Jaber al-Ahmad al-Sabah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jaber Al-Ahmad Al-Sabah)
Aller à : navigation, rechercher
Jaber III
جابر الأحمد الجابرالصباح
Image illustrative de l'article Jaber al-Ahmad al-Sabah
Titre
Émir du Koweït

(28 ans et 15 jours)
Premier ministre lui-même
Saad Al-Abdullah Al-Salim Al-Sabah
Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah
Prédécesseur Sabah III
Successeur Saad al-Abdullah
Premier ministre du Koweït

(1 an et 16 jours)
Monarque Sabah III
Prédécesseur Poste crée
Successeur Sabah III

(12 ans, 2 mois et 9 jours)
Monarque Sabah III
lui-même
Prédécesseur Sabah III
Successeur Saad Al-Abdullah Al-Salim Al-Sabah
Biographie
Dynastie Al Sabah (en)
Date de naissance
Lieu de naissance Koweït-City (Koweït)
Date de décès (à 79 ans)
Lieu de décès Koweït-City (Koweït)
Père Ahmad Al-Jaber Al-Sabah
Enfants 40 enfants

Jaber al-Ahmad al-Sabah
Souverains du Koweït

Cheikh Jaber Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah (arabe: جابر الأحمد الجابرالصباح), né le et mort le , est un homme d'État koweïtien, émir du Koweït du jusqu'à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre de la dynastie des Al Sabah (en) , qui dirige l'émirat depuis sa fondation au XVIIe siècle, il était le troisième fils d'Ahmad Al-Jaber Al-Sabah (en), émir de 1921 à 1950.

Jaber reçut son éducation à l'école Al-Mubarakiya. En 1949, il fut nommé directeur des services publics de la région de l'Ahmadi. En 1962, il fut promu ministre des finances et de l'économie du Koweït. Il transforma un pays tribal en une société moderne et un pays urbanisé avec l'un des plus forts PIB par personne grâce aux revenus du pétrole. Il devint Premier ministre du Koweït en 1965 puis fut nommé prince héritier en 1966. Il a succédé à son cousin Sabah III Al-Salim Al-Sabah en .

En 1981, il dissout l'Assemblée Nationale du Koweït. En mai 1985, il échappa à un attentat commis par un militant islamiste, qui conduisait une voiture piégée dans un cortège. En 1991, après la guerre du Golfe et son exil, il réinstaura l'Assemblée nationale. En 1999, il proposa un amendement à la loi électorale permettant le droit de vote des femmes. Mais cette mesure fut rejetée par l'Assemblée nationale. Elle ne fut acceptée qu'en 2005.

Décédé le , Jaber fut remplacé aussitôt par le prince héritier Saad Al-Abdullah Al-Salim Al-Sabah. Le gouvernement a annoncé trois jours de fermeture des services publics et un deuil de 40 jours.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Hamdi A. Hassan, The Iraqi Invasion of Kuwait: Religion, Identity and Otherness in the Analysis of War and Conflict, New York: Pluto (UK), 1999.