Jack Krine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jack Krine
Jack Krine 2012-08-12.jpg

Jack Krine en 2012.

Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Jack Krine est un aviateur français né le à Corné, en Maine-et-Loire qui totalise plusieurs milliers d'heures de vol.

À partir de 1965, Jack Krine est pilote de chasse dans l’Armée de l’Air française (sous-officier) puis moniteur, officier de sécurité des vols, instructeur combat aérien sur Mirage III. Il participe à l’évaluation en combat aérien du Mirage III et du Mirage F1 au Centre d’Expérimentation Aérienne de Mont-de-Marsan [1],[2].

Jack Krine a raconté comment, le 23 septembre 1975 à 23 heures, lors d'une mission d'entraînement nocturne sur Mirage III C dans la région de Cambrai, il a observé un OVNI[3],[4],[5].

À partir de 1976, il intègre la Patrouille de France comme équipier intérieur. L'année suivante, il est choisi par le leader solo pour devenir second solo ; Puis il devint leader solo de la PAF (patrouille de France). Il est cité dans la plaquette officiel de la PAF (PAtrouille de France)[6]

En 1978, il quitte l’Armée de l’Air pour devenir copilote à Air Inter pendant dix ans, puis commandant de bord et instructeur sur Airbus A320.

Il a plus de 400 meetings aériens à son actif sur 42 types d'avions. Il est Officier de l'ordre national du Mérite, et a reçu la Médaille de l'Aéronautique.

Il est également un membre éminent de l'Aéro-Club de France, et de l'Amicale Jean-Baptiste Salis à la Ferté-Alais.

Jack Krine a connu plusieurs crashs, dont notamment un crash en meeting à Saint-Dizier sur Mystère IV le 4 juin 1993, dû à une panne de moteur. Même s'il fut blessé aux vertèbres, il s'en est sorti et il a revolé deux mois plus tard.

En 2006, il rejoint le groupe Tranchant et fonde la Patrouille Tranchant sur Fouga Magister, en compagnie de Hugues Duval et de Benjamin Tranchant. Il est également le pilote solo de cette formation[1].

Jack Krine intervient régulièrement dans des documentaires TV [5] ou émissions de Radio, consacrés aux phénomènes extra-terrestres, ou il aborde le sujet et témoigne avoir observé un OVNI : il ne sait pas si cela pouvait être extra-terrestre, mais évoque plutôt un objet volant non identifié, au comportement intelligent qui venait se placer, par trois fois, entre les deux pilotes de Mirage III et dont il ne voit aucune comparaison possible, eu égard aux performances observées, avec un engin construit par l'homme. Avant de témoigner, il attendra cependant d'être à la retraite, et il commencera à livrer ses récits à partir du milieu des années 1990.

Participations évènementielles[modifier | modifier le code]

  • En 1995, il participe à la série de "Nuits magnétiques", "L'envol" produite par Catherine Soullard sur France-Culture, diffusée la semaine du 16 au 19 mai.[réf. nécessaire]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]