Jean-Marie Cotteret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Marie Cotteret
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (82 ans)
HanoïVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Jean-Marie Cotteret, né le à Hanoï (Tonkin)[1], est un universitaire français.

Agrégé des facultés de droit, professeur de droit public et de sciences politiques à l'université de Nice de 1964 à 1975[2], professeur de sciences politiques à l'Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, ex-patron-fondateur d'une PME d'études et de conseils, ancien membre du Conseil supérieur de l'audiovisuel responsable des campagnes électorales.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Les systèmes électoraux avec Claude Émeri éd. Presses universitaires de France, 1978 (3e éd. 126 p.), 1999 (7e éd.) 127 pages.
  • Gouverner c'est paraître, éd. Presses universitaires de France, 1991, 1997 (2e éd. 136 p.), février 2002, 182 pages.
  • Droit budgétaire et comptabilité publique, éd. Dalloz, 1985 (1re éd.), mai 1995 (5e éd.), 420 pages.
  • La magie du discours, éd. Michalon, 2000, 230 pages.
  • La bataille des images avec Gérard Mermet, éd. Larousse, juillet 2003, 207 pages.
  • Le marché électoral avec Claude Émeri, éd. Michalon, février 2004, 261 pages.
  • Giscard d'Estaing/Mitterrand, éd. Presses universitaires de France, septembre 2005, 347 pages.
  • La démocratie télé-guidée, éd. Michalon, février 2006, 134 pages.
  • Les avatars de la volonté générale, éd. Michalon, mars 2011, 128 pages.

Notes et références[modifier | modifier le code]