Igor Correa Luna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Correa (homonymie) et Luna.
Igor Correa Luna
[[Fichier:
Maitre Igor CORREA LUNA, initiateur du Ju No Michi
|frameless|upright=1.2]]
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Igor Correa Luna (né le en Uruguay à Montevideo et mort à Paris le ) est un judoka et professeur d'art martial.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né d'un père uruguayen violoncelliste et chef d'orchestre, et d'une mère française restauratrice, il a émigré en France à l'âge de huit ans.

Dès 1937, Igor Correa a appris et enseigné le judo avant de fonder et d'enseigner le Ju No Michi, soit le judo originel. Il en a atteint le grade de 8e dan. Il a été directeur technique de 1974 à 2000 de la Fédération France Autonome de Ju No Michi (FFAJ).

Après plus de 60 ans de pratique et de diffusion de l'art fondé par Jigoro Kano, Igor Correa est décédé à son domicile parisien le .

À la suite d'une série d'entretiens se déroulant entre le 23 juin et le 28 septembre 2000, un livre a été publié, 'L’origine du judo'. Il contient un historique de la pratique d'Igor Correa, il explique les principes qui forment la base du Ju No Michi (comme la non-opposition, le contrôle, l'esquive, la décision) et aborde quelques éléments de pratique (la notion de dojo, de kata…).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L’origine du judo (entretiens avec Rudolf di Stefano et Laurent Bruel), Igor Correa Luna, éd. Association des actions physiques et mentales, 35, rue du Progrès, 93100 Montreuil, France