Scarlet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Scarlet
Image illustrative de l'article Scarlet

Création 2002
Dates clés 2008 Reprise par Belgacom/ Proximus
Personnages clés Dominique Leroy, Bruno Delhaise
Forme juridique Société anonyme de droit public
Slogan Plus simple et moins cher
Siège social Drapeau de la Belgique Bruxelles (Belgique)
Direction Bruno Delhaise
Actionnaires Proximus GroupVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité opérateur de télécommunications
Produits téléphonie mobile, télévision digitale, téléphonie fixe, internet
Société mère Groupe Proximus
Site web www.scarlet.be
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir scarlet (homonymie).

Scarlet est une entreprise de télécommunications exerçant ses activités en Belgique.

Ses domaines d'activités principaux pour les particuliers sont l'accès à Internet via des lignes téléphoniques et via l'ADSL, la téléphonie fixe, la télévision digitale et la téléphonie mobile GSM.

En 2002, Scarlet rachète son concurrent, KPN Belgium[1]

En 2004, Scarlet a lancé pour les particuliers belges et néerlandais un produit inédit combinant pour un seul montant forfaitaire un accès Internet ADSL et la téléphonie. Un abonnement GSM peut également être souscrit moyennant un supplément. Ce produit est novateur en Belgique car il est le premier à proposer l'affranchissement total de Belgacom, contrairement aux produits d'opérateurs concurrents qui nécessitent toujours la location de la ligne de base à l'opérateur historique. Pour le GSM, Scarlet utilise le réseau de l'opérateur Proximus.

En 2005, le rachat de Tiscali Belgium par Scarlet est officialisé[2].

En février 2008, Proximus (ex-Belgacom <2014) annonce le rachat de Scarlet pour 185 millions d'euros[réf. nécessaire].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]