Paul Dessau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dessau (homonymie).

Paul Dessau est un compositeur et chef d'orchestre allemand né le à Hambourg (Allemagne) et mort le à Königs Wusterhausen (République démocratique d'Allemagne).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après la Grande guerre, Paul Dessau occupa des postes de chef d'orchestre à Hambourg, Cologne, Mayence et Berlin, tout en composant une musique d'avant-garde notamment pour le cinéma.

Engagé plutôt à gauche et d'origine juive, il quitta l'Allemagne dès 1933 pour la France, puis les États-Unis, avant de revenir en Europe après la Guerre et de se fixer à Berlin-Est. Il collabora alors avec Bertolt Brecht pour les musiques de scène de Mère courage et du Cercle de craie caucasien.

D'abord attiré par la musique dodécaphonique, il s'en est éloigné pour s'attacher à une musique réaliste, volontiers engagée et accessible au plus grand nombre[1].

Parallèlement à la composition d'œuvres pour le cinéma et le théâtre, il a écrit des œuvres chorales (In memoriam Bertolt Brecht, Requiem pour Lumumba, Lénine) et des opéras (Lancelot, Einstein).

Il est enterré au cimetière de Dorotheenstadt de Berlin.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

  • Die Reisen des Glücksgotts (fragment), 1945 (d'après Bertolt Brecht)
  • Die Verurteilung des Lukullus 1949–1951 (d'après Bertolt Brecht), création le 17 mars 1951 au Staatsoper
  • Puntila, 1956–1959 (Peter Palitzsch et Manfred Wekwerth d'après une pièce de Brecht), création le 15 novembre 1966 au Staatsoper
  • Die heilige Johanna der Schlachthöfe [fragment], 1961 (d'après Bertolt Brecht)
  • Lanzelot, 1967-9 (texte: Heiner Müller et Ginka Tsholakova), création le 19 décembre 1969 au Staatsoper
  • Einstein, 1969–1972, (texte: Karl Mickel), création le 16 février 1974 au Staatsoper
  • Leonce und Lena, 1976–1979 (Thomas Körner d'après Georg Büchner), création le

Musique de scène[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Autres compositions[modifier | modifier le code]

  • In memoriam Bertolt Brecht pour grand orchestre 1956–1957
  • Bach-Variationen pour grand orchestre 1963
  • Symphonic Mozart-Adaptation (d'après le Quintette, K.614) 1965
  • Lenin, musique pour orchestre no. 3 avec un chœur final "Grabschrift für Lenin" 1969
  • Für Helli, petite pièce pour piano 1971
  • Bagatelles pour alto et piano (1975)
  • Sonatine pour alto et piano (1929)
  • deux symphonies
  • sept quatuors à cordes

Distinction[modifier | modifier le code]

Paul Dessau est décoré en 1965 de l'ordre du mérite patriotique (Vaterländischer Verdienstorden), section « Or ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]