Voo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voo
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de la marque.

Type Télévision par câble, fournisseur d'accès à internet, téléphonie fixe et téléphonie mobileVoir et modifier les données sur Wikidata
Pays d'origine BelgiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Date d'introduction [1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Propriétaire(s) actuel(s) VOO
Brutélé[2][3]
Site officiel www.voo.be/frVoir et modifier les données sur Wikidata

Voo, stylisé VOO (/vuː/) est la marque commerciale d’un câblodistributeur belge, née en avril 2006 d’une association économique (GIE) de Brutélé (Région de Bruxelles et de Charleroi) et de ALE-Télédis[4], anciennement Nethys (Région de Liège).

Historique[modifier | modifier le code]

VOO offre à la clientèle située sur son territoire deux services suivant la zone de résidence : en zone modernisée, un service Quadruple play comprenant la téléphonie fixe, la téléphonie mobile, la télévision analogique et numérique et l’accès à Internet[5] ; en zone non-modernisée, la téléphonie mobile et la télévision sans interactivité sont disponibles. VOO est liée à BeTV via la société mère Tecteo[6], qui en détient le contrôle directement à hauteur de 46,80 % ou indirectement à hauteur de 44,79 % via notamment Applications Câble Multimédia (A.C.M.) SA[7].

Depuis le , un décodeur-enregistreur numérique est disponible, le « VOOcorder » et des chaînes en HD ont fait leur apparition ainsi que la vidéo à la demande[8]. VOO est le premier à lancer la vidéo à la demande en 3D[9].

Le , VOO lance un nouveau décodeur numérique nommé « VOObox »[10]. Ce décodeur, uniquement disponible à l'achat, permet de regarder les chaînes en HD tout comme sur le VOOcorder à l’exception près que l’interactivité, la vidéo à la demande et la possibilité d'enregistrer un programme en direct ne sont pas présentes[11]. Le , VOO cesse la commercialisation de ce produit.


Télévision[modifier | modifier le code]

Les chaînes numériques (radio et télévision) sont chiffrées avec le système de contrôle d’accès MediaGuard 2 et distribuées sous le format DVB-C. L’abonnement numérique comprend des chaînes de base, des bouquets (VOOsport World, Bouquet Panorama, Bouquet Ciné Pass, Be Bouquet Cool) et des chaînes à la demande.

Téléphonie fixe[modifier | modifier le code]

VOO est un opérateur triple play. À ce titre, il propose également une ligne fixe utilisant le réseau câblé en VOIP.

Téléphonie et internet mobile[modifier | modifier le code]

VOO s'est allié avec l'opérateur câble du nord du pays Telenet pour s’offrir la 4e licence de téléphonie mobile 3G. Cette nouvelle société « Telenet Tecteo Bidco » appartient à 26 % à VOO et 74 % à Telenet[12],[13].

En avril 2013, la commercialisation de l'offre de téléphonie mobile n'ayant toujours pas eu lieu, l'IBPT met en demeure le groupement formé par Telenet et Tecteo (VOO) de fournir l'offre commerciale dans les 6 mois sous peine d'amende[14]. Le 29 juillet 2013, Stéphane Moreau annonce via un tweet le lancement de VOOmobile. L'offre se compose de trois forfaits : toudoo, tatoo et toodata[15].

En avril 2014, le groupement Telenet Tecteo Bidco est contraint d'abandonner la licence 3G acquise, faute d'exploitation. L'acquisition de la licence en 2011 n'avait apparemment comme but que de conclure des contrats MVNO plus avantageux avec d'autres opérateurs[16].

Parts de marché[modifier | modifier le code]

En date du , VOO annonce avoir dépassé Belgacom en nombre d'abonnés à la télévision numérique. Le nombre d'abonnés au service TV numérique est alors de 404 000 personnes. VOO déclare par ailleurs avoir installé 158 000 VOOcorders en 2011. Une augmentation due, d'après Stéphane Moreaux, à l'offre numérique proposée par VOO en matière de football. Le ratio d'utilisateurs TV analogique / TV numérique est alors de 49 % pour le numérique contre 51 % pour l'analogique. 322 000 foyers sont alors raccordés à l'internet de VOO, soit une progression de 70 000 abonnés par rapport à 2010 (+30 %), ici, dû au lancement de l'offre haut débit à 50 Mbps. VOO rapporte disposer de 222 000 abonnés à son offre téléphonique, dont 71 000 sont rapportés comme ayant quitté Belgacom, le leader historique, en 2011. Au niveau de la vidéo à la demande, en 2010, 866 000 films avaient ainsi été commandés pour 1 535 000 en 2011[17].

Critiques[modifier | modifier le code]

Le VOOcorder est notamment critiqué pour sa consommation en veille élevée. Il ne permet pas non plus de conserver les enregistrements en cas de problème, aucun backup n'étant possible[18].

En juin 2013, la société VOO a décidé d'interrompre la diffusion d'Eurosport HD en raison d'un échec de ses négociations tarifaires et afin de promouvoir des bouquets sportifs payants. En réalité, Eurosport HD est pourtant la seule chaine généraliste haute définition rediffusant des évènements en direct pour des sports multiples (e.g. ski de fond, etc.)[19]. Aussi, une pétition Internet a été lancée par plusieurs clients pour demander le retour de cette chaîne[20].

Le service clientèle est parfois critiqué, notamment au niveau de la prise de rendez-vous pour un dépannage individuel. À l'instar de la majorité des opérateurs télécom en Belgique, la difficulté est que ces rendez-vous ne peuvent pas préciser la tranche horaire de façon plus fine qu'à l'échelle de la demi-journée ("Le technicien se présentera soit le matin entre 08h00 et 13h00, soit l'après-midi entre 13h00 et 17h00."[21]. En cas d'absence, des frais de déplacements peuvent être facturés d'un montant de 50 euros[22].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « http://www.dhnet.be/medias/television/ale-teledis-et-brutele-deviennent-voo-51b7c3c5e4b0de6db98ca947 »
  2. http://www.dhnet.be/medias/television/ale-teledis-et-brutele-deviennent-voo-51b7c3c5e4b0de6db98ca947
  3. http://www.voo.be/fr/coordonnees/
  4. Association Liégeoise d’Electricité, intercommunale liégeoise de distribution d’électricité.
  5. >« Voo, le nouveau « triplé » wallon », sur lalibre.be,
  6. « Un nouveau nom pour de nouveaux defis », sur tecteo.be (consulté le 25 juin 2011), voir archive
  7. [PDF]« Rapport annuel 2009 », sur tecteo.be, p. 64 et 96
  8. « 11 nouvelles chaînes et le numérique chez VOO »,
  9. « VOO lance la VOD en 3D sur le VOOcorder », sur astel.be,
  10. « La VOObox est officiellement disponible », sur bemobile.be,
  11. « Tout savoir sur la VOObox » (consulté le 30 juin 2016)
  12. « La quatrième licence 3G à Telenet Tecteo Bidco » (consulté le 4 août 2011)
  13. « VOO-Telenet : le quatrième opérateur mobile en Belgique », (consulté le 4 août 2011)
  14. « 3G : l’IBPT lance une procédure de mise en demeure à l’encontre de Telenet-Tecteo »,
  15. « VOO Mobile », sur voo.be (consulté le 4 septembre 2013)
  16. « VOO et Telenet ont rendu leur licence 3 »,
  17. « Année record pour VOO (qui dépasse Belgacom) avec 60 % de nouveaux clients », &consulté le=
  18. « Vive le décodeur numérique libre »,
  19. « C'est fait: Voo ne propose plus Eurosport depuis minuit »,
  20. « Pour le retour d'Eurosport dans les programmes de Voo »,
  21. « Abonnement à la télédistribution en qualité analogique » (consulté le 14 juin 2015)
  22. [PDF]« Formulaire travaux et prestations »

Erreur de référence : La balise <ref> nommée « forumVoo » définie dans <references> n’est pas utilisée dans le texte précédent.
Erreur de référence : La balise <ref> nommée « commTwitter » définie dans <references> n’est pas utilisée dans le texte précédent.
Erreur de référence : La balise <ref> nommée « commFacebook » définie dans <references> n’est pas utilisée dans le texte précédent.
Erreur de référence : La balise <ref> nommée « bilan2015 » définie dans <references> n’est pas utilisée dans le texte précédent.
Erreur de référence : La balise <ref> nommée « bitrateIncrease2016 » définie dans <references> n’est pas utilisée dans le texte précédent.
Erreur de référence : La balise <ref> nommée « bitrateIncrease2016Astel » définie dans <references> n’est pas utilisée dans le texte précédent.
Erreur de référence : La balise <ref> nommée « tarifWeb » définie dans <references> n’est pas utilisée dans le texte précédent.
Erreur de référence : La balise <ref> nommée « radioline1 » définie dans <references> n’est pas utilisée dans le texte précédent.
Erreur de référence : La balise <ref> nommée « radioline2 » définie dans <references> n’est pas utilisée dans le texte précédent.
Erreur de référence : La balise <ref> nommée « evasionAward » définie dans <references> n’est pas utilisée dans le texte précédent.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]