Jacques Bergerac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jacques Bergerac
Description de cette image, également commentée ci-après
Jacques Bergerac et son épouse Ginger Rogers dans les années 1950.
Nom de naissance Jacques Gilbert Henri Bergeruc
Naissance
Biarritz, Pyrénées-Atlantiques, France
Nationalité Drapeau de France Français
Décès (à 87 ans)
Anglet, Pyrénées-Atlantiques, France
Profession Acteur
Films notables Gigi

Jacques Bergeruc, dit Jacques Bergerac, né le à Biarritz, et mort le à Anglet, est un acteur français[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans les années 1950, Jacques Bergerac quitte son Pays basque natal avec dix francs en poche et part s'installer à Hollywood. Il joue alors de son côté « french lover », très en vogue à l'époque, pour se faire une place parmi les stars. Il épouse en 1953 l'actrice Ginger Rogers dont il divorce en 1957, puis en 1959 l'actrice Dorothy Malone, avec laquelle il reste marié jusqu'en 1964 ( deux enfants: Mimi Esther Therese Bergerac née le 3 Avril 1960 et Diane Alice Bergerac le 20 Février 1962 ). Le , il épouse Edithe Brennan qui sera sa compagne jusqu'à la fin. Il enchaîne des petits rôles dans les grosses productions du moment. Pendant quinze ans, il côtoie les plus grandes stars de l'après-guerre, dînant aux côtés d'Ava Gardner, Gary Cooper et Humphrey Bogart, au restaurant « Chez Romanoff », meilleure adresse du Hollywood de ces années-là. Ses souvenirs, riches en anecdotes croustillantes, sont rassemblés dans Une table chez Romanoff.

Après sa dernière apparition à l'écran, en 1969, il se reconvertit dans les affaires et dirige le bureau parisien de la compagnie de cosmétiques Revlon et les parfums Pierre Balmain.

Jacques Bergerac a également dirigé le club de rugby du Biarritz olympique de 1980 à 1981.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jacques Bergerac, ancienne étoile de Hollywood, s'est éteint », sur 20minutes.fr, (consulté le 27 mai 2015).
  2. Olivier Bonnefon, « Décès de Jacques Bergerac », sur le site du journal Sud-Ouest, (consulté le 27 mai 2015).