Igor Levit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Igor Levit
Igor Levit B 11-2013.jpg
Igor Levit en 2013.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (35 ans)
Gorki
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Instrument
Site web
Distinctions

Igor Levit (en russe : Игорь Левит), né le à Gorki (aujourd'hui Nijni Novgorod), est un pianiste germano-russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa famille s'est installée à Hanovre en 1995. De 1999 à 2000, il étudie au Mozarteum à Salzbourg avec Hans Leygraf et de 2000 à 2010 à la Hochschule für Musik, Theater und Medien de Hanovre avec Karl-Heinz Kämmerling, Matti Raekallio et Bernd Goetzke. Il a été plusieurs étés successifs étudiant au Festival de Marlboro (Vermont) où il a étudié avec Alain Planès.

Il a remporté plusieurs prix internationaux, dont le deuxième prix au Grand Prix international Maria Callas, Athènes (2004), le premier prix au Concours International d'Académie de Piano à Hamamatsu (2004), la médaille d'argent et trois autres prix : le Concours international de piano Arthur Rubinstein à Tel Aviv (2005) et le Prix Luitpold pour les jeunes artistes au Festival Kissinger Sommer à Bad Kissingen (2009). En 2018 il a gagné le Gilmore Artist Award[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

En 2013, Levit a publié son premier album, sur le label Sony Classical, un ensemble à deux disques réunissant les dernières sonates pour piano de Ludwig van Beethoven (no 28 à 32). Son deuxième album pour Sony, est un enregistrement des six partitas pour clavier de Johann Sebastian Bach, qui a été nommé l'enregistrement du mois du magazine Gramophone, en [2]. Son troisième album chez Sony également, est consacré aux Variations Goldberg de Bach, aux Variations Diabelli de Beethoven et à The People United Will Never Be Defeated! de Frederic Rzewski et a été publié en [3]. Son quatrième album (2018), qui s'intitule Life, est la réponse de Levit à la mort d'un ami et comprend des œuvres de Busoni, Bach, Schumann, Rzewski, Wagner, Liszt et Bill Evans[4]. Ses enregistrements de toutes les sonates pour piano de Beethoven ont été publiés par Sony Classical en 2019[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Igor Levit » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]