Internet.org

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo Internet.org

Internet.org est un partenariat mondial entre le réseau social Facebook et six entreprises du secteur des télécommunications (Samsung, Ericsson, MediaTek, Nokia, Opera Software et Qualcomm). Le but de ce partenariat est de favoriser l'accès pour tous à une sélection de services Internet, surtout dans les pays en développement victimes de la fracture numérique[1].

Le projet Internet.org a été initié le 20 août 2013 par le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg. Dans un communiqué de dix pages, il explique en quoi ce projet est un enjeu majeur pour l'humanité[2] en déclarant notamment que « La connectivité est un droit de l'Homme »[3].

Ce dispositif permet en parallèle d'augmenter le nombre des utilisateurs de Facebook.

En septembre 2015, Facebook a renommé en « Free Basics » l'application qui donne accès à ces services[4].

Implantation[modifier | modifier le code]

Ambition[modifier | modifier le code]

Internet.org a commencé un partenariat[6] avec Reliance Communications, un opérateur indien, le 10 février 2015. Ce partenariat permet d'apporter un accès à Internet à ceux qui n'ont pas les moyens financiers dans six états de l'Inde.

Lors du Mobile World Congress qui a eu lieu à Barcelone du 2 au 5 mars 2015, Mark Zuckerberg a annoncé que « Nous pouvons aider car Facebook est une des applications que les gens veulent principalement utiliser, mais il est important de ne pas perdre de vue que les entreprises qui mènent réellement la barque sont les opérateurs et tous les investissements qu’ils rassemblent[7] ». Pour le PDG de Facebook, l'aide des opérateurs est nécessaire pour mener à bien les projets d'Internet.org. Cela demande beaucoup d'investissement de la part des opérateurs, ce qui rend la tâche difficile.

Contraintes[modifier | modifier le code]

Connecter le monde est un défi qu'une entreprise ou organisation ne peut pas relever seule. Mark Zuckerberg expose[8] notamment les contraintes techniques liées au déploiement d'infrastructures de communication. Diverses technologies existent dans le domaine de la communication, et elles ne sont pas applicables de la même manière selon l'endroit géographique visé. Le projet Internet.org a pour but de développer différentes plates-formes en fonction des différentes catégories de population. Ainsi, dans les zones les plus densément peuplées (typiquement les zones de forte densité urbaine), un réseau en maillage est une solution permettant de multiplier les points d'accès à Internet pour un grand nombre de personnes regroupées à coût modéré. Dans les zones à densité de population moyenne, l'accès à Internet pourrait être assuré par des drones connectés alimentés par l'énergie solaire. Dans les zones les moins densément peuplées, les connexions satellites pourraient être envisagées mais elles demeurent pour l'instant onéreuses.

Pour dépasser ces contraintes, un Laboratoire Innovation a été conçu sous l'impulsion d'une collaboration entre Ericsson et Facebook[9]. Ce laboratoire, situé au siège de Facebook, permet aux développeurs de concevoir des applications qui pourront fonctionner aux quatre coins de la planète en les testant dans différentes conditions de réseau.

Application mobile Internet.org[modifier | modifier le code]

Cette application facilite l'accès à Internet en apportant gratuitement des services de base[10]. Ces services donnent des informations dans les domaines de la santé, de l'emploi et toutes autres informations locales. Voici certaines fonctionnalités de l'application : AccuWeather, Airtel, Facebook, Google Search, Go Zambia Jobs, eZeLibrary, MAMA (Mobile Alliance for Maternal Action), Messenger, Wikipediaetc. L'application est à ce jour opérationnelle au Ghana, au Kenya, en Zambie, en Inde, aux Philippines, en Colombie, en Tanzanie, en RDC[11] et au Benin. Depuis le 26 mars 2015, l'application est utilisable au Guatemala[12].Depuis 19 mars 2017 l'application est utilisable en Algerie. Enfin, notez que quelques fonctionnalites sont specifiques au pays de l'utilisateur et peuvent ne pas se retrouver chez les utilisateurs d'autres pays.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Internet.org » (voir la liste des auteurs).

  1. (en) Josh Constine, « Facebook And 6 Phone Companies Launch Internet.org To Bring Affordable Access To Everyone », sur TechCrunch, (consulté le 11 février 2015)
  2. (en) « Connecting the World from the Sky », sur Internet.org, (consulté le 11 février 2015) : « Connecting the world is one of the fundamental challenges of our time. »
  3. Mark Zuckerberg, « La connectivité est-elle un droit humain ? », sur Facebook (consulté le 11 février 2015)
  4. (en)Facebook Rebrands Internet.Org App As "Free Basics" fastcompany.com, 25 septembre 2015
  5. Mmn Gom's, « Facebook gratuit avec Tigo RDC », sur InformaGénie, (consulté le 9 août 2015)
  6. « Facebook lance Internet.org à l’attaque de l’Inde », sur 01net, (consulté le 4 mars 2015)
  7. « Internet.org : Mark Zuckerberg aura besoin des opérateurs mobiles », sur degroupnews, (consulté le 4 mars 2015)
  8. (en) « Connecting the World from the Sky » (consulté le 18 mars 2015)
  9. « Innovation Lab » (consulté le 18 mars 2015)
  10. (en) « Introducing the Internet.org App », sur internet.org, (consulté le 4 mars 2015)
  11. (en) « Google Play Store » (consulté le 18 mars 2015)
  12. (en) « Twitter », (consulté le 1er avril 2015)