James Brady

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brady.
James Brady
James Brady 1986.jpg
Fonction
Porte-parole de la Maison-Blanche
-
Jody Powell (en)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
AlexandriaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
James Scott BradyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
James Scott BradyVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
BearVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Activité
Conjoint
Sarah Brady (en) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Distinction

James Scott Brady appelé aussi Jim Brady, né le à Centralia dans l'Illinois et mort le à Alexandria dans l'État de Virginie, est un ancien conseiller du président des États-Unis et ancien porte-parole de la Maison-Blanche sous la présidence de Ronald Reagan.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est grièvement blessé lors de la tentative d'assassinat de Ronald Reagan en 1981 par un déséquilibré, John Warnock Hinckley, Jr., attentat qui le laisse paralysé. Brady milite ensuite pour le contrôle des armes à feu.

Avec son épouse Sarah Brady (en), il rejoint l'association Handgun Control, Inc. (NCI) en 1985. Celle-ci devient l'association Brady Campaign (en) en 2001. Dirigée par Sarah Brady, l'association est basée à Washington et regroupe plus de 400 000 membres aux États-Unis.

La loi Brady de 1994, qui vise à exiger la vérification des antécédents des acheteurs, porte son nom. En 1996, il reçoit des mains du président Bill Clinton, la médaille présidentielle de la Liberté. En 2000, la salle de presse de la Maison-Blanche a été baptisée en son nom la « James S. Brady Press Briefing Room ».

Il meurt le 4 août 2014. Selon le médecin légiste du district de Columbia, cette mort est le résultat des blessures par balle subies en 1981 lors de l'attentat[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) Peter Hermann et Michael E. Ruane, « Medical examiner rules James Brady’s death a homicide », Washington Post,‎ (ISSN 0190-8286, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :