Jean Comandon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Comandon
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 93 ans)
SèvresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Pierre Paul Jean ComandonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Jean Comandon est un médecin français né le à Jarnac (Charente) et mort le (à 93 ans) à Sèvres (Hauts-de-Seine)[1].

Docteur en médecine, il invente la microphotographie en 1908 ; il est aussi un des précurseurs dans l'utilisation du cinéma à but scientifique. Il l'utilise en particulier à des fins éthologiques ou botaniques. Il put ainsi décomposer le mouvement de cellules animales en le filmant grâce à des caméras couplées à des microscopes. Il étudia également la croissance des végétaux.

Il prend la direction, en 1926, du Laboratoire de biologie et de cinématographie scientifique, fondé par le mécène Albert Kahn[2]. Il fut longtemps le chef du Service de cinématographie technique à la Direction de la recherche scientifique. Ses archives de films (plus de 400) sont abritées par l'Institut Pasteur.

Jean Comandon a été, selon Philippe Esnault, une « grande figure de créateur, hélas ! l'une des plus méconnues du cinéma français »[3].

Odette Comandon, célèbre conteuse en saintongeais, est sa petite-nièce par alliance.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Institut Pasteur
  2. Claude Viry, « La documentation un outil pour la paix – Albert Kahn, banquier philanthrope », revue Inter CDI, no 97.
  3. Image et Son, numéro spécial « Le court métrage français », avril-mai 1962, p. 64

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert Hillairet, Un médecin jarnacais célèbre inventeur, Jean Comandon, 1983.
  • Béatrice de Pastre et Thierry Lefebvre (éds.), Filmer la science, comprendre la vie : le cinéma de Jean Comandon, Paris: Centre national de la cinématographie, 2012. 504 p. : ill. (ISBN 2-912573-60-2)

Liens externes[modifier | modifier le code]