Jen Psaki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jennifer Psaki
Jen Psaki 2022.jpg
Fonctions
Porte-parole de la Maison-Blanche
-
Directrice de la communication de la Maison-Blanche
Barack Obama
-
Porte-parole du département d'État des États-Unis
Barack Obama
-
Porte-parole adjointe de la Maison-Blanche (d)
Barack Obama
-
Daniel Pfeiffer (en)
White House Deputy Press Secretary
Barack Obama
-
Tony Fratto (en)
Bill Burton (en)
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
Jen PsakiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Jennifer Rene PsakiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Collège de William et Mary
Greenwich High School (en)
Greenwich Country Day School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Parti politique

Jennifer Rene Psaki, dite Jen Psaki, née le à Stamford, est la porte-parole de la Maison-Blanche entre le 20 janvier 2021 et le 13 mai 2022, sous la présidence de Joe Biden. Elle était la directrice des Communications de la Maison-Blanche du [1] au , sous la présidence de Barack Obama.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et éducation[modifier | modifier le code]

Par son père, elle est d'origine grecque ; elle a également des origines irlandaises et polonaises[2]. Née dans le Connecticut, à Stamford, ses parents sont James R. Psaki (promoteur immobilier à la retraite) et Eileen Dolan Medvey (psychothérapeute)[3]. Elle a deux sœurs cadettes[4]. En 1996, elle est diplômée du collège de Greenwich. Elle étudie au collège de William et Mary : en 2000, elle en est diplômée en anglais et en sociologie[5]. Elle appartient à une équipe sportive de cet établissement, en pratiquant la natation sur le dos[6],[7]. Elle est membre de la sororité de Chi Omega[6].

Début de carrière politique[modifier | modifier le code]

En 2001, Jen Psaki commence sa carrière par les campagnes de réélection des démocrates de l'Iowa Tom Harkin pour le Sénat américain et Tom Vilsack pour le poste de gouverneur.

Lors de l'élection présidentielle de 2004, elle est l'une des porte-paroles du candidat démocrate John Kerry[8]. Il est battu.

De 2005 à 2006, elle est directrice de la communication du représentant américain Joseph Crowley et secrétaire de presse régional pour le comité de campagne du Congrès démocrate[9].

Sous Obama et Trump[modifier | modifier le code]

En 2008, lors de la campagne du sénateur Barack Obama, Jen Psaki est attachée de presse itinérante[9].

Après la victoire d'Obama, elle devient attachée de presse adjointe à la Maison-Blanche puis est promue directrice adjointe des communications le 19 décembre 2009[10],[11], poste qu'elle quitte le 22 septembre 2011 pour devenir vice-présidente et directrice générale de la société de relations publiques Global Strategy Group à Washington[12],[13].

En 2012, lors de la campagne de réélection de Barack Obama, elle est l'une des porte-paroles d'Obama. Sous la présidence de ce dernier, pendant deux ans, elle est porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Entre 2017 et 2021, alors que le républicain Donald Trump est au pouvoir, Jen Psaki est vice-présidente de la communication d’une société de conseil et commentatrice politique dans deux émissions sur CNN[14].

Elle a aussi été consultante au cabinet de conseil en stratégie WestExec Advisors, qui entretient des liens étroits avec l'industrie militaire[15].

Sous Biden[modifier | modifier le code]

Début 2021, au sein de l'administration Biden, elle intègre une équipe de communication exclusivement composée de femmes[14]. L'annonce en avait été faite en novembre 2020[16]. Elle devient porte-parole de la Maison-Blanche. Le 5 mai 2022, la Maison-Blanche annonce son remplacement par son adjointe, Karine Jean-Pierre, à compter du 13 mai suivant[17].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 2006, elle rencontre Greg Mecher. En 2010, elle l'épouse, alors qu'il est chef de cabinet du membre du Congrès Steve Driehaus (en). Il devient plus tard chef de cabinet du parlementaire Joe Kennedy[18]. Le couple a deux enfants[19].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jen Psaki returns to White House », Politico,‎ (lire en ligne)
  2. « Biden Picks Greek-American Jen Psaki to Lead Confirmation Team », The National Herald,‎ (lire en ligne) :

    « Psaki is of Irish, Greek and Polish descent with her Greek roots in Messinia through her father James R. Psaki »

  3. « Clipped From The Bridgeport Post », sur newspapers.com, , p. 30
  4. Charles J. Lewis, Hearst Newspapers, « Greenwich High alum resigns White House job », sur StamfordAdvocate,
  5. (en-US) « Psaki '00 named White House communications director » [archive du ], College of William & Mary (consulté le )
  6. a et b Stephen Sawicki, « Meeting the Press » [archive du ], sur Greenwich Magazine, (consulté le )
  7. « Women's swimming and diving roster » [archive du ], College of William & Mary
  8. Léopold Fauchon et Condé Nast Digital France, « Qui est Jen Psaki, la redoutable porte-parole de Joe Biden ? », sur Vanity Fair, (consulté le )
  9. a et b « Jennifer Psaki » [archive du ], Center for Responsive Politics (consulté le )
  10. « Jen Psaki », WhoRunsGov, WashingtonPost.com,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  11. Allen, Mike, « Jen Psaki named Deputy Communications Director -- Summit accepts Obama deal -- Health reform could effectively pass at 1 a.m. Monday -- Shannon Flaherty b'day » [archive du ], sur Mike Allen's Playbook, Politico.com, (consulté le )
  12. Jackie Calmes, « White House Deputy Communications Director Steps Down », The Caucus, NYTimes.com,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  13. Charles J. Lewis, « Greenwich High alum resigns White House job », sur Greenwich Time, (consulté le )
  14. a et b « Nomination.Avec Jen Psaki, une Grecque à la Maison-Blanche », sur Courrier international, (consulté le ).
  15. « Pour son gouvernement, Biden puise dans un influent cabinet de conseil privé », sur Le Point,
  16. « Un pied fracturé et une équipe qui se féminise pour Joe Biden », sur rts.ch, (consulté le )
  17. « Maison-Blanche | Karine Jean-Pierre remplacera Jen Psaki comme porte-parole », sur La Presse, (consulté le ).
  18. Laviola, Erin, « Gregory Mecher, Jen Psaki's Husband: 5 Fast Facts You Need to Know », Heavy,‎ (lire en ligne, consulté le )
  19. Stuart Emmrich, « 8 Things to Know About Jen Psaki, Biden's Press Secretary », Vogue,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]