Jean-Claude Rumeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Claude Rumeau
Naissance
Période d'activité
Activité
Maîtres
Lieu de travail

Jean-Claude Rumeau, né au XVIIIe siècle à Paris, est un peintre français.

Il est l'élève de Jacques-Louis David et de Jean-Baptiste Isabey, et est lié au style troubadour, traitant de manière pittoresque de sujets historiques comme le Chevalier Bayard, Marie Stuart, Merlin l'Enchanteur ou la Belle au Bois dormant. Peintre d'histoire, de scènes de genre et d'intérieurs, il figure aux Salons parisiens de 1806 à 1822. Il est aussi peintre sur porcelaine, actif à la Manufacture de Sèvres entre 1807 et 1824.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

  • Intérieur d'église, musée Fabre, Montpellier[1]
  • Deux assiettes du service particulier de l'Empereur Napoléon Ier dit Service des Quartiers Généraux, Manufacture de Sèvres, 1808-1810, Fondation Napoléon.

Collections particulières[modifier | modifier le code]

Le Perroquet Vert-Vert au couvent des Visitandines de Nantes, aquarelle gouachée, 12,5 x 15 cm de largeur peinte vers 1820, a été présenté au musée du monastère royal de Brou de Bourg-en-Bresse à l'occasion de l'exposition L'invention du passé. « Gothique, mon amour », 1802-1830[2].

La Belle au bois dormant et Barbe Bleue, signé et daté Rumeau 1810, encre et aquarelle, en pendant. 38,5 x 45,5 cm, collection particulière, succession Jean Lafont, 22 septembre 2017 Thierry de Maigret & Christies, Paris.

Manufacture de Sèvres, tasse et sa soucoupe, début du XIXe siècle, scène peinte dans le goût gothique Troubadour d'après Le Cid, gravure d'Alexandre de Laborde (1773-1842) dans les Voyages pittoresques et historiques en Espagne (1807-1818), marques bleues de la manufacture, inscription 91 Gn 24.7bre. Collection particulière, vente de la collection Lee B. Anderson, 19 septembre 2012, Doyle New York.

Manufacture de Sèvres, tasse et sa soucoupe, début du XIXe siècle, scène peinte représentant La Belle au bois dormant, marques bleues de la manufacture, inscription 1er juin BT. Collection particulière, vente de la collection Lee B. Anderson, 19 septembre 2012, Doyle New York.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire Bénézit.
  2. (fr) (nl) « Jean Baptiste Louis Gresset (1709-1777) - Ver-Vert (Vairvert / Vert-Vert/Ververt) en peinture », Le musée du perroquet, Cultureel Brabant (voir et lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le style Troubadour, Françoise Baudson, catalogue de l'exposition de Bourg-en-Bresse, Musée de l'Ain, du 26 juin au 4 octobre 1971
  • The Sevres Porcelain Manufactory: Alexandre Brongniart and the Triumph of Art and Industry, 1800-1847, Bard Graduate Center for Studies in the Decorative Arts, Design & Culture, catalogue de l'exposition du 20 octobre 1997, Yale University Press
  • L'invention du passé, gothique mon amour, 1802-1830, catalogue de l'exposition au Monastère royal de Brou, Bourg-en-Bresse, 19 avril - 21 septembre 2014
  • Le style Troubadour, l'autre romantisme, Elsa Cau, éditions Gourcuff Gradenigo, Paris 2017