Jean-Marc Mandosio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Marc Mandosio
Naissance
Activité principale
Maître de conférence
Essayiste
Auteur
Langue d’écriture Français

Œuvres principales

  • L'Effondrement de la Très Grande Bibliothèque nationale de France : ses causes, ses conséquences (1999)
  • Après l'effondrement : notes sur l'utopie néotechnologique (2000)
  • Dans le chaudron du négatif (2003)
  • D'or et de sable (2008)
  • Longévité d'une imposture : Michel Foucault (2010)

Jean-Marc Mandosio est un universitaire français spécialiste de littérature néolatine, par ailleurs essayiste et polémiste, né en 1963.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Marc Mandosio est maître de conférences à l'École pratique des hautes études (EPHE), chargé de la conférence de latin technique du XIIe siècle au XVIIIe siècle[1].

Parallèlement, il développe dans ses essais publiés par les Éditions de l'Encyclopédie des Nuisances une critique sociale en phase avec les courants anti-industriels, proche par certains aspects des écrits de Jacques Ellul et de Bernard Charbonneau.

Il a créé et animé la revue auto-éditée Nouvelles de nulle part qui a connu quelques numéros à partir de 2002. Jean-Marc Mandosio participe également à la revue L'Autre Côté dirigée par Séverine Denieul.

Publications[modifier | modifier le code]

Longévité d'une imposture : Michel Foucault.

Essais, polémique[modifier | modifier le code]

  • L'Effondrement de la Très Grande Bibliothèque nationale de France : ses causes, ses conséquences, Paris, Éditions de l'Encyclopédie des Nuisances, 1999 (ISBN 2910386104)
  • Après l'effondrement : notes sur l'utopie néotechnologique, Paris, Éditions de l'Encyclopédie des Nuisances, 2000 (ISBN 2910386139)
  • Dans le chaudron du négatif, Paris, Éditions de l'Encyclopédie des Nuisances, 2003 (ISBN 291038621X)
  • D'or et de sable, Paris, Éditions de l'Encyclopédie des Nuisances, 2008 (ISBN 2910386260)
    On trouve dans ce volume : I. D'or et de sable : dispute autour d'un chaudron - II. Fantôme, es-tu là ? (Correspondance avec Anselm Jappe) - III. La Mesure de la réalité, ou la Grande Transformation racontée aux golden boys - IV. Magie et mathématiques chez John Dee - V. Longévité d'une imposture : Michel Foucault - VI. « Je veux être une machine » : genèse de la musique industrielle.
  • Longévité d'une imposture : Michel Foucault, suivi de "Foucaultphiles et foucaulâtres", édition revue et augmentée, Paris, éditions de l'Encyclopédie des Nuisances, 2010 (ISBN 978-2-910386-35-1)
  • Le Discours de la méthode de Denis Diderot, Paris, Éditions de l'Éclat, 2013. Dans sa préface au texte de l'article "Encyclopédie" de Denis Diderot, Mandioso critique Wikipédia et met en avant l'Encyclopédie comme forme véritable du savoir critique.

Publications académiques[modifier | modifier le code]

Préfaces[modifier | modifier le code]

Entretiens[modifier | modifier le code]

  • Revue Europe, « Questions de méthode », entretien avec Jean-Marc Mandosio, no 1027-1028, novembre-

Traductions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]