugby club toulonnais. Il a signé un contrat de trois ans pour Toulon[7]. Deux ans plus tard, il fait le chemin inverse et revient à l'Aviron bayonnais[8].

Carrière[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • International -18 ans : 4 sélections, 1 essai en 2005 (Pays de Galles, Écosse, Irlande, Angleterre).
  • International -19 ans :
    • 2006 : participation au championnat du monde à Dubaï, 3 sélections, capitaine, 2 essais (Afrique du Sud, Irlande, Argentine).
    • 4 sélections en 2005-2006.
  • Champion de France de Pro D2 avec SU Agen en 2010.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Jean Monribot », sur www.itsrugby.fr (consulté le 2 avril 2018)
  2. « Argentine vs Barbarian Rugby Club 4 juin 2011 », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 28 novembre 2016)
  3. « Argentine vs Barbarian Rugby Club 11 juin 2011 », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 28 novembre 2016)
  4. Frédéric Cormary, « SUA : Monribot, capitaine déchu », sur www.sudouest.fr, Sud Ouest, (consulté le 30 avril 2017)
  5. Clément Mazella, « Barbarians français : La compo de l'équipe face à l'Australie », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 24 novembre 2016)
  6. « Barbarians Français – Australie : 19-11 », sur www.ffr.fr, FFR, (consulté le 29 mai 2017)
  7. Denis Gibert, « Bayonne : Jean Monribot officialise son départ à Toulon », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 30 avril 2017)
  8. « Jean Monribot et Maxime Lamothe rejoignent Bayonne », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 9 mai 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]