Internet en Belgique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

En Belgique, l'accès à Internet est proposé à travers les technologies et les réseaux suivants :

  • VDSL2 sur le réseau téléphonique ;
  • Eurodocsis sur les réseaux câblés ;
  • GPON sur les réseaux de fibres optiques partagées ;
  • Ethernet sur les réseaux de fibres optiques dédiées.

Le réseau téléphonique appartient à Proximus, anciennement Belgacom, qui a succédé à la Régie des Téléphones et Télégraphes (R.T.T.) lors de la privatisation des télécommunications en 1992.

Les réseaux câblés appartiennent à Brutélé, à Nethys et à Telenet, à la suite de diverses reprises ou concessions des intercommunales du câble. Brutélé et Nethys exploitent leurs réseaux sous une marque commune : VOO.

Les réseaux de fibres optiques appartiennent à : Brutélé, Colt, Eurofiber, Fluvius, Fluxys, Orange Belgique, ORES, Proximus, Nethys, SOFICO, Telenet, Verixi, Verizon, Wegen en Verkeer.

Marché B2C[modifier | modifier le code]

Le marché de l'accès à Internet pour les particuliers (B2C) en Belgique est dominé par un duo d'opérateurs. En région flamande, et dans 13 communes de la Région Bruxelloise, il s'agit du duo Telenet/Proximus.

En Wallonie et dans 6 communes de la Région Bruxelloise, il s'agit du duo Proximus/Voo.

Ces duos sont issus de l'héritage de l'ancien monopole du réseau téléphonique, et de l'ancien monopole du câble.

Les autres fournisseurs offrent leurs services aux particuliers à travers le VDSL2 sur le réseau téléphonique.

Depuis le , Orange Belgique propose une offre de services aux particuliers à travers les réseaux câblés, à la suite de sa demande d'avoir un accès régulé (en mode bitstream) à ces réseaux. Grâce à cette offre, Orange est en mesure de fournir d'abord un Triple Play (Internet fixe, Télévision, Mobile), puis à partir de 2018, un Quadruple Play (Internet fixe, Télévision, Téléphonie fixe, Mobile).

Depuis le , EDPnet propose une offre de services aux particuliers à travers le réseau de fibres partagées GPON de Proximus. Cette offre est disponible en Single Play (Internet fixe) et en Dual Play (Internet fixe et téléphonie fixe), et même en Triple Play (Internet fixe, téléphonie fixe, Mobile).

Marché B2B[modifier | modifier le code]

En 2018, le marché de l'accès à Internet pour les entreprises (B2B) est principalement réparti entre les opérateurs suivants :

  • Orange
  • Proximus
  • Telenet
  • Colt : 85M€ de chiffre d'affaires en 2017 (exclusivement B2B)
  • Destiny
  • Win : 30M€ de chiffre d'affaires en 2017 (exclusivement B2B)
  • Eurofiber : 22M€ de chiffre d'affaires en 2017 (exclusivement B2B)
  • Verizon
  • EDPnet
  • Verixi : 2,6M€ de chiffre d'affaires en 2017 (exclusivement B2B)
  • Ulysse Group : 2,5M€ de chiffre d'affaires en 2017 (exclusivement B2B)

Association professionnelle[modifier | modifier le code]

Les principaux fournisseurs d'accès à Internet sont réunis au sein de l'association Internet Service Providers Association (ISPA.be).

Liste de fournisseurs d'accès[modifier | modifier le code]

Pour les particuliers[modifier | modifier le code]

Pour les entreprises[modifier | modifier le code]

Liste d'anciens fournisseurs d'accès[modifier | modifier le code]

Anciens fournisseurs repris par Proximus[modifier | modifier le code]

  • Belgacom, devenu Proximus
    • Skynet, repris par Belgacom
    • Infonie repris par Belgacom
    • SwinG, repris par Belgacom

Anciens fournisseurs repris par Scarlet[modifier | modifier le code]

  • Planet Internet, appartenait à KPN, repris par Scarlet
    • Ping.be, fournisseur d'accès indépendant issu d'une spin-off d'EUnet, repris par Planet Internet
      • Tornado, fournisseur d'accès indépendant repris par Ping (B2C) et par EUnet (B2B)
  • Tiscali Belgique
    • Freegates, fournisseur d'accès indépendant repris par Tiscali Belgique
    • World Online, fournisseur d'accès indépendant repris par Tiscali Belgique
    • Wanadoo Belgique, appartenait à France Telecom, repris par Tiscali Belgique
      • Euronet, repris par Wanadoo
        • Infoboard, repris par Euronet

Anciens fournisseurs repris par Telenet[modifier | modifier le code]

  • UPC Belgique, appartenait à Liberty Global, a été intégré à Telenet quand Liberty Global est devenu l'actionnaire principal de Telenet
    • TVD, repris par UPC Belgique
  • BASE, racheté à KPN en 2015. Par ailleurs, Snow, tentative de KPN d'entrer sur le marché fixe belge, avait été abandonné en décembre 2014 en redirigeant les clients vers Telenet.
  • SFR, racheté à Altice en décembre 2016

Anciens fournisseurs repris par EDPnet[modifier | modifier le code]

  • ADSL2FIT, fournisseur d'accès indépendant repris par EDPnet en 2005 à la suite de la faillite de Webvisie
  • Talessa, fournisseur d'accès indépendant repris par EDPnet en 2007

Anciens fournisseurs repris par Destiny[modifier | modifier le code]

  • Ergatel, repris par Destiny à la suite de la vente du fonds de commerce
  • Meritel, repris par Destiny à la suite d'une procédure de réorganisation judiciaire
    • Evonet, repris par Meritel à la suite de la faillite d'Evonet

Anciens fournisseurs repris par IP Nexia[modifier | modifier le code]

  • OpenWeb, repris par IP Nexia

Anciens fournisseurs disparus[modifier | modifier le code]

  • Billi.be et Dommel.be (Alpha11)
  • Yucom.be, fournisseur d'accès dial-up né d'un partenariat entre la Banque Bruxelles Lambert et British Telecom
  • Gate71.be
  • Freeweb.be, fournisseur d'accès dial-up gratuit possédant des numéros d'appels non surtaxés dans la plupart des zones téléphoniques

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]