Ibn Ruchd al-Gadd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Al-imâm Muhammad Ibn Rushd Al-Jadd fut l'une des figures les plus importantes de la jurisprudence malikite et de la croyance ash'arite d'Al-Andalus. Il fut surnommé Al Jadd (le grand-père) afin d'être distingué de son petit-fils Averroès (Abul Walîd Ibn Rushd Al Hafid).

Il naquit en 1058 (450 de l'Hégire). De 1117 à 1120, il occupa, principalement sous le règne Ibn Tachfine fondateur de la dynastie des Almoravides, le poste de Juge suprême (Qâdî al-qudât). Il fut chargé de missions diplomatiques multiples. En 1126, il préconisa des mesures contre les mozarabes, et encouragea l'expulsion des chrétiens[1]. Cependant, il préféra se retirer des affaires de la cité et se consacrer à l'étude, la rédaction et l'enseignement du Fiqh, la jurisprudence islamique. Le plus illustre de ses élèves est le Qâdî 'Iyâd auteur du livre du al-shifâ' (La guérison à travers la connaissance du rang et de la dignité de l'élu Muhammad).

L'imâm Ibn Rushd Al-Jadd laissa deux textes capitaux dans le fiqh malékite, le Kitâb al-bayân wa-t--tahsîl et Al-Muqaddimât al-mumahhadāt. Il mourut en 520 de l'hégire (1125) et au même mois de la naissance de son petit-fils Averroès. (Sources Ibn 'Abd al.Malik al-Mourakicchi ; Al-dhaîl wa-al-Takmila; non traduit)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. André Bazzana, Nicole Bériou, Pierre Guichard, Averroès et l'averroïsme, XIIe-XVe siècle, Paris, PUF, 2005.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • J. D. Latham, "Ibn Rushd, Abu 'l-Walīd Muhammad b. Aḥmad, al-Djadd" in The Encyclopaedia of Islam. New Edition Vol. XII, S. 397b-398a.
  • Janina Safran, Defining Boundaries in al-Andalus: Muslims, Christians, and Jews in Islamic Iberia, Ithaca, Cornell University Press, 2013. (ISBN 978-1501700743)
  • Delfina Serrano Ruano, “Ibn Rushd al-Jadd (d. 520/1126)”, in Oussama Arabi, David Stephan Powers, Susan Ann Spectorsky (Eds), Islamic Legal Thought. A Compendium of Muslim Jurists, Brill, Leiden 2013, p. 295-322. (ISBN 9004254528).